Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 ...>...>>... 739
Comment poster un commentaire ?


Serge GAINSBOURG
ROCK AROUND THE BUNKER


Le 15 Mai 2020 par ARTHOFZAFT


C'est vrai qu'il est lourd à digérer cet album. Pourtant c'est comme les plats trop gras, on s'en gave et après on s'en veut un peu. Musicalement c'est pas l'inspiration à son summum... Mais on est en 1975, et parodier le bon vieux rock de papa c'est décadant. Convoquer le nazisme c'est ultra-décadant tendance Lou Reed et Bowie... Là où Gainsbourg est terriblement vicieux, c'est que de la décadance il fait un exercice de style avec des mots qui sonnent comme des coups de tronche à son histoire, ou plutôt à ce qui aurait pu faire qu'il n'aurait pas eu d'histoire. Perso ça me touche. Pas mon album favori du Monsieur, mais pas loin quand même... Soyez curieux.





BRAINTICKET
CELESTIAL OCEAN


Le 15 Mai 2020 par LE MERLE MOQUEUR


Une mer de notes, de sons, de voix sur laquelle il n'est pas toujours aisé de voguer que l'on soit galérien ou pas. Heureusement la mer est calme et permet de se livrer sans avoir mauvaise conscience et critique aux incantations du groupe emmené par le talentueux Joel Vandroogenbroeck. Un voyage où on tombe les masques... enfin de l'air.





Dua LIPA
FUTURE NOSTALGIA


Le 15 Mai 2020 par SEIJITSU


Songwriting dément (il n'y a que des tubes), production impeccable, chant peu original mais doté d'un charisme indéniable, groove irrésistible... Ce n'est pas courant d'avoir un album de ce calibre qui cartonne par les temps qui courent. Ça pourrait être le Thriller de notre époque (mais sans les ballades craignos, donc en mieux) ou la version féminine de The Universe Made of Darkness des sous estimés Tesla Boy.

Comme Baaz, je pense aussi parfois à Britney Spears mais il est évident que, même sur Blackout, ce qu'elle faisait était nul et oubliable. Alors que là, même le plutôt simpliste "Physical" explose la concurrence sans forcer.

Sans problème le meilleur disque pour fêter la fin du confinement et l'arrivée de l'été.






TRAVIS
THE INVISIBLE BAND


Le 15 Mai 2020 par MR TINKERTRAIN

Et merci à Clansman57 pour cette belle découverte, très belle Pop en effet! Je ne connaissais que le single Sing (pas extra en soi) mais l'album est très agréable en fait.





René THOMAS
GUITAR GROOVE


Le 15 Mai 2020 par LE MERLE MOQUEUR


Tout cela prend forme.
C'est bien d'aborder les choses qui en valent la Peine pour notre plus grande Joie.
Oui il faudra un soir prochain lever les yeux sur J.R Monterose, lui aussi un illustre
presque méconnu.





TRAVIS
THE INVISIBLE BAND


Le 15 Mai 2020 par CLANSMAN57


Bon, visiblement, je devais être trop sûr de mon coup et je n'ai pas le souvenir de l'avoir réécouté avant de poster mon commentaire...
Je le redécouvre ces temps-ci et je pense que c'est un petit bijou de Pop.
12 chansons avec tout ce que j'aime dedans.

Super beau.






AC/DC
BLOW UP YOUR VIDEO


Le 15 Mai 2020 par NONO


@Baker, oui c'est vrai, cet album assure.
De manière générale j'ai toujours aimé ces albums "de retour", de "renaissance", sentir qu'un artiste sait rebondir dans sa carrière (et souvent également dans sa vie personnelle) est souvent un bel exemple de détermination.
Je pense particulièrement à deux albums de ce type : "Too low for zero" d'Elton John et "Chicago 16" de Chicago.





REM
OUT OF TIME


Le 15 Mai 2020 par RICHARD


Tout pareil pour cette excellente galette et mêmes souvenirs. La k7 dans l'Aiwa avec le Wish des CURE et le Nevermind de NIRVANA entre autres. Nous ne savions pas à l'époque que "Shiny Happy People" était tout sauf une chanson joyeuse. "Happy Furry Monsters" la version faite pour Sesame Street est tout simplement...renversante.





AC/DC
BLOW UP YOUR VIDEO


Le 14 Mai 2020 par BAKER


Découvert ce matin... eh ben je l'aime beaucoup, moi, ce AC/DC "de la renaissance".

C'est leur plus varié, c'est peut-être leur plus optimiste, la basse y sonne excellemment bien, et si les chansons donnent parfois l'impression d'aller un peu dans tous les sens, c'est bien la joie de créer qui transpire là-dedans. Bien que Heatseeker ait été un mini-tube, il n'y a pas de vrai classique, mais des chansons, ou parties de chansons, mélodiques et intrigantes, souvent enthousiasmantes, jusqu'au petit bijou qu'est Two's Up, qui rappelle qu'AC/DC n'a pas toujours été qu'une formule musicale trop bien établie.





Carla BRUNI
FRENCH TOUCH


Le 14 Mai 2020 par MR DUCHEMIN


Jamais été Fan, par contre bien sur Carla est une belle femme et elle écrit bien pour julien Clerc par exemple("si j'étais elle"). Juste que je l'ai vu dans mon supermarché, ou son sosie, 40 ans à peu prés, elle y travaille comme vendeuse. Incroyable quand je l'ai vu la première fois, y a déjà dix ans de cela. Bien sur je tairais son prénom...





Joan BAEZ
GONE FROM DANGER


Le 14 Mai 2020 par DERWIJES

D'habitude, je me satisfais d'écrire mes chroniques sur les versions internationales des albums que je choisis, mais dans ce cas j'aurais dû prendre la version française : elle contient en ouverture une reprise de "Les Choses les Plus Simples" chantée en duo avec Maxime LE FORESTIER, qui vaut vraiment la peine d'être écoutée, surtout que Joan a bien amélioré son français depuis "Pauvre Ruteboeuf" en 1965.

Ce qui est commun aux deux versions en tout cas, c'est que "Money for Floods" est une tuerie absolue.





JENIFER
MA DéCLARATION


Le 14 Mai 2020 par POLéMIQUE VICTOR

@Kadric : Maintenant si ! Elle a juste pris un peu d'avance.
Je ne m'explique pas le succès (relatif) de cette "chanteuse" autrement que par le piston et le matraquage.





Carla BRUNI
FRENCH TOUCH


Le 14 Mai 2020 par FRANçOIS

J'espère vraiment que Madame Bruni ne tombera jamais sur cette chronique au vitriol...
Pour moi, elle reste la plus grande chanteuse de tout l'étang (cf. la pochette de "Comme si de rien n'était" en 2008).





Johnny HALLYDAY
CE QUE JE SAIS


Le 14 Mai 2020 par FRANçOIS

Ah, 1998... La Coupe du Monde bien sûr mais aussi donc cet album plus que correct du "Taulier"... C'était la pleine "Obispo-mania", on se l'arrachait Pascalou, comme Berger ou Goldman précédemment... A chacun son tour ! Avant il avait fait Pagny ("Savoir aimer"), après il fera Patou (Kaas). "Allumer le feu", "Debout", "Seul", c'est bon, ça ! Et puis voila quoi, 1998 ça va encore. Bon, après, à partir de l'an 2000, pourtant ouvert en fanfare par Alizée et son "Moi... Lolita" d'anthologie, je ne suis plus concerné (Star Ac', le - mauvais - rap, la "nouvelle scène", les intello-bobos à la Delerm ou Bénabarbe...).





Michel SARDOU
CHANTEUR DE JAZZ


Le 13 Mai 2020 par FRANçOIS

"Chanteur de jazz" ! Bravo Mimiche, encore un tube, tu les collectionne !
Quand même pénible cette fascination de nos chanteurs "bien de chez nous" (Johnny, Eddy, Sardou, Le Forestier, Dassin, même Nougaro-York...) pour l'Amérique, l'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurai...





RENAUD
MISTRAL GAGNANT


Le 13 Mai 2020 par FRANçOIS


Renaud "c'est chiant" nous venge mais la vioque a gagné... et fait plein de petits...
Alors oui, y'a aussi "Mistral gagnant", d'accord. "Si t'es mon pote", "P'tite conne" et "Fatigué" sont sympas. Je n'ai pas de souvenir des autres.
Les paroles sont quand même souvent naïves et caricaturales, non (en général et ici sur les premier et dernier titres) ?





KRAFTWERK
RALF UND FLORIAN


Le 13 Mai 2020 par LEO


Ralf & Florian voit enfin le duo Hütter/Schneider faire une réelle incursion dans une musique électronique certes encore balbutiante mais déjà bien plus convaincante que le krautrock psychédélique expérimental et bancal de leur deux premiers 33 tours.
"Elektrisches Roulette" n'abandonne pas totalement la batterie (instrument entendu sur l'album de 1970) et le morceau sans être catastrophique, n'est pas bien passionnant. étrange d'avoir placé ce titre en ouverture, mais ce qui suit est déjà plus original.
"Tongebirge" a une atmosphère éthérée avec le son trafiqué de la flute traversière de Florian Schneider. c'est léger et romantique.
"Kristallo" possède une boucle séquencée répétitive avec un traitement électronique très proche de ce que fera KRAFTWERK par la suite et une partie de piano électrique évoquant un clavecin. c'est très bien fait mais je suis d'accord avec ARP2600 concernant la partie rapide en conclusion qui n'était pas franchement nécessaire (même si elle est très brève).
"Heimatklänge" est plus délicat et aérien et encore d'accord avec ARP2600 sur la forte similitude entre ce titre et le morceau ambient "Discreet Music" que Brian Eno enregistrera deux ans plus tard sur son album du même nom. est-ce que ce dernier avait entendu cette pièce de KRAFTWERK et l'aurait ressorti de son inconscient ou bien est-ce un pur hasard ? mystère, mais il y a bien un point commun dans tous les cas !
"Tanzmusik" fait entendre pour la première fois sur un disque de KRAFTWERK une boite à rythmes. elle est mixée en arrière-plan mais on l'entend tout de même. voilà qui présageait bien des choses à venir.... sinon la compo en elle-même est plutôt répétitive et assez quelconque mais ça passe (il y avait bien pire sur les deux premiers albums !).
"Ananas Symphonie" referme ce troisième 33 tours avec ses presque 14 minutes au compteur. c'est indubitablement le titre de trop avec son ambiance monotone et sa longueur démesurée. c'est évidemment bien plus écoutable et supportable que la majorité des titres de Kraftwerk et Kraftwerk 2 mais c'est juste superflu.
Au final, cet album est un grand pas en avant par rapport aux deux premiers et il se laisse écouter à l'occasion mais perso je ne lui mettrai pas plus de 2,5/5. on sent qu'il restait encore du chemin à parcourir à Ralf Hütter & Florian Schneider pour trouver vraiment leur voie.





ZEBDA
LE BRUIT ET L'ODEUR


Le 13 Mai 2020 par POLéMIQUE VICTOR

Je dirais plus prosaïquement que, selon la formule consacrée, la grande majorité des artistes français (musique, cinéma ou autres) ont "le cœur à gauche et le portefeuille à droite". Et ça tombe bien, c'est pile-poil l'idéologie dominante depuis 40 ans. Fin de l'histoire.





ROXY MUSIC
AVALON


Le 13 Mai 2020 par MR TINKERTRAIN


Aucune objectivité dans ce comm car c'est le seul Roxy Music que j'ai. Mais pourquoi More Than This et Avalon me mettent dans cet état de transe?





ZEBDA
LE BRUIT ET L'ODEUR


Le 13 Mai 2020 par FRANçOIS

Plus vaste question encore : qu'est-ce qu'être de droite et qu'est-ce qu'être de gauche ? Et on peut aussi très bien passer de Mitterrand dans les années 80 (libération du monde de la culture) à Sarkozy en 2007 une fois fortune faîte (miam miam les baisses d'impôt), beaucoup l'ont fait... :-)
Bon, j'arrête ici car nous digressons, même si cela occupe une bonne part de la chronique.







Commentaires :  1 ...<<...<... 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 ...>...>>... 739






1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod