Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK FM  |  DVD

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : 5uu's, Nektar, Emerson, Lake & Palmer
- Membre : Rick Wakeman, The Moody Blues , Uk, Jon & Vangelis, Gtr, King Crimson, Squackett, Jon Anderson , Yoso, Asia, Chris Squire
 

 Site Officiel (492)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (408)

YES - 9012live (dvd) (1985)
Par WALTERSMOKE le 4 Décembre 2018          Consultée 265 fois

Finalement, les années 80 n'ont pas porté tant préjudice que ça aux plus grands groupes de rock progressif. Jugez plutôt : GENESIS a réussi sa transition prog → pop avec des albums pleins de tubes crédibles, KING CRIMSON est sorti de son sommeil lui ayant au passage permis d'échapper à l'hiver progressif (1977-1982, à deux-trois vaches atomiques près), et VAN DER GRAAF GENERATOR s'est mis en sommeil à son tour. Et quid de YES ? Il faut avouer que l'histoire a été un peu plus compliquée. En effet, après un Drama innovant avec les Buggles à la place de Jon Anderson et Rick Wakeman en 1980, YES a dû splitter un an plus tard, avant de se reformer avec Jon pour un résultat bien loin des terres prog pour embrasser le rock FM. Une véritable trahison pour les gardiens du temple, une bénédiction pour ceusses qui allaient devenir fans de 90125 en 1983.

Bien entendu, une tournée a suivi la sortie de l'album. Et pour garder une trace tangible de ladite tournée, une double sortie a eu lieu en 1985. D'une part, on a eu 9012Live: The Solos, disque plus que dispensable à moins d'être un fan hardcore de YES. D'autre part, il y a le sujet de cette chronique, à savoir la vidéo 9012Live. Une vidéo assez spéciale car captant une partie d'un concert donné à Edmonton, au coeur du Canada, fin septembre 1984. Il s'agit donc de la 2e vidéo dans la discographie de YES, 3 ans après Yessongs qui est la version vidéo du fumeux live de 1973.

9012Live est un live somme toutes assez classique dans la forme, à quelques détails près. Première réalisation du fameux réalisateur Steven Soderbergh (si, si !), il joue la sobriété pour montrer les 5 musiciens sur une scène assez originale car inclinée en partie – bon, ça ne vaut pas la légendaire scène circulaire. Et outre quelques effets de montage assez risibles, on peut carrément parler de sobriété, du moins avec la version DVD de 2006. Car sur la VHS de 1985, 9012Live était parasité d'effets visuels générés par ordinateur. Et les FX de l'époque, quand on sortait d'Hollywood... aïe aïe aïe. Dieu merci, on a une version épurée sur le DVD.

Ensuite, je parlais de sobriété, mais dans le montage uniquement. Parce que les musiciens en eux-mêmes... houlàlà ! Autant je regrette parfois de ne pas avoir été un enfant des années 80, autant le visuel, ourgh. Entre les habits complètement folkloriques (tous ces bandanas et pantalons tartes) et les coiffures assez affreuses, c'est un mini-festival. Mais l'homme du match, si je puis dire, c'est Chris Squire. Non seulement il s'est déguisé en docteur, mais en plus il a trouvé un nid d'oiseau à mettre sur sa tête en guise de coiffure. Maigre consolation : Trevor Rabin donne faim. Point positif : ce carnaval ne sert qu'à mieux mettre en exergue l'énergie et la positivité qui émanent de 9012Live. Squire se la pète grave, plus encore que tous les collègues prog réunis (Robert Fripp et Steve Howe inclus), mais c'est justifié tant il s'éclate. De manière globale, on ne peut éviter la complicité entre les différents musiciens, notamment Squire et Rabin. Il y a aussi Alan White qui s'amuse, mais les rares plans faits sur lui sont à chaque fois terrifiants.

Côté musique, et bien... quiconque aime 90125 aimera 9012Live, mais il faut bien avouer que les versions live ne diffèrent que peu des versions studio. De plus, presque tout l'album est joué ici, ne manquent que "Our Song" et "Hearts". En revanche, 9012Live vaut musicalement le détour pour "I've Seen all Good People" et "Starship Trooper". La manière dont ces deux grands classiques de YES sont joués par sa version FM est intéressante. Le premier est étonnamment assez proche de l'idée qu'on se fait d'un morceau de rock progressif, et les claviers de Kaye détonnent favorablement après de nombreuses versions incluant les 10 000 000 claviers de Wakeman. Par contre, "Starship Trooper"... autant les deux premiers tiers sont tout aussi classiques, autant la partie "Würm" part dans une cavalcade à la lisière du hard rock, avec des soli de guitare et de basse dignes du plus grandiose des rocks de stade. Et c'est beau à écouter.

Pour quiconque n'est pas atteint de nostalgite au point de ne vouloir que la version VHS, 9012Live se distingue aussi par des bonus intéressants. Outre une interprétation de "Roundabout" dont on se demande pourquoi elle ne figure pas dans le montage final (peut-être parce que Kaye ne jouait pas dessus sur la version studio, allez savoir), il y a une demi-heure où les musiciens de YES discutent un peu du passé et aussi de la manière dont 90125 est né. Il est ainsi intéressant d'apprendre que Tony Kaye a perdu ses royalties sur The Yes Album (rappelons que le claviériste a été co-fondateur de YES), d'en apprendre un peu sur le parcours de Trevor Rabin et de voir ce Sud-Africain conscient du privilège blanc dont il jouissait avant de partir en Angleterre, ou encore d'entendre parler White et Squire des rapports avec la famille quand on est en tournée. Ah, et l'on apprend plus particulièrement que Rabin a eu l'occasion de travailler vite fait avec ASIA et que le courant n'était pas passé – pour rappel, c'est le supergroupe dont faisait alors partie Steve Howe.

Par bien des aspects, 9012Live est une sortie vidéo sinon majeure, du moins intéressante et enrichissante dans la discographie de YES. Il permet d'avoir une captation vidéo digne de ce nom d'une période faste dans la vie du groupe, même si elle n'est pas exhaustive. Un DVD d'autant plus important qu'il est... le seul de la période Rabin à ce jour.

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


PULP
Party Clowns: Live In London 1991 (2012)
Une archive instructive




CHRISTOPHE
Les Paradis Perdus (1973)
Et Christophe démarra son ascension


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jon Anderson (chant, claviers, guitare)
- Trevor Rabin (guitare, chant, choeurs)
- Chris Squire (basse, choeurs)
- Alan White (batterie, choeurs sur 2)
- Tony Kaye (claviers, choeurs sur 2)


1. Cinema
2. Leave It
3. Hold On
4. I've Seen All Good People
5. Changes
6. Owner Of A Lonely Heart
7. It Can Happen
8. City Of Love
9. Starship Trooper

- bonus
1. Roundabout
2. Access All Areas
3. Band Interviews



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod