Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ...>...>>... 585
Comment poster un commentaire ?


Nils Petter MOLVAER
BUOYANCY


Le 28 Août 2018 par JENLAIN


L'étiquette "Post Rock" me laisse songeur... On a bien affaire ici à une œuvre à prendre au sens aussi large que simple de "Musique", dégagée de toute contrainte de style, de période. Au mieux, peut-être pourrait-on la qualifier de Jazz Contemporain même si le ternaire n'est pas question majoritaire, d'Electro-Progressif même si ce n'est ni purement Electro ni Progressif. Non, des gens comme Nils Petter Molvaer, comme John Surman, comme Terje Rypdall, John Hassel et comme tant d'autres tous plus talentueux les uns que les autres font de la MUSIQUE!! Et de la plus belle des manières. De celle qui renvoie 90% de la production actuelle à son véritable statut: de la production...





Thierry HAZARD
POP MUSIC


Le 27 Août 2018 par YNGWIE-COOPER


Allez hop même pas honte , j'adore cet album et l'écoute encore trés régulierement ainsi que le suivant.
Et pourtant je suis un gros hardos!!!





SCYLLA
ABYSSES


Le 27 Août 2018 par LOUVOIR


Ah ces "Abysses"... J'ai adoré m'y plonger lorsque j'ai découvert cet album qui parlera aux nostalgiques de rap des années 90.
Parce que c'est tellement bien écrit qu'on découvre des subtilités dans les textes même après de nombreuses écoutes, et parce que les instrumentaux sont plutôt épurés et sobres, souvent mélancoliques tout en restant efficaces pour sublimer les dits textes.

Alors avec le recul, on est un peu trompé sur la marchandise, pour un album nommé "Abysses", on a affaire à des morceaux plutôt lumineux et porteur d'espoir dans l'ensemble, comme "Tout à Un Sens", "Rien à Remplacer".
A part l'intro et peut-être "Abyssale Musique", rien de bien étouffant, rien de vraiment lourd.

SCYLLA, c'est pourtant un promesse tenue. Celle d'un rap conscient, de textes ciselés, relativistes, touchants, à écouter au calme.
J'avoue parfois être gêné par la voix rocailleuse et un peu linéaire du rappeur qui manque de variation et qui rend la fin de l'album difficile à avaler.
Mais cet album contient l'un des meilleurs titres que j'ai pu entendre disons ces dix dernières années : "Répondez-moi".

La Belgique est une terre fertile pour cette nouvelle vague du rap, il n'y a pas de doute. Mais il serait dommage de réduire la scène rap français à BOOBA, KAARIS et GRADUR, MR G! Il y a tellement à découvrir dès qu'on s'éloigne un peu de la lumière qui innonde malheureusement les précités. En vrac, dans des styles bien différents et ayant une exposition médiatique variable : LINO, FURAX, VALD, KACEM WAPALEK, IAM, DISIZ, DEMI PORTION et j'en oublie...
Je dirais plutôt qu'après une décénie très pauvre (2000-2010), on a depuis quelques années de nouveau de très bonne sorties en rap et ça fait rudement plaisir!





Jeremiah JOHNSON
STRAITJACKET


Le 27 Août 2018 par LE KINGBEE

Ce CD édité par Ruf permettra certainement à Jeremiah Johnson de sortir de l'obscurité. Ruf a pour habitude de faire tourner les artistes de son catalogue en Europe.
Ce disque reste honnête malgré une production un peu lourde. La chro restitue assez bien le climat du disque. On pourra lui préférer l"album Brand Spank'n Blue qui me parait plus sincère.

Espérons que Ruf permette à ce gars de pouvoir se produire en France, la Hollande, la Belgique, l'Allemagne et la Scandinavie sont bien sympa mais c'est pas la porte à coté!





Hans ZIMMER
PAPERHOUSE


Le 26 Août 2018 par BAKER


Je ferai peut-être une K.E. un de ces jours, mais un petit laïus rapide pour dire que je suis d'accord avec White Eagle, avec en ce qui me concerne un soupçon de fanboyisme aveugle en plus : je trouve ce disque extraordinaire, de puissance, de folie, de maîtrise, de mélodisme, mais surtout, il faut bien comprendre que je suis tombé complètement amoureux de cette B.O. bien des années avant de pouvoir enfin voir le film.

Même constat pour K2, sauf que là, malheureusement, une fois le disque ingurgité et adulé, j'ai vu le film aussi :/





MOTÖRHEAD
UNDER CöVER


Le 26 Août 2018 par H.

The Trooper & Enter Sandman ne sont pas des reprises de Motörhead mais de Lemmy avec d'autres musiciens, d'où leurs absences sur ce disque.





Thierry HAZARD
POP MUSIC


Le 26 Août 2018 par LE VIEUNE

Je me revois danser sur "Poupée Psychédélique", tout en hurlant à tue-tête et un peu éméché le refrain lors d'une soirée couscous dans une salle des fêtes d'un village ! "Le Jerk", c'était assez marrant avec le clip où on voyait Christophe Salengro. Mais c'est mon petit frère qui avait l'album, en cassette (je suis lâche et délateur, là).





SCYLLA
ABYSSES


Le 26 Août 2018 par MR G


Quand on voit ce que rap veut dire en France de nos jours, c' est a dire être soi-disant un artiste, balancer des textes de haine sans fond, se battre comme des gonzesses bourrées et montrer une telle image puante au public (Booba, Gradur, Kaaris et autres grosses merdes soit-disant musicales), on ne peut qu'halluciner de la distance avec un artiste comme Scylla ! On est dans le haut niveau avec notre Bruxellois ! Les textes sont énormes en général et complètement au-dessus de la plupart de ses contemporains. Il suffit d'écouter "Abysses", " J’réclame", "Répondez-moi" ou encore "Rien à Remplacer" pour se rendre compte qu'il ne joue pas dans la même catégorie que les enclumes précitées! Les instrus sont en plus bien travaillées, ce qui nous donne un univers à part entière. Ce premier album est à conseiller aux vrais fans de rap, à ceux qui aiment les vrais textes et la bonne musique. Même un fan de metal comme moi accroche complètement à Scylla parce que sa musique véhicule une grande âme! Ecoutez d'urgence son deuxième album "Masque de chair", il est encore meilleur.





RODRIGO Y GABRIELA
RODRIGO Y GABRIELA


Le 26 Août 2018 par MR TINKERTRAIN


Lorsque j'ai vu cet oeil de reptile et la typographie du groupe à la médiathèque, j'ai été attiré. Quand j'ai pris le boitier pour jeter un oeil et que j'ai vu la photo, je me suis dit: chouette un couple de zicos qui assurent grave à la guitare (sans savoir ce que c'était hein!). Quand j'ai écouté le CD et que j'ai entendu la vélocité et la mélodicité des compositions de ces 2 gredins, j'ai été immédiatement conquis. Et puis Orion revisité quoi...quelle audace! Une réussite absolue.





U2
THE UNFORGETTABLE FIRE


Le 26 Août 2018 par GOLGOTH 68


Pour moi c'est le meilleur album du groupe. (J'ai arrêté d'écouter à partir de "The Joshua Tree que je n'ai jamais aimé).

J'aime bien le coté posé et plutôt lancinant de cet album





Jacques HIGELIN



Le 26 Août 2018 par GOLGOTH 68


J'ai toujours trouvé le début de ce disque un peu poussif (par rapport à son final) surtout au niveau des textes. Je zappe régulièrement "Cap'tain ..." mais dès "Excès de zèle", il n'y a rien à jeter (c'est pour cela que je met la note maximale malgré mes réserves sur le début.) et le disque s'enfonce dans une certaine noirceur.

Des chansons comme "Broadway", "AÏ" (et d'autres) ont une ambiance bien glauque sous des airs de fausse légèreté...

J'avais entendu dire que Jacques HIGELIN était malade au moment de l'écriture de cet album. Quelqu'un saurait infirmer ou confirmer?





Thierry HAZARD
POP MUSIC


Le 26 Août 2018 par BAKER

@NONO
Je pense que oui, ça doit être sa voix naturelle car il utilise peu ou prou la même sur le second album plus "roots". Par contre sur Le Jerk spécifiquement, je me pose la question d'un filtre ou d'une accélération de bande, mais c'est peut-être uniquement dans ma tête !





The BEATLES
THE BEATLES


Le 26 Août 2018 par NONO


Ben.... disons que s'ils avaient juste retiré :
- Ob-la-di, Ob-la-da
- Honey Pie
- Revolution 9
- Good Night
on aurait eu un album absolument parfait !!





GENESIS
THE LAMB LIES DOWN ON BROADWAY


Le 26 Août 2018 par NONO


Genesis est mon groupe préféré, toutes époques confondues.
Cependant, j'avoue avoir toujours eu un peu de mal avec la longueur et la complexité de cet album : jamais vraiment été capable d'y "rentrer" et de l'écouter de bout en bout.
Peut-être que ça viendra avec le temps. Ceci dit, je connais quelques morceaux que j'adore : The Lamia, Anyway, The Carpet Crawlers ... Je mets la note "4", à titre indicatif.





The SISTERS OF MERCY
FLOODLAND


Le 26 Août 2018 par MARTOS


Sans hésitation, Floodland est mon album préféré des Sisters Of Mercy. Il faut dire que tous les morceaux du disque sont extrêmement accrocheurs : on dénombre d'ailleurs 5 excellents "tubes" de mon point de vue : Dominion/Mother Russia, Flood I, Lucretia, This Corrosion et Flood II. La ballade 1959 est également de qualité, même si ce n'est pas le titre que j'écoute le plus souvent. Enfin, Les plages restantes sont toutes très bonnes, avec une mention spéciale pour Driven Like The Snow.
Bref, pour tenter une comparaison un peu foireuse : cet opus d'Andrew Eldritch est au rock gothique ce que Sergent Pepper's des Beatles est à la pop, c'est à dire une usine à singles inoxydables.





MOTÖRHEAD
OVERKILL


Le 25 Août 2018 par MAGNU


Je me souviendrai toujours la première fois que j'ai entendu Overkill, quand le diamant s'est posé sur le sillon, cette double grosse caisse, cette déflagration sonore, cette voix, et cette pochette....

39 ans après, çà me fait toujours le même effet.

Je pense que c'est le meilleur album de Motörhead, la production de Jimmy Miller est tout simplement parfaite.





GENESIS
AND THEN THERE WERE THREE...


Le 25 Août 2018 par FIDJI

Bonjour Erwin,
Merci de m'accueillir parmi vous et merci, également, à Forces parallèles et Nightfall d'exister!
Je passe au moins une fois par jour sur vos deux sites pour lire, relire les différentes chroniques, analyses et avis et avec le plus grand plaisir...
Bons nombres de vos chroniques m'ont influencé et inciter à découvrir des albums méconnus voir même des artistes que je n'aurais peut être jamais écouté si je n'étais pas passé sur vos deux sites.
Je vous ne remercie pour cela également!
Je peux comprendre que l'on puisse avoir chacun un avis différent sur tel ou tel artiste, tel ou tel album ou tel ou tel style musical.
Par contre, j'estime qu'il faut rester mesurer dans certains propos dans une chronique plus négative...c'est ce que j'ai voulu passer comme message dans mon commentaire précédent mais de manière maladroite, j'en suis désolé.
Je continuerai donc à lire avec beaucoup de plaisir les chroniques en mettant de temps en temps un commentaire personnel.
A bientôt.
Musicalement et amicalement votre!
Fidji


Par Forces Parallèles

Hello Fidji !
Ne t'inquiète pas, ma réponse à ton commentaire était plus destiné à remettre sur le devant du jour une règle que nous essayons d'appliquer, mais qu'il est bien difficile de respecter tant nous avons chacun nos goûts, et que nombreux aiment argumenter sans fin.
Surtout ne te prive pas, et laisse autant de commentaire que tu le souhaites, il est évident que tu es un mec mesuré et que tu es passionné par la musique !
Bien à toi
Erwin





GENESIS
THE LAMB LIES DOWN ON BROADWAY


Le 25 Août 2018 par FIDJI


Grand fan de Genesis que j'ai découvert à 14 ans en achetant Seconds Out, je suis assez d'accord avec la chronique de Waltersmoke.
En effet, album trop long avec quelques morceaux dispensables surtout sur le second vinyle ou CD.
Je lui préfère de loin Foxtrot et Selling pour la période Gabriel et A Trick of The Tail et Wind And Wuthering pour la période Collins.
Mais j'ajoute une étoile supplémentaire pour la grande qualité des faces A et B (vinyle) et qu'une étoile en moins suffit pour les deux/trois morceaux moins bons!
Je lui mets donc 4/5
Genesisement vôtre!





CHROMA KEY
YOU GO NOW


Le 25 Août 2018 par LEO


D'accord avec BAKER pour la chro et la note de 4 totalement justifiée.
Ce second CHROMA KEY je l'ai attendu avec impatience après avoir écouté en boucle Dead Air For Radios, mais je dois dire que je fus légèrement déçu au départ par les sonorités plus synthétiques ainsi que par l'aspect monochrome et léthargique de la plupart des compos (particulièrement "Lunar", "When You Drive", "Subway" et "Please Hang Up" qui se suivent plus sur le final "You Go Now").
Celà dit, le superbe "Lunar" est particulièrement remarquable avec son atmosphère mélancolique et le quasi-ambient "You Go Now" tout en apesanteur est lui aussi tout à fait réussi. avec le temps on fini même par s'habituer à l'apathique "When You Drive".
Ce qui pose sans doute problème sur cet album, c'est le séquençage des pistes de l'album qui enchaîne quasiment à la suite les morceaux les plus lents ce qui accentue d'autant plus la torpeur ressentie tout du long.
Quoiqu'il en soit, les compos de facture disont plus 'classiques' et orientées electro-pop ("Get Back In The Car", "Another Permanent Address", "Nice To Know" et "Astronaut Down") sont impeccables. cependant, elles ont également cet aspect engourdi qui ne nous quittera pas jusqu'à la fin car même "Astronaut Down" dont le tempo est plus enlevé, possède ce caractère comateux sans doute souligné par le chant froid et détaché de Kevin Moore.
Au fil des écoutes, You Go Now n'est pas si différent de Dead Air For Radios. les deux disques ont cette tonalité brumeuse qui enchante BAKER et moi-même mais qui a dû faire fuir plus d'un fan de Dream Theater. celà dit, je ne m'en plaindrai pas car je n'en étais pas un de toute façon et ce qui m'a ammené vers CHROMA KEY c'est bien la personnalité musicale unique de Kevin Moore qui a sû donner une empreinte toute particulière aux 2 titres ("Wait For Sleep" et "Space-Dye Vest") qu'il a composé pour son ancien groupe.





PINK FLOYD
THE PIPER AT THE GATES OF DAWN


Le 25 Août 2018 par DEJAVU


Il est indiqué que Rick Wright ne joue que du piano et de l'orgue alors qu'à l'écoute, la voix si caractéristique de Rick est celle qu'on entend après celle de Syd.







Commentaires :  1 ...<<...<... 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ...>...>>... 585






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod