Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 ...>...>>... 585
Comment poster un commentaire ?


YES
RELAYER


Le 08 Septembre 2006 par ONCLE VIANDE

Tout est dit dans la chronique (ce qui est très énervant d'ailleurs...). Le meilleur Yes pour moi. Un très grand disque.





SYLVAN
POSTHUMOUS SILENCE


Le 06 Septembre 2006 par BNJ


Très bonne critique ! ;)





The CLASH
LONDON CALLING


Le 06 Septembre 2006 par ANGEL D


Je met 2/5 pour le message que le groupe fait passer et la mixité des styles.Sinon musicalement,c'est un peu faiblard





U2
POP


Le 06 Septembre 2006 par ANGEL D


Le changement avec "zooropa" est net! Ici malgré quelques éléments électro, on se détache de leur période d'expérimentation meme si il y en a encore pour laisser place à de la pop guimauvesque. Les éléments électro pimentent les morceaux dont surtout le morceau "discotheque", le reste est une guimauve souvent fade. Y'a quand meme des bons morceaux, "discothèque" (hit du disque), "do you feel love" et la ballade "starring at the sun" et des bonnes idée par ci par là. C'est à peu près ce que j'ai retenu. Le reste est décevant. Ma note :1,5/5





GREEN DAY
AMERICAN IDIOT


Le 06 Septembre 2006 par HEAVY REM


Green Day c'était du punk quand ils vendaient 1000 albums. Ils ont continué à faire la même zique, mais ce n'est plus du punk parce qu'ils vendent 1 000 000 ?
L'éternel débat de ce qui est punk ou pas...





The CLASH
SANDINISTA !


Le 05 Septembre 2006 par LEO


Après 2 très bons 1er albums et un 3ème excellent ("London Calling"), "Sandinista!" ne pouvait que me décevoir. ce fut le cas à sa sortie, et je n'ai pas changé d'avis depuis. même si sur scène, le groupe défendait à merveille beaucoup de titres de "Sandinista!", je fais partie de ceux qui auraient préféré avoir un très bon disque simple, plutôt qu'un triple bâclé ! alors évidemment, chacun a son propre choix sur les morceaux qu'il aurait fallu retenir, et c'est là que le problème se pose.

Garder quoi ? les morceaux rock ou pop dans la lignée habituelle du groupe?, les reggae et autres dub ?, les expérimentations en tous genres avec invités divers en guest?....ou un mix de tout ça ? dilemme !!! Pour ma part, voici ma sélection personnelle (qui regroupe un peu tout ça, exception faite des dub qui ne sont pas ma tasse de thé):
-The Magnificent Seven -The Leader -Something About England -Rebel Waltz -Somebody Got Murdered -Lightning Strikes -Up In Heaven -Corner Soul -Police On My Back -Midnight Log -The Call Up et enfin -Charlie Don't Surf Voilà! ça fait un album simple de 22mn par face (je remets ça dans le contexte du vinyl, époque à laquelle "Sandinista!" est paru!).
À qui le tour pour donner sa propre sélection? .-)





GREEN DAY
AMERICAN IDIOT


Le 04 Septembre 2006 par FREHLEY


Je suis d'accord avec DIY sur certains points, mais la ou il se trompe, c'est que quand on écoute de la musique, on cherche pas a savoir si c'est un groupe punk, si c'est pour les branleurs rebelz ou pas . J'ai ecouté le CD après avoir subit un matraquage via MTV et finalement c'est très agréable a écouter, meme si ca n'est pas original et si, effectivement, c'est assez commercial. J'aime particulièrement Boulevard (...) ou Holliday. au final, un CD agréable a écouter, si l'on fait abstraction de tout ce qui s'est passé "autour"...





The SMASHING PUMPKINS
MELLON COLLIE AND THE INFINITE SADNESS


Le 04 Septembre 2006 par CLEMENS (MICROCUTS)


Très bon album. Une bonne moitié des titres est absolument énorme (Mellon Collie, Zero, Bullet, Love, Galapagos, Where boys (...), Bodies, 1979, Through the Eyes of Ruby, XYU, We Only Come Out At Night, Farewell and Goodnight). Je me permets de citer tous ces titres parce que c'est vraiment des énormes baffes ! Le reste est aussi très sympa, toujours entre moments calmes enchanteurs et grosses colères du sieur Corgan ! Il n'y a quasiment aucune faute de goût dans cet album (à part sur Porcelina qui commence par une somptueuse rêverie (avec à la clé un des plus beaux riffs que je connaisse), stoppée net par un riff brutal et lourdeau qui gache tout... la retombée sur terre est pénible!).

En bref, un must que tout amateur de rock se doit de posséder... incontestablement le sommet artistique de la carrière des Pumpkins.

4.5 / 5





TANGERINE DREAM
CYCLONE


Le 03 Septembre 2006 par LEO


la raison pour laquelle Steve Jolliffe ne participe qu'à cet album de Tangerine Dream, c'est parce qu'avec du recul, Edgar Froese n'a pas été convaincu par la qualité et l'utilité de ses prestations vocales et instrumentales(et sur le disque en question, et sur la tournée qui suivie!).... mais aussi (il faut bien ne pas perdre de vue l'aspect commercial) parce que les fans en très grande majorité, n'ont pas accroché à cette formule avec chanteur.
il faut bien avouer que l'on est loin de la qualité des disques précédents, même si quelques passages restent tout de même agréables.
on se demande bien pourquoi la formation nous a sorti une incongruité telle que 'Rising Runner Missed By Endless Sender' (où la voix horrible de Jolliffe couvre la musique, certes pas terrible, mais qui méritait tout de même mieux que ce traitement!).
même 'Madrigal Meridian'(le seul instrumental de l'album) ne m'emballe pas vraiment. ce n'est bien sur pas la 1ère fois que Tangerine Dream construit un morceau autour des sequencers, mais là ou autrefois le titre aurait pris d'autres directions pour évoluer, ici il stagne et tourne en rond indéfiniment, comme si les séquences étaient resté bloquées. au total, il n'y a que le final (les 5 dernières minutes!...véridique, j'ai chronométré!) qui me plaisent réellement, mais ça fait riquiqui sur un album de 39mn, à moins que le groupe ait opté pour une nouvelle stratégie commerciale......"Bon sang, mais c'est bien sur!" .-)





The STRANGLERS
LA FOLIE


Le 02 Septembre 2006 par LEO


"La Folie" restera le dernier grand disque des Stranglers. On y sent le groupe plus pop qu'habituellement sur certains titres, mais la pêche & le côté mordant est conservé, et le second degré incisif & ironique est toujours présent dans les textes. Mon morceau favori sur cet album : 'Everybody Loves You When You're Dead', qui est une réflexion sur la façon dont les médias et le grand public retournent leur veste selon les circonstances (dans ce cas précis, il s'agit de la mort de John Lennon).





TEN YEARS AFTER
POSITIVE VIBRATIONS


Le 02 Septembre 2006 par Y.LE COADOU


J'ai hésité à racheter cet album tant sa sortie en vynil en 1974 m'avait déçue. Il contient pourtant quelques bons moments, de bonnes idées, mais l'ensemble ne fonctionne pas. Quelques titres un peu trop étirés, des changements de rythmes un peu téléphonés pour employer une expression sportive...
En bref cet album respire par moment l'ennui. Peut-être que Lee aurait dû s'entourer de l'équipe qui l'accompagnait pour le concert du Rainbow pour enregistrer ces compositions parfois intéressantes (it's getting harder...) : le piano de Tim Hinkley, un peu de sax, les chorus du kokomo... En résumé, on reste sur cette déception avec le sentiemnt que Positive Vibration aurait pu être un très bon album du TYA.





QUEEN
INNUENDO


Le 02 Septembre 2006 par CYRIL


Un disque génial qui concentre tout ce que Queen savait faire... Tout est grandiose et solennel avec des pics d'intensité et d'émotion vertigineux : "Innuendo" est ahurissant de maîtrise, "Headlong" est surpuissant, "These Are The Days Of Our Lives" file la chair de poule et "The Show Must Go On" reste un titre magique, profond et prophétique...

Freddie Mercury pouvait s'en aller la conscience tranquille : cet album est une vraie réussite !





The BEATLES
REVOLVER


Le 01 Septembre 2006 par ONCLE VIANDE

Je constate avec joie qu'après une lente mise en bouche (qui comptait tout de même "Rubber Soul"), les chroniqueurs se décident enfin à lâcher les skeuds !
Tout est dit dans la chronique, et comme YU NO WAT, entre Revolver et Sgt Pepper, mon coeur balance indiscutablement pour le premier.
L'année 66 est l'acte de naissance du rock moderne et pour cause, "Revolver", "Pet Sound" et "Freak out" sont sortis à quelques mois d'écart... autant dire trois révolutions dans la musique populaire occidentale la même année. Même si "Freak" va plus loin, et "Pet sound" est plus novateur (le vrai début du progressif), je ne peux m'empêcher de préférer la livraison britannique. Quand on pense que les fab four en ont encore sous la semelle pour sortir en simple "Rain", "Paperback Writter", on se pose de sérieuses questions. Quant à "Tomorrow never knows", il fit faire un bond de 10 ans au rock. Ce disque a tout juste 40 ans, et il faut avoir conscience que tout ce qui s'est fait depuis sa sortie en matière de rock, en découle purement et simplement.





ULTRAVOX
HA ! HA ! HA !


Le 01 Septembre 2006 par X

Ce n'est pas Chris Cross qui joue du saxophone sur 'Hiroshima Mon Amour'. les initales C.C. sont celles d'un membre du groupe Gloria Mundi qui officiait en 77/78.





SKA-P
PLANETA ESKORIA


Le 01 Septembre 2006 par BAAZBAAZ


Un album qui offre un très bon panorama de tout ce que Ska-P peut avoir de jubilatoire et d'agaçant : une musique incroyablement énergique mais pas toujours très fine, qui lorgne parfois discrètement vers le metal (les deux premières chansons), des paroles engagées, contestataires, et souvent un peu caricaturales. On sent ici une certaine candeur politique, et selon les points de vue, un vent de fraîcheur ou de naïveté souffle dans cette musique. Quoi qu'il en soit, c'est sans doute sur ce disque que le groupe trouve l'équilibre parfait entre les rythmes ska et les guitares punk : une fusion à couper le souffle, difficile à égaler. Et on ne le dira pas assez : la langue espagnole est absolument rock. Vibrante, bouillante.

Par contre, seul bémol à la chronique, je compte ici un nombre assez élevé de hits, et la plupart se trouvent dans la seconde partie de l'album (à l'exception du détonnant « Naval Xixón ») : ainsi, « A La Mierda » est un hymne réjouissant et gentiment progressiste qui reste à ce jour l'une des meilleures chansons du groupe, juste derrière l'incroyable et décisif « Mestizaje », un tube énorme qui surgit sans prévenir à la toute fin du disque, armé d'un tempo démentiel, de « ho ho ho » et de « ay ay ay » irrésistibles et surtout d'un refrain mémorable (et totalement altermondialiste !) à chanter à tue-tête dix fois de suite. A écouter en buvant un bonne bière glacée avant d'aller la pisser sur les disques de Burzum…





GENESIS
SELLING ENGLAND BY THE POUND


Le 31 Août 2006 par THE ANCESTOR


Oeuvre sacrée pour moi. La quintessence même du Rock Progressif. L'abum ultime... si je devais un jour me séparer de tous mes CD et n'en garder qu'un, ça serait celui-ci.





David BOWIE
HUNKY DORY


Le 31 Août 2006 par POSSOPO


je n'en suis pas encore à autant vénérer ce disque que Ziggy Stardust mais j'ai comme l'impression que l'écriture est ici supérieure (en gros, les chansons m'ont l'air plus raffinées et baignent évidemment moins dans le strass). j'ai donc bon espoir que cet album au titre pas si bizarre que ça ("tout roule" en anglais) devienne un de mes disques de chevet.





Lou REED
METAL MACHINE MUSIC


Le 30 Août 2006 par MACCA

Je n'ai pas écouté l'album (je compte empressement le faire) mais je tiens à dire que le chronique est excellemment drôle.





GENESIS
A TRICK OF THE TAIL


Le 29 Août 2006 par DAVID

"PS : En relisant la chronique de David, j’ai cru comprendre que « Selling England » était un chef d’œuvre. Dois-je comprendre que le chroniqueur a changé d'avis en l’espace de deux ans ? :-)"

Pas vraiment en fait.
J'avais écrit cette phrase en me basant sur une opinion populaire répandue, j'avais essayé d'être objectif. J'ai toujours eu un peu de mal avec Selling, A trick et Wind, pour leur ambiance qui forment une trilogie imaginaire comme tu l'as dit.
Pour A trick, le chant de Phil Collins me gène, c'est mou, ça manque de caractère, il n'a pas l'aspect théatrale de Peter Gabriel, ni la force de son chant qu'il a acquis depuis Duke.





Emilie SIMON
VEGETAL


Le 29 Août 2006 par TED


Cet album est vraiment très bon, je trouve qu'il a une personnalité plus forte que les précédents, et le thème des plantes est bien loin de me deplaire, outre son originalité. Il y a un coté sombre parfois ici (Fleur de Saison, Dame de Lotus, Never Fall in Love) que j'apprécie vraiment beaucoup - comme souvent en musique, on ne se refait pas quand on est fan de metal :-). Le style d'Emilie et sa voix restent immediatement reconnaissables, ils sont juste plus aboutis et plus sûrs. La variete et la richesse de l'ensemble font également que je remets regulièrement cet album et pour le moment je ne m'en lasse pas du tout, au contraire. Bref un album très vivement recommandé pour qui pense en apprécier le style.

Très joli clip pour Fleur de Saison au passage, surtout que c'est ma chanson preferée de l'album, avec de belles couleurs contrastées pour les 4 saisons, des effets plutot bien integrés voire même très réussis (quand les fleurs éclosent), et Emilie est bien mise en scene.







Commentaires :  1 ...<<...<... 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 ...>...>>... 585






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod