Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 ...>...>>... 518
Comment poster un commentaire ?


Kate BUSH
THE DREAMING


Le 24 Août 2015 par CLANSMAN57


Plus je l'écoute, plus il se dévoile!
Il est clair que Kate va loin sur ce chapitre... Plus encore que sur le précédent qui était déjà pas mal atypique.
Peut être qu'elle va même trop loin pour certains...
Les textes demandent aussi pas mal de lecture jusqu'à ce que le voile tombe partiellement.

Comme l'indique Marco, on ressentira du dégoût au départ et on finira pas l'aimer à force de persévérance pour ne plus le lâcher ensuite!

Pas plus tard qu'il y a quelques minutes, j'ai réécouté le disque et un nouveau mystère s'est levé: c'est Houdini sur la pochette (les chaînes et le cadenas l'attestent) et Kate lui passe la clé par un baiser pour qu'il puisse se libérer (With a kiss I'd pass the key). J'adore ces "petits" détails!

Un opus mystérieux qui livre ses secrets (peut être pas tous?) au fur et à mesure composé par une merveilleuse Artiste!

On pourrait l'appeler "The Queen of Art Music".





MADONNA
RAY OF LIGHT


Le 24 Août 2015 par CLANSMAN57


Le sommet de MADONNA, je ne peux pas dire, pour cela il faudrait que je me penche sur toute sa discographie et je ne compte pas le faire, je ne le fais d'ailleurs plus avec aucun artiste, car vient un temps où l'on fait un tri pour ne garder que le meilleur.
Autant investir dans le meilleur de suite en se renseignant un peu partout sur la toile et ailleurs.

Mais je veux bien le croire qu'il s'agit là de son sommet, car absolument rien est à jeter, pas même "Mer Girl", hermétique dans un premier temps, mais placée intelligemment en toute fin d'album pour ceux qui ne sont pas capables de rentrer dans des chansons qui demandent un peu plus d'écoutes et d'attention.
Bien entendu, ce titre est une réussite autant musicale que textuelle.

Le reste, c'est plus accessible sans être facile non plus, un sacré travail d'ambiance a été réalisé sur absolument tous les titres, le rendu est très planant et on sent une certaine maturité féminine dans ces compositions.
On pourra même évoquer une certaine spiritualité qui plane sur tout le long du disque.
"Ray Of Light" fera beaucoup de bien à celui qui réussira à passer outre le fait que c'est MADONNA et que c'est de la Pop...

D'ailleurs, il est question d'électro pop ici, un disque qui ne prend pas une ride, sans doute un sommet artistique ET commercial.
Commercial n'est pas toujours synonyme de merde auditive.
La preuve avec cet album.
"Commercial" est un terme tellement galvaudé depuis longtemps maintenant... Le seul fait d'évoquer dans une conversation le nom de MADONNA (ou d'autres) et la personne en face répondra "oh c'est commercial ça, c'est de la merde", juste parce qu'une connaissance à cette personne aura dit ça auparavant.

Bref...
Les quelques albums que je possède d'elle sont de grande qualité et je constate qu'elle ne fait pas toujours la même chose.

Queen of Pop, oui...
Et je pense qu'elle le restera encore longtemps, c'est pas les micro-phénomènes qui s'inspirent d'elle qui me feront penser le contraire.
Même s'il est possible qu'elle a fait son temps depuis, je ne trouve pas d'équivalent en ce qui concerne ses classiques et c'est sûrement pas LADY GAGA qui va reprendre la couronne.

Bon, je vais commencer "Erotica" maintenant, assez confiant!





Yves DUTEIL
CE N'EST PAS C'QU'ON FAIT QUI COMPTE


Le 24 Août 2015 par YOSSO

Cet album contient l'une des plus belles chansons d'Yves Duteil "hommage au passant d'un soir", dont le titre aurait pu être celui d'une chanson du répertoire de Georges Brassens.
Yves Duteil est avec le poète sêtois, mais aussi Maxime le Forestier (du moins dans ses premiers albums), l'un des chanteurs français qui a su le mieux faire marier les mots et la guitare dans ce que la simplicité d'une guitare/voix a de plus beau.
C'est important Erwin d'avoir souligné la qualité de guitariste du bonhomme, ce n'est pas forcément la première chose à laquelle on pense quand on évoque son nom... Et pourtant, que de belles lignes mélodiques, de beaux arpèges...
Je suis pas très fan de ses chansons joyeuses... par contre, quand le tempo ralentit et le ton se fait plus mélancolique, plus nostalgique.... là il nous a quand même laissé de nombreuses pépites et c'est dans ce registre que je l'apprécie !
Merci à Erwin pour toutes ces belles chroniques.





MARILLION
MISPLACED CHILDHOOD


Le 24 Août 2015 par CLANSMAN57


Je ne peux pas dire que ça fait 30 ans que j'écoute cet album, tout au plus 7 ou 8 ans, mais je veux bien le croire qu'il a une durée de vie aussi longue.
Donc au minimum, je devrais encore l'aimer pendant 22 ans, ça me laisse encore quelques années de plaisir onirique et de grandes émotions en leur compagnie.
Plus je l'écoute, plus je l'aime.

Leur discographie est de toute manière bien fournie en albums de très grande qualité, que ça soit avec Fish ou H.

Ils n'ont certes rien inventé, tout au plus auront ils rendu le style plus accessible et les influences sont peut être plus voyantes que chez les groupes de Prog 70's que l'on ne peut pas confondre entre eux, mais j'en connais pas beaucoup qui ont une aussi belle discographie, tous styles confondus.
Même si bien sûr tout n'est pas d'un niveau incroyable, comme chez tout un chacun.
M'enfin, je trouve qu'ils ont quand même leur propre son...
Les taxer de clones de GENESIS juste à cause de "Grendel", c'est un peu nul... D'ailleurs, je ne vois pas trop ce qu'elles ont en commun, à part leur longueur et le fait qu'elles soient découpées toutes les deux en plusieurs parties.
Tout au plus, l'avant dernière partie de "Grendel" est très inspirée de la partie "apocalyptique" de "Supper's Ready"... C'est vraiment tout...
Sachant qu'en plus, c'est l'un des premiers morceaux qu'ils ont composé et qu'ils étaient tous jeunots, je leur tire mon chapeau!!!
C'est une preuve de leur immense talent.
Et je ne trouve pas que Fish singe Peter Gabriel... Il me fait davantage penser à Peter Hammill. Ensuite de là à dire qu'il le copie... On confond trop souvent influence et plagiat de nos jours...

Bref, "Misplaced Childhood" est une merveille du Rock Progressif!





Steven WILSON
HAND.CANNOT.ERASE


Le 23 Août 2015 par BAAZBAAZ


Je ne partage pas l'enthousiasme général.

Certes, si l'on parvient à aller au bout du morne tunnel "3 Years Older", on débouche enfin à l'air libre avec une succession de très jolies chansons. On fait alors un bout de chemin avec une très belle pop intelligente et bien construite.

Mais la seconde moitié du disque retombe dans les travers habituels : lourdeurs, longueurs, froideur... Adieu la mélodie. La production absolument glaciale et anguleuse n'aide pas à faire passer l'émotion. On se croirait revenu au temps de ces disques de métal progressif ultra-techniques mais sans âme qui pullulaient à une époque.

Je ne dis pas que c'est mauvais. Je comprends bien pourquoi ça peut plaire. Steven WILSON et moi ne sommes pas fait l'un pour l'autre, voilà tout.

Dommage qu'il ne nous fasse pas tout un album à la façon des ces quelques chansons plus limpides : "Hand Cannot Erase" ou "Perfect Life"...





PIGALLE
RIRE ET PLEURER


Le 23 Août 2015 par EL PACHENKA


Mon premier Pigalle acheté. Je ne l'ai pas tellement écouté, contrairement à Regards Affligés ..., car, comme le dévoile la critique présente, Rire Et Pleurer s'éparpille dans beaucoup de sens et est moins fluide que le précédent, ce qui rend la durée un peu pénible. On décroche ou on fait du saute-mouton pour choisir les morceaux préférés. J'aime "Rungis", "Ne Reviens Pas", "Le Dernier Éléphant".





MADONNA
BEDTIME STORIES


Le 22 Août 2015 par CLANSMAN57


J'ai eu un peu peur d'investir dans ce MADONNA, en constatant qu'il est classé dans le "rnb"...
Les DESTINY'S CHILD, BEYONCE et autres RIHANNA me donnent quand même bien envie de faire caca.

Rien de tout ça ici, c'est beaucoup plus classieux!
Elle adopte une voix plus sensuelle que sur "True Blue", j'imagine qu'elle doit chanter plus ou moins pareil sur "Erotica"?
Je l'ai, mais pas encore écouté, néanmoins ça me parait logique.

Il passe très bien l'épreuve du temps, certains morceaux possèdent un excellent groove et donnent envie de bouger, d'autres sont plus doux et reposants, c'est vrai.

Peut-être que "Love Tried To Welcome Me" et "Sanctuary" constituent une toute petite baisse de régime comparé au reste, mais c'est vraiment pour chipoter, pas de quoi les zapper non plus.

Ma préférence va à "Bedtime Story", j'adore cette petite expérimentation électro écrite par BJÖRK qui apporte une touche d'originalité à un album plutôt simple, il est vrai, mais vraiment pas dégueulasse. Je trouve aussi que ce titre annonce l'énorme "Ray Of Light"!
Elle m'a donné envie de me pencher sur quelques travaux de BJÖRK par ailleurs...
Tout comme "La Isla Bonita" et son ambiance latino m'a donné envie de me pencher un peu plus sur SANTANA...

Je l'aime plutôt bien la MADONNA, elle est sympa.
En plus d'être plutôt jolie sur cette pochette!





SAGA
IMAGES AT TWILIGHT


Le 22 Août 2015 par CLANSMAN57


Je le trouve plutôt bon et fun ce second album de SAGA.
Il n'est certes pas aussi excellent que le premier, ni aussi quasi parfait que le chef d'oeuvre qui suivra, mais ça reste quand même de très bonne facture.

Les 4 premiers sont indispensables à mon sens, si on aime le Rock Progressif pas trop compliqué.
Ces disques vieillissent peut-être un peu moins bien que la moyenne, mais c'est un détail...

Le premier mérite son 4, "Silent Knight" son 5 donc "Images At Twilight" se prend un très bon 3,5!

Très jolie pochette en prime.





Noel GALLAGHER
CHASING YESTERDAY


Le 22 Août 2015 par MAYOU


Pas vraiment d'accord avec la chronique, qui dit que l'album est plus pop que rock. En effet, on retrouve bien un rock entrainant ici, même si différent des débuts d'OASIS. Sauf qu'ici, ce serait plus à basse de riffs fades ("The Mexican") ou de fausses guitares saturées ("Lock All The Doors"), tandis que son premier album était une merveille de pop lumineuse et acoustique.
Bref, ça marche pas pour moi. Mais "The Riverman", plus dans la veine du premier album, est très bonne !





MADONNA
TRUE BLUE


Le 21 Août 2015 par NONO


Je hais profondément Madonna habituellement, mais j'avoue que s'il fallait retenir un seul de tous ses album, ce serait celui-ci.
Oui, j'avoue, ce disque est très bon, et pas seulement pour ses tubes mais aussi pour les titres "non-tubes".
Album à des kilomètres devant tous les autres, et même devant le très inégal "Like a prayer", souvent plébiscité celui-là aussi.





Yves DUTEIL
LA TARENTELLE


Le 20 Août 2015 par MR LARSEN


Je redécouvre, grâce à toi ERWIN, ce bel album d'Yves Duteil. Un artiste que mes parents me faisaient écouter quand j'étais petit, mais dont je n'avais gardé aucun souvenir. C'est une belle cure de jouvence... et un bel hommage rendu à un artiste discret (mais talentueux) de la chanson française). Par contre, c'est effectivement étonnant de mettre ton premier 5/5 à cet album (qui les vaut sans doute), mais de ne mettre que 4/5 à l'incontournable "Amoureuse" de Sanson. Question de sensibilité sans doute ^^
Merci en tout cas de chroniquer de la variété française sur ce site de qualité.





ZAZIE
TOTEM


Le 20 Août 2015 par GG

J'avais entendu Zazie le dire en radio, que c'était inspiré par la musique bretonne. Mais en plus, le morceau a été repris en langue bretonne il y a quelques années, et cet élément (rond de saint Vincent) était précisé dans la presse. J'aime bien ce morceau et Zazie en général, mais je n'ai pas écouté cet album en entier, donc je ne peux noter.





ZAZIE
TOTEM


Le 20 Août 2015 par MARCO STIVELL

Si ZAZIE elle-même s'inspire des danses bretonnes (ce que j'ignorais pour le coup !), ça laisse rêveur...
En revanche, si je ne suis plus capable de reconnaître un an dro ou un rond de Saint-Vincent, où va le monde ? Merci pour cette précision. :)





Yves DUTEIL
LA TARENTELLE


Le 20 Août 2015 par MARCO STIVELL

Belle chronique, les quelques chansons que je connais de cet album sont effectivement splendides. DUTEIL mérite mieux que les quolibets habituels, à l'instar de nombreux confrères de la variété, qui n'est pas un grand sac poubelle dans lequel on met tout et n'importe quoi ! À la rigueur, faites un tri sélectif...
Du coup, je m'en vais l'écouter en entier, merci Erwin.
(Il manque "Lucille et les Libellules" dans la track list !)





ZAZIE
TOTEM


Le 19 Août 2015 par GG

La rythmique de la chanson "Je suis un homme" se rapproche plutôt de celle d'un "Rond de saint Vincent", une danse bretonne. La chose a été dite par Zazie elle-même, d'ailleurs, qui a déclaré s'être inspirée de cette danse traditionnelle.





PINK FLOYD
A MOMENTARY LAPSE OF REASON


Le 19 Août 2015 par NONO


Quelques excellents morceaux (Signs of life / Learning to fly, On the turning away, Sorrow) sauvent cet album du naufrage.
Mais pour moi cet album n'est absolument pas un ratage.
Personnellement LE ratage ultime de Pink Floyd est bel et bien "The Final Cut". Avis personnel bien sûr... mais si on ne tranche pas à un moment donné, on ne peut jamais dire ce qu'on pense.





YES
CLOSE TO THE EDGE


Le 19 Août 2015 par AIGLE BLANC


Je confirme la précision de Long John Silver. CTTE bénéficiait d'une pochette ouvrante dont l'illustration intérieure étendue sur les deux volets représentait l'un de ces paysages oniriques vaguement SF comme les affectionnait Roger Dean. Toutefois, l'illustration frontale bien que minimaliste et toujours signée Rogar Dean est à mon sens une petite merveille. Ce dégradé de vert illumine ma discothèque.
Sinon la qualité musicale déployée ici par le groupe est un véritable enchantement.





YES
CLOSE TO THE EDGE


Le 19 Août 2015 par CLANSMAN57

@LONG JOHN SILVER

D'accord, c'est dans ce cas plus compréhensible, car la pochette en elle même n'est pas super jojo !

Merci beaucoup !

++





YES
CLOSE TO THE EDGE


Le 19 Août 2015 par LONG JOHN SILVER

@Clansmans7

Je pense que le chroniqueur fait allusion à la pochette gatefold du vinyle, ce qui signifie qu'elle s'ouvrait or elle dévoilait une magnifique illustration signée Roger Dean. Cependant on trouve surtout l'édition sans pochette ouvrante et on ne retiens que le visuel du dégradé de vert.





KING CRIMSON
DISCIPLINE


Le 19 Août 2015 par CLANSMAN57


Vraiment trippant ce KING CRIMSON !
Sophistiqué en diable, en avance sur son temps comme pas permis, même aujourd'hui encore !

L'influence africaine mêlée au groove de Levin et au jeu unique de Fripp, ainsi qu'à la folie de Bruford, c'est l'équation du bonheur !

Adrian Belew a une voix magnifique en plus.

Dépaysant.







Commentaires :  1 ...<<...<... 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 ...>...>>... 518






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod