Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 518
Comment poster un commentaire ?


Alanis MORISSETTE
UNDER RUG SWEPT


Le 09 Août 2017 par HANNIBAL LECTEUR


En voilà un très bon album, ma parole ! Je ne connaissais que Jagged et Supposed Former, et le second m'avait plutôt déçu.
Merci pour la découverte !





JAMIROQUAI
AUTOMATON


Le 08 Août 2017 par ERONE


Là je dois avouer penser l'inverse de la chronique. Rock Dust Light Star était complètement incohérent, entre des titres faisant penser au début de Jamiroquai, d'autres beaucoup plus commerciaux... L'album partait dans tous les sens sans se trouver une identité.

Dans Automaton, il ya un décor de planté dès le départ des synthés de Shake It On. Un truc plus froid certes, un peu dystopique renvoyant aux thèmes de Virtual Insanity, même si ça reste un cran bien en-dessous. Le morceau-titre, premier single, m'avait surpris il est vrai, mais finalement j'ai appris à adorer ce morceau, notamment son pont hyper groovy. Cloud 9 est sûrement le titre le plus commercial, mais il fait le taf. Un tube bien calibré, un refrain facile à retenir et une mélodie disco efficace. Superfresh par contre j'avoue avoir du mal, avec ce vocoder maladroit, un peu Ctrl+C Ctrl+V de Daft Punk. Hot Property est la pépite de cette galette, le chant en retrait de Jay, et la musique qui fait le reste. Par contre le passage en russe c'était pas obligé hein...

Si la première moitié de l'album est solide, la seconde est complètement oubliable. J'ai beau réécouter l'album 3-4 fois, aucun titre vers la fin ne me retient. On retourne aux années 70-80, où la Face A avait tous les tubes et la Face B était principalement du remplissage...

Un album plus cohérent et électro que le précédent, mais qui se dégonfle comme un soufflé à mi-chemin. Dommage, il y avait du potentiel.

2.5/5 arrondi au point supérieur, pour la première moitié que j'ai adoré.





ALICE IN CHAINS
ALICE IN CHAINS


Le 07 Août 2017 par JéRôME IS CHROME


À l'opposé du commentaire précédent, j'ai directement accroché à cet album. Sa production convient le mieux à l'ambience d'AIC, grâce à ce son boueux sortant de la G&L de Jerry Cantrell et de la basse saturée de Mike Inez (qui remplace Mike Starr lui aussi terrassé par les psychotropes, RIP). Le juste milieu est trouvé entre la nonchalance auto-destructrice des riffs et les soudains refrains qui sortent du fond du coeur. Ca gorge de bonnes idées, en vrac : le solo de guitare à l'envers sur "Brush Away", le "You weapon is guilt" répété à la fin de "Sludge Factory", le break sursautant de "Again" saupoudré des "Woo-hoo" euphoriques de Layne Staley, ou encore l'épique "Over Now" qui s'ouvre par une trompette de funérailles. Un chef-d'oeuvre du grunge à ranger aux côtés de "Ten" et "Badmotorfinger". Ne vous fiez pas à la pate manquante de ce toutou sur la pochette, son regard est plein d'amour. Adoptez-le !





Robert WYATT
ROCK BOTTOM


Le 06 Août 2017 par FATFREDDY


Rock bottom a été pour moi comme le papier scotch sur la main du capitaine Haddock :

Première écoute :c'est qui ce mec qui a piqué les instruments de ses petits cousins et joue au coussin péteur avec sa bouche ?

Puis deuxième écoute ,on ne sait pas bien pourquoi ,....puis centième écoute et ce p... de papier scotch est toujours collé dans ma tête, et surtout on a plus envie de le décoller.





CARPENTER BRUT
EP II


Le 06 Août 2017 par MEMEORY

Bon la discussion date d'une plombe mais je me permets une petite réctification.
Adrien Grousset (et non Gousset) n'est pas véritablement derrière CARPENTER BRUT, il n'est "que" le guitariste pour les sessions live en plus d'être le compositeur d'HACRIDE. Il contribue donc aux adaptations live des morceaux mais n'est pas le compositeur.
Le mec derrière tout ce joyeux bordel Synthwave est Franck Hueso.





ALICE IN CHAINS
ALICE IN CHAINS


Le 06 Août 2017 par DINICED


À l'époque, j'avais eu bien du mal à rentrer dans cet album morbide, j'ai laissé la cassette dormir des années dans un coin de ma chambre. J'ai racheté le CD en même temps que l'Unplugged, qui lui est plus "sensibilité à fleur de peau", il y a quelques années seulement...
Très bon album, mais à ne pas écouter dans les moments de déprime. (Félicitations pour la chronique, les deux derniers paragraphes font vraiment chaud au cœur tellement c'est juste !)





ANGE
AU-DELà DU DéLIRE


Le 04 Août 2017 par MR G


Un excellent album avec une production bien meilleure que le précédent ! Ici on a quelques pépites de rock progressif et le groupe n'a rien a envier a la concurrence internationale ! Les textes sont d'un haut niveau et complètement barrés ! On n'a jamais trouvé l'équivalent de cet excellent groupe de nos jours ! Nos musiciens n'osent-ils plus être géniaux ?





RUSH
CLOCKWORK ANGELS


Le 03 Août 2017 par LEO


À l'époque de sa parution, je n'ai prêté qu'une oreille distraite à Clockwork Angels, sans doute parce qu'à partir de 1996 je n'ai plus retrouvé chez RUSH d'album aussi fort que Counterparts et d'autre part parce que l'univers du groupe ne m'attirait plus à ce moment là.
5 ans plus tard, je redonne sa chance à Clockwork Angels et il m'apparaît que cet album est le plus réussi du trio depuis Test For Echo (qui ne m'a jamais emballé).
Globalement, les compos sont bien plus accrocheuses que sur les 3 dernières livraisons de la formation (je ne compte pas le EP Feedback qui ne comportait aucune composition du trio et uniquement des reprises d'autres groupes).
Si les musiques et les mélodies sont donc convaincantes dans l'ensemble, en revanche j'ai du mal à les mémoriser, phénomène récurrent depuis Test For Echo inclus, comme si RUSH ne parvenait plus à pondre des thèmes évidents malgré le sentiment de déjà entendu à de nombreuses reprises.
La prod, bien qu'assez puissante et plutôt compressée, revient à quelque chose de beaucoup plus raisonnable et supportable pour les oreilles, même si j'aurai préféré un son plus aéré pour permettre à la musique de mieux respirer.
Le mix fait la part belle à la guitare d'Alex Lifeson mais on peut toutefois entendre quelques discrètes parties de claviers et une section de cordes de temps à autre.
Pour moi Clockwork Angels ne vaudra jamais Counterparts, de par son caractère moins évident mais celà dit, il est très recommandable et si jamais il devait rester comme le dernier album studio du trio Canadien, il en serait un fort honorable testament.





CELKILT
STAND


Le 02 Août 2017 par JIPE


Je n'ai pas encore eécouté l'album, mais les ayant vus au Festival de Country de Craponne sur Arizona, je dois reconnaître qu'ils m'ont enthousiasmé ainsi que ma fille de 13 ans. Une bonne part des morceaux de ce disque nous ont été proposés et le caractère déjanté de leur prestation valait le coup. ... Merci pour cette chronique fort juste. Je vais aller dépenser quelques euros qui me feront du bien dans les cages à miel.





The LORDS OF THE NEW CHURCH
THE LORDS OF THE NEW CHURCH


Le 02 Août 2017 par NIKKö KRAZZY


Très belle et intéressante chronique pour un album qui l'est tout autant. Même si mon registre de prédilection reste le Glam Metal et le Sleaze, ce 1er opus des LOTNC est dans mon Top5 de tout les temps.
Album mythique à la croisée des chemins en effet. Même si pour moi, musicalement, la musique n'a rien de Sleaze (à contrario de leur attitude).
Un album que j'ai écouté tant et plus, qui distille une atmosphère bien particulière, qu'il ne feront qu’effleurer par la suite, sans jamais retrouver ce génie créatif et malsain qu'ils avaient su insuffler à leur 1er LP.

► Un album de légende... pour un groupe de légende ! ! ! ◄





GORILLAZ
HUMANZ


Le 01 Août 2017 par BAAZBAAZ


Vu le mécontentement général, j'ai eu un peu d'appréhension en écoutant cet album pour la première fois.

Mais ô surprise : le disque est bon.

Quelques passages lourdauds ou honteux ("Momentz", "We Got The Power"), une ou deux très bonnes chansons ("Saturn Barz", Let Me Out") et le reste dans une bonne moyenne RnB radiophonique. Les invités ont la classe. Finalement, moins on entend Albarn, mieux on se porte. Et puis GORILLAZ n'a jamais été très fin.

C'est l'été "Despacito", les mecs. Oubliez le Rock, oubliez le passé.









SLAYER
REPENTLESS


Le 01 Août 2017 par DINICED


Slayer me fait penser à mon adorable bull-terrier de 12 piges et demie. Ma chère bullette ne se voit pas vieillir, elle descend les escaliers comme avant sauf qu'elle chute sur les dernières marches, elle court toujours après les chats de la voisine mais part du mauvais côté. Et pourtant, quand un témoin de Jéhovah est à la porte, elle fait toujours son petit effet.

Exactement comme Slayer. Slayer est à fond de balle, il s'accroche désespérément à son talent, à son expérience, il en veut tant et plus mais on sent que ça devient dur. L'intro de l'album sent bon le soufre et le sang, de même que Repentless, Implode et You Against You. Le reste flotte entre Christ Illusion (pour le pire) et Diabolus In Musica (pour le mieux) je pense. J'aime aussi Vices et Chasing Death. Tom Araya y chante vraiment bien.

Le Thrash doit être un style musical où la jeunesse joue un rôle important à mon avis. Le problème de Slayer est que chaque album est plus lent excepté quelques passages. L'énergie et la fougue de la jeunesse disparue y est certainement pour quelque chose je pense.

Slayer tient à mourir debout comme un guerrier et c'est tout à son honneur (pas comme ma bullette qui préférera le divan à côté du radiateur comme tombeau).






BJÖRK
VESPERTINE


Le 01 Août 2017 par AZER


Mon album préféré de la sublime islandaise, et ce malgré une forte compétition avec les deux précédents ! Un ultime chef-d’œuvre, un pinnacle !





Kate BUSH
THE DREAMING


Le 01 Août 2017 par AZER


Vous feriez mieux de quitter la maison de Kate immédiatement.

Qui essaie-je de tromper, bien évidemment que vous n'en bougerez pas !





Kate BUSH
HOUNDS OF LOVE


Le 01 Août 2017 par AZER


Cet album est une telle réussite que tout compliment à son égard semble être un pléonasme. Je me contenterai donc de dire que Waking The Witch est l'un des meilleurs titres de la ö combien angélique Kate, et ce malgré une croyance populaire tenace.






Kate BUSH
THE KICK INSIDE


Le 01 Août 2017 par AZER


A 19 ans, mon dieu...Quelle maturité, quelle maitrise, quelle beauté ! Entre les somptueuses Moving, Strange Phenomea et les plus enlevées Feel It, Wuthering Heights et L'Amour Looks Something Like You, il n'est question de de réussites. Même le reggae de Kite est sublimé grâce à un refrain stratosphérique.

Je suis amoureux !





Al DI MEOLA
ELEGANT GYPSY


Le 31 Juillet 2017 par FRANCK


Que du bon,





SLAYER
SOUTH OF HEAVEN


Le 31 Juillet 2017 par CLANSMAN57


"Violent, insidieux, puissant, finement ciselé. Sublime, tout simplement sublime."

Rikkit a choisi les bons mots pour décrire cette merveille, je verrais bien un sticker collé sur le skeud avec ces termes.






SLAYER
REIGN IN BLOOD


Le 31 Juillet 2017 par CLANSMAN57


Un ami m'avait gravé ce disque il y a une quinzaine d'années.
Il m'avait même imprimé la pochette pour faire plus vrai... son exemplaire n'était pas un original non plus d'ailleurs.

En rentrant chez moi, j'avais pas mal de route à faire, "Reign In Blood" a dû tourner 2 fois intégralement sans qu'il me dérange.
Immédiatement séduit je fus, j'ai eu beaucoup de mal à passer à autre chose pendant quelques temps.

Il me comble encore aujourd'hui, même si les chansons ne se mémorisent pas vraiment toutes, l'ensemble met une sacrée mandale à chaque retour.
Je pense que le groupe a tracé ici les limites à ne pas dépasser, sous peine de donner dans la violence vaine.

Rick Rubin était un producteur au top à l'époque, ça prend pas une ride.

Historique.





SLAYER
SHOW NO MERCY


Le 31 Juillet 2017 par CLANSMAN57


"Kill Em All" qui rencontre "Killers", la musique de Slayer étant plus Extrême, bien entendu.
Sans conteste, c'est leur disque le plus fun, même s'ils se cherchent encore un peu.
Certains éléments du son Slayer sont néanmoins déjà présents.

Pas le plus intemporel, mais tellement jouissif!







Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 518






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod