Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 585
Comment poster un commentaire ?


Laura BRANIGAN
SELF CONTROL


Le 23 Septembre 2018 par NONO


C'est amusant, car il y a des artistes, comme Laura Branigan, qui ne sont vraiment connus que pour 1 seul énorme tube. Du coup on les catalogue souvent comme "one-hit wonder", sans chercher à savoir ce qu'ils ont fait d'autre : on-t-il fait un seul 45 T avec donc la création d'une face B en tout et pour tout, hors de leur "Tube"? (...bien souvent même si les faces B ne sont que des reprises instrumentales de la face A !) On-t-il fait au moins un album ? Peut-être plusieurs albums ???
Et dans le cas de Branigan, on s'aperçoit que, oui, il y a bien un album d'où est issu "self-control", et qu'en plus cet album est très bon dans l'ensemble. On découvre cela comme on découvre un trésor qu'on nous a caché ! Et j'adore cette "phase" car j'ai l'impression d'être un des rares à connaître davantage l'oeuvre d'un artiste connu souvent juste pour 1 titre ! Vous voyez ce que je veux dire ? J'ai eu cette même impression pour l'album "Visage" du groupe Visage : album excellent, même si la plupart pensent qu'ils n'ont sorti que "Fade to grey" avec "Moon over Moscow" en face B !
Par contre parfois c'est l'effet inverse, la "douche froide": on s'aperçoit que l'artiste aurait mieux fait de se cantonner à 1 seul titre, comme si faire un album avait été pour lui une obligation contractuelle ! J'ai eu cette désagréable impression avec l'album "Blue" du groupe "Double" par exemple : le hit-single "The captain of her heart" est absolument magnifique mais la plupart des autres titres de l'album ne sont vraiment pas à la hauteur, laissant le tube comme une exception parmi d'autres titres mous et fades.





The CURE
CONCERT THE CURE LIVE


Le 23 Septembre 2018 par RICHARD


L'intérêt majeur de ce live est qu'il permet sans conteste d'affirmer que Robert Smith tenait le meilleur line up de toute l'histoire de The Cure.
Souvent reduite à un moment mineur de l'histoire du groupe (à cause du tant décrié ce Top), cette période propose un Fat Bob pourtant en pleine ébullition et confiance. Ceci s'entend à chaque seconde.
Il suffit de se pencher sur les prises de " One Hundred Years ", " A Forest " ou l'emouvant " Charlotte Sometimes " pour entendre un quintet en pleine possession de ses moyens. " Concert " propose dix titres puissants, dynamiques et incisifs. Le top du live en somme.





INDOCHINE
LE BAISER


Le 22 Septembre 2018 par BAKER

J'hésite avec 7000 Danses, mais pour moi aussi, ce baiser fait partie du très haut du panier du groupe.





The CHAMELEONS
WHAT DOES ANYTHING MEAN BASICALLY ?


Le 22 Septembre 2018 par RICHARD


Je suis toujours heureux de voir au détour d'une belle chronique ce grand groupe qui n'aura sans doute jamais eu le succès qu'il aurait pu espérer.
Si le concept de l'île déserte avec les disques à emporter existe encore, c'est certain, ce disque fera partie de mon voyage. C'est une superbe cold pop aux douces teintes orangées. Ce jeu si typique de double guitares se répondant, la voix de Burgess à la fois puissante et émotionnelle, ce doux vent de mélancolie irradiant chaque titre, tout ceci concourt à rendre cet album intemporel. Il est un excellent moyen pour constater si notre coeur fonctionne encore.
Lors de ses dernières tournées, depuis 2013, Burgess entamait chaque concert en précisant " We are all chameleons ". Ceci n'a jamais été autant d'actualités !





CURVE
CUCKOO


Le 22 Septembre 2018 par AZER


Doppleganger était un sacré album, rempli de morceaux courts et accrocheurs, à mis-chemin entre rock technoide bourrin et shoegaze atmosphérique. Cuckoo conserve cette approche en mettant les claviers légèrement plus en avant et poussant les ambiances planantes occasionelles du premier sur le premier plan. En résulte une réussite totale, qui se permet de varier les plaisirs là ou le premier était droit sur sa lancée de shoegaze à 100 à l'heure. Un album plus sensuel encore que le premier, une oeuvre superbe.





FROST*
EXPERIMENTS IN MASS APPEAL


Le 21 Septembre 2018 par ANJE


Sans être aussi bon que Milliontown, EIMA reste quand même sacrément bon. j'ai apprecié le côté plus "naturel" des sons, des guitares acoustiques, une vraie batterie (qu'il fait toujours sonner incroyablement massive ! cf. Philadelphia Experiment) et une saveur un peu plus pop mais avec toujours cette nuance un peu sombre.
C'est sur qu'avec le contexte, et maintenant le 3eme album de sorti, on peut le voir comme une espèce d'album de transition. En tout cas il a bien tourné chez moi aussi celui là !





INDOCHINE
LE BAISER


Le 20 Septembre 2018 par RICHARD


L’évidence même. Dominik Nicolas était et restera le meilleur compositeur d’Indo.
Tout dans cet album est varié, ingénieux et subtile. Une tonalité pop qui parle dès les premières notes.
Aucun déchet, juste une musique qui va droit au cœur aidée en ceci par des textes matures et une voix posée, imprégnée de mille et une émotions. Ce disque contient pour moi l'une des plus belles chansons du groupe "More". Le meilleur album ?...





The TRAVELING WILBURYS
VOLUME 1


Le 20 Septembre 2018 par N'IMPORTE QUI


C’est un album fait par un groupe professionnel, peut-être un peu vieux (ou mort…) mais ils continuent de faire de la bonne musique. Toutes les chansons me plaisent. Les musiciens sont Dylan, Harrison, Orbison, Petty, Lynne. Ils jouent et chantent mélodiquement et agréablement. C’est un album à écouter quand on bosse avec n’importe quoi.





SONIC YOUTH
DIRTY


Le 20 Septembre 2018 par TONIO


Album avec lequel, ado, j'adorais m'endormir, l'esprit embrumé par des émanations fumeuses illicites mais idéales pour voyager en douceur. Douceur, car même les titres les plus foutraques, punks, sont totalement accessibles grâce à la prod au petits oignons. Je me souviens à l'époque de fans qui gueulaient contre les choix artistiques du groupe, le traitant de "vendu" à cause de ce son trop travaillé qui ne correspondait plus, selon eux, au groupe incorruptible qu'ils adulaient. Connerie... Jamais SONIC YOUTH n'a sonné et ne sonnera de façon si équilibré, jamais le groupe ne retrouvera cette parfaite osmose entre liberté artistique et prod fouillée. Et ces mélodies à l'apparence si inoffensives mais tellement addictives !

Pas étonnant si cet album accompagnait les songes embrumés et alcoolisés de ma jeunesse, Dirty est le voyage musical fascinant d'un groupe qui peut autant irriter que faire sonner notre corde sensible.

Du grand art.





ART BLAKEY & THE JAZZ MESSENGE
MOANIN'


Le 20 Septembre 2018 par VIV


Superbe. La prise de son est tellement bien réalisée et restituée que l'on a l'impression d'être dans le studio au milieu des zikos.
Parfait pour les jazzeux comme pour les non jazzeux.
C'est typiquement l'album que je conseillerai pour initier quelqu'un au jazz, avec un petit "Night train" de Peterson, "time out" de D. Brubeck. (Et non même pas un petit kind of blue avec ça, chaque chose en son temps !)





VIRGIN PRUNES
IF I DIE, I DIE


Le 19 Septembre 2018 par RICHARD


C'est album est purement un monument batcave. Il détruit littéralement le cerveau. Cette folie alliée à un féroce humour noir n'en est que plus fascinante.. Gavin Friday et Guggi ont été maintes fois copiés mais jamais égalés. C'est une splendide invitation au bal de l'absurde.





Ludwig Van BEETHOVEN
SYMPHONIE N°8 (KARAJAN)


Le 19 Septembre 2018 par I AM THE GROWL


Ma préférée du cycle personnellement. Petite dans le concept, et grande par le cœur. Essentiellement rythmique (le second mouvement se voulant une parodie du clic-clac d'un métronome). Comme la 5ème, mais en fun. Karajan donc, ce n'est pas le bon chef pour ça. Toscanini, rigoureux, léger, tonitruant, est bien meilleur.





FLEETWOOD MAC
MYSTERY TO ME


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


On sent une grande évolution dans les compositions. Le groupe devient plus rock et mélodique! c'est réussi! c'est mieux que les opus précédents!





FLEETWOOD MAC
BARE TREES


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


Rien n'est parfait. C'est pas mal ça s’arrête là!





FLEETWOOD MAC
KILN HOUSE


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


Nous sommes toujours dans la musique rock n roll! il s'agit d'un bon album ! Les compositions sont toujours très linéaires !





FLEETWOOD MAC
THEN PLAY ON


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


C'est un bon disque de BLUES ROCK. Les compositions sont très linéaires !





FLEETWOOD MAC
RUMOURS


Le 19 Septembre 2018 par LORDI2


Rumours est excellent. il y a beaucoup de bonnes choses à l’intérieur. Ce n'est pas parfait mais ça se rapproche de l'excellence.





The MIDNIGHT
ENDLESS SUMMER


Le 19 Septembre 2018 par SEIJITSU


Excellent album de synthwave. Certainement un des meilleurs que j'ai écouté dans le genre (même si je ne me considère pas du tout comme un spécialiste). Cela s'explique par le fait que ce disque est plus varié et beaucoup moins monotone que la moyenne du style. Notamment grâce à l'apport d'un chant, de guitares et d'un saxophone. D'ailleurs, on est vraiment gâté au niveau de ces deux instruments. Ça regorge de soli de grattes hard FM et de lignes de porn sax absolument formidables !
Bah oui, c'est kitsch mais c'est justement ça qui est réjouissant. Ce genre de sortie totalement décomplexée fait sacrément plaisir. Ça nous change de la frilosité ambiante actuelle.

Autre point qui le démarque du tout venant : un songwriting de haute volée. D'ailleurs, je bondis au plafond quand je lis le commentaire d'AZER. Si un refrain comme celui de "Jason" est facile et poussif, alors qu'est-ce qu'on devrait dire des "hits" mainstream de 2018 ? Incompréhensible qu'un tel tube en puissance ne passe pas en boucle sur les radios. MADONNA jalouserait une telle chanson.

Certes, le dernier morceau est clairement en dessous de tout ce qui le précède malgré son ambiance de fin d'été qui est une bonne idée sur le papier (n'oublions pas que Endless Summer est presque un concept album sur les joies estivales et comme tous les bons moments, ils ont une fin). Cependant, rien n'entache le sentiment extatique que procure un tel album : les années 1980 sont immortelles même dans leurs dérives les plus outrancières. La preuve, on les écoute toujours et on y prend énormément de plaisir.





Axel BAUER
SENTINELLES


Le 19 Septembre 2018 par NONO


"Le voyageur" est une chanson belle à en chialer. Quelle merveille ! A connaître absolument.
Je ne connais pas le reste de l'album (sauf "Eteinds la lumière), mais si les autres titres sont aussi bons, j'achète tout de suite !
5 étoiles , rien que pour "Le voyageur"





INTERPOL
TURN ON THE BRIGHT LIGHTS


Le 18 Septembre 2018 par RICHARD


Ce n'est pas le tout récent "Marauder", dernier album en date des New-Yorkais qui me fera changer d'avis.
Interpol a tout dit pour moi avec ses deux premiers albums. Ce fut une réussite en son temps. Une belle madeleine de Proust post-punk en mode revival.
D'ailleurs, c'est incroyable que ce groupe ne paye pas sa dette sur cet album aux oubliés The Chameleons. On s'est peut-être un peu trop focalisé sur le fantôme de Curtis alors que l'empreinte de Mark Burgess le leader des Mancuniens est quand même plus qu'évidente...et celle de Frank Black aussi (enfin,je crois) sur certaines parties vocales ("The New").
Elle n'était pas si mal cette année 2002.







Commentaires :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 585






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod