Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 ...>...>>... 799
Comment poster un commentaire ?


Ella FITZGERALD
MACK THE KNIFE - ELLA IN BERLIN


Le 14 Mai 2011 par TERRY


Fantastique ! Notamment la fameuse improvisation vocale (paroles oubliées) sur la chanson "Mack the knife" !





Brian ENO
BEFORE AND AFTER SCIENCE


Le 14 Mai 2011 par YAN LE COADOU


J'ai racheté assez récemment cet album dont je possédais l'édition vinyle achetée à sa sortie. J'avoue ne pas l'avoir réécouté depuis ne retrouvant pas la qualité de l'album originel en version cd dont le son manque me semble-t-il de relief. Peut-être aussi l'effet du temps et d'une époque révolue !





Brian ENO
BEFORE AND AFTER SCIENCE


Le 13 Mai 2011 par TERRY


Le sommet absolu d'Eno, tout simplement. "Spider and I", "By this river", sont inoubliables. Face A (Before) rock, face B (After) ambiant, tout est immense.





GRATEFUL DEAD
AOXOMOXOA


Le 10 Mai 2011 par HIPPIUS


Chronique excellente pour album excellent. Aoxomoxoa est le meilleur album de Grateful Dead, il ne contient que des classiques. "St Stephen", "Dupree's Diamond Blues", "Doin' That Rag", "China Cat Sunflower", "Cosmic Charlie", que de pépites!

Selon moi, même "What's Become of the Baby" est un morceau génial, rêveur, mystérieux.

Effectivement Aoxomoxoa donne envie de bouger son cul, c'est un disque qui éloigne les jours tristes!





NEU!
NEU! 2


Le 10 Mai 2011 par 123LOL


C'est le disque le plus decevant de leurs série d'album 70's.
Mais le meilleur restera pour moi sans conteste le suivant ... (bizarre qu'il n'y soit pas encore sur FP).





KILLING JOKE
OUTSIDE THE GATE


Le 09 Mai 2011 par RENERION


La douche froide de jaz coleman. Lui qui se sentait infaillible, génial et immortel, vient de se manger le retour de force de sa mégalomanie.
Il n'y a rien ici, à sauver. Le sieur coleman semble se perdre dans l'auto contemplation avec une album fourre tout.

Alors pas la peine de s'attarder sur le sujet, c'est nul. Point-barre. De rares moments moyens (america ou may day) laissent entrevoir que jaz n'est pas completement fini.
Mais à part ça, pour reprendre les mots de STREETCLEANER, c'est daté, ca sonne vieux. Il n'y a rien de neuf. Les expérimentations dans un album ca passe, mais seulement quand il y a cohérence. La seule cohérence ici est dans le trop, trop de tout pour rien au final.

Alors les déclarations du groupe (et pas seulement de M. Coleman), m'ont permis de comprendre qu'avoir peur ne servait à rien. Cet album n'est pas un album de killing joke mais bien le coup de grace au mythe du "gourou" coleman, sonnant pour lui comme un rappel à l'ordre.
Comme une invitation à se reprendre en main. Ce qu'il fera parfaitement avec Extremities, Dirt and Vrious Repressions deux ans plus tard.

Parce que ce n'est pas un album de killing joke, il ne doit jamais etre écouté ou consideré comme tel.
Toutefois, si on le considère comme le projet solo de Jaz Coleman alors vu le talent du bonhomme, on ne peut qu'être déçu.

0.5/5 (arrondi à 1, parce qu'au moins il aura conduit au renouveau de la blague qui tue)





KILLING JOKE
ABSOLUTE DISSENT


Le 09 Mai 2011 par RENERION


Quand au détour d'une recherche de chanson de killing joke pendant une soirée sur un site de partage de vidéos, je suis tombé sur european super state, j'ai failli vomir.
Sincerement, honnetement, j'ai eu un haut le coeur. QUOI ? MON killing joke d'habitude si froid et malsain, se lance dans la musique de clubs pourris? Puis j'ai regardé les gens autour de moi, peu à peu, passé la surprise des premières secondes (personne ne connait Killing joke en soirée), ils se sont mis à dancer. Et la j'ai compris.
Killing joke n'est pas punk, n'est pas métal, mais Killing jok est le groove, ce groove qui donne envie de danser irremediablement. (Ah et au final, j'adore European Super State hein).

Et comme toujours, ce groove va dicter la mesure de l'album ( mais putain "Endgame" quoi...). Moins rageux qu'un Hosannas From The Basements Of Hell ou qu'un Killing Joke 2003, mais plus vindicatif qu'un Night Time. Cet album decevra les métaleux pur jus parce que trop new wave, et décevra les fans de new wave parce que trop métal.
Et pourtant, killing joke n'a jamais aussi bien marié ses deux genres.
Les riffs se font encore hypnotiques (Geordie Walker et un guitariste beaucoup, beaucoup trop sous-estimé. La Batterie se fait presque legere et dansante sous son apparente froideur. La basse est groove, et puissante quoi qu'un peu trop en retrait selon moi.
Et jaz, bah c'est jaz.... égal à lui même, ce maitre de cérémonie vaudou et malsaine abbreuve ses fidèles de sa voix sublimement rocailleuse ("This World Hell"), paraitement calibrée pour le tube ("European Super State"), bref, il est grand comme d'habitude.

Alors étrangement, cet album semble calibré pour passer sur toutes les ondes radios avec plusieurs tubes en puissance. Mais est-ce un mal ? Non, certainement, pas. Il suffira d'écouter les paroles pour vous en rendre compte et de gratter un peu la musique pour vous rendre compte. Killing Joke est bien Killing Joke, et ce malgré une musique un peu plus douce.

Alors oui l'album possede un ou deux petits temps morts ("Absolute Dissent" ne commence pas de la meilleure façon le disque et "Honour the fire est assez anectodique mais reste très bonne hein, c'est Killing joke quand meme) mais l'essentiel est la.

4.5/5 (pour le mariage d'ambiance, arrondi a l'inférieur pour les temps morts évitables vu la durée de l'album)

Morceau que tu vas en boite avec pour danser : "European Super State"
Morceau parce que meme leurs ballades elles sont belles chez KJ: "The Raven King"
Morceau RTL2 : "In Excelsis" (si seulement.... ca serait tellement mieux que tout ce qu'il passent de "nouveau")
Morceau coup de rangers dans ta gueule (non mais) : "Depthcharge"
Morceau Jaz is a voodoo lord : "Ghosts of Ladbroke Grove"





SLY & THE FAMILY STONE
STAND !


Le 07 Mai 2011 par ANGEL D


Je trouve la note un peu sévère, ce Stand est loin d'ètre moyen.
Il s'agit meme d'un classique de Sly and the family stone et de l'année 1969.

Que ce soit le title track avec sa fin explosive, les hendrixien "Don't call me nigger" et le jam "Sex machine" avec leurs riffs de feu.
Puis les endiablés 'I want to take you higher" et "Sing a simple song" qui sortent du lot avec leur mélange funk/soul rock psyché.

Et le reste n'est pas médiocre meme si ce sont des titres plus légers, lègèrement pop .
Ils reposent l'auditeur car ils sont bien calés entre les titres débridés.

"You can't make if you try" met de bonne humeur tout comme le très Motownien "everyday people et ses choeurs sucré.

En 1969, on peut dire qu'un disque comme ça devait faire mal.
Puissant, groovy et surtout une fusion des genres qui semble totalement maitrisée.
Rien à redire.





GRATUIT
RIEN


Le 07 Mai 2011 par MONSIEUR N


"On ne sait mentalement plus faire la différence entre débilité extrême et originalité "

Je confirme.

Avec autant d'arguments que toi.





GRATUIT
RIEN


Le 07 Mai 2011 par BBB


A l'instar des Belges, actuellement on ne sait mentalement plus faire la différence entre débilité extrême et originalité





BLUE ÖYSTER CULT
TYRANY AND MUTATION


Le 06 Mai 2011 par DARK SCHNEIDER


Etrangement, j'ai toujours eu du mal à rentrer dans cet album. Malgré une amélioration notable du son par rapport au premier disque, l'énergie folle déployée sur les 1ers morceaux (les gratteux se déchainent!), je n'accroche pas plus que ça aux compos de cet album qui tire encore un peu trop vers le jam à mon goût.
C'est donc pour moi le plus faible des 3 premiers BOC. Je le lui préfère largement Secret Treaties et ses morceaux beaucoup plus carré, et sa ballade folk grandiloquente "Astronomy" est largement supérieur aux titres un peu folk de ce Tyrany and Mutation. Je lui trouve également supérieur les 2 excellents opus sortis au début des 80's : Cultusaurus erectus et surtout Fire of unknow origin.

Sinon, à part pour le côté un peu occulte des 2 groupes, je ne vois aucun point commun entre la musique de BOC et du Sab (hormis bien sur l'emprunt au Sab sur "city on flame"). Pour moi c'est une comparaison qui a été faite faute de mieux à l'époque, et elle ne me semble vraiment plus du tout valable. BOC est bien loin du heavy metal lourd de Sab, on reste ici dans un hard rock'n'roll beaucoup plus classique et moins novateur.





Ludwig Van BEETHOVEN
SYMPHONIE N°9 CHORAL


Le 05 Mai 2011 par MATHIEU


Bien entendu, c'est magnifique. Et bien entendu, il faut écouter l'enregistrement de 1942 par l'orchestre de Berlin avec Wilhelm Furtwangler. Quand on écoute Karajan derrière, on se rend compte à quel point il était médiocre et surestimé.





MUSE
BLACK HOLES AND REVELATIONS


Le 05 Mai 2011 par RENERION


J'ai toujours eu du mal avec Muse, parce que bon, c'est quand meme de la musique de fiotte (terme utilisé pour un besoin explicatif du pourquoi du comment hein !) pis bon ils passent à la radio tout le temps, c'est des gros vendus ! La reflexion a évolué mais tout de meme, musicalement y'a des trucs superbes (j'adore un morceau comme Bliss, que je trouve vraiment beau) mais dans l'ensemble muse je n'accroche pas.

Sauf la, en fait. J'ai pris une méchante baffe en écoutant cet album, ca a commencé avec Knights of Cydonia (merci guitar hero III) (rahhh ce break à 3m20) qui touche plus au space rock qu'à la pop. Puis Take a bow dans les trailers du film Watchmen, Map of the problematique dans une video trouvée sur le net. De chanson en chanson, je prenais des baffes. Et j'ai toujours plaisir à réécouter ces morceaux, ce d'autant que starlight est très bon, Supermassive black hole est un rock groovy au possible. City of delusion et sa montée en puissance surprenante.
MAis bon le naturel revenant au galop, je trouve soldier's poem insipide et Exo-politics d'une affligeante platitude...

Alors certes, Muse n'est pas mon groupe fétiche, mais on trouve dans cet album nombre d'excellentes surprises qui font que j'ai commencé à comprendre pourquoi ce groupe était finalement, si différent des autres groupes de vendus (parce que bon, ca reste des vendus qui passent à la radio, pis leur chanteur il a toujours une voix de tapette d'abord ! {figure de style ironique utilisée afin de démontrer le coté tétu et borné de mon esprit})

2.5/5 au final (arrondi à 3 pour la surprise)





CREAM
DISRAELI GEARS


Le 04 Mai 2011 par JOHANN

Très bonne idée, mes encouragements !





CREAM
DISRAELI GEARS


Le 04 Mai 2011 par GUY LIGUILI

Pour aller dans le sens de Johann, je pense tellement de bien des albums de Jack Bruce que je viens de les réserver pour les chroniquer.





CREAM
DISRAELI GEARS


Le 04 Mai 2011 par JOHANN

Quitte à écouter une compil, autant se refaire aussi quelques titres des BBC sessions, c'est ce que j'ai le plus l'habitude de faire quand j'ai envie de réécouter du Cream. Et juste un petit mot pour dire que les albums "Songs for a Tailor" et surtout "Harmony Row" de Jack Bruce sont indispensables. Je ne m'attendais pas à ça en les découvrant il y a quelques années, c'est très différent de ce qu'il faisait dans Cream mais c'est ce que je préfère de lui.





WARPAINT
THE FOOL


Le 04 Mai 2011 par JOHANN


Séduit aussi. J'avoue n'avoir au départ écouté que parce que Shannyn Sossamon a été dans le groupe et que sa soeur encore plus charmante tient la basse. Bien m'en a pris, l'album est une grosse réussite. La construction des morceaux est souvent surprenante, chaque titre dégage quelque chose et les lignes de basse sont souvent splendides et 80s à souhait. L'ambiance est très rêveuse et cotonneuse, si le rendu est un peu différent des groupes de shoegaze on en est tout de même très proche dans l'esprit.
Un très bel album accrocheur, on y revient fréquemment. L'écart est tel entre cet album et le EP précédent (déjà plein de bons moments mais aussi de maladresses, d'approximations et de superflu) qu'on peut vraiment s'attendre à une autre claque au prochain.





CREAM
DISRAELI GEARS


Le 03 Mai 2011 par GUY LIGUILI

Je reconnais qu'affirmer que le meilleur album de Cream est une compilation peut sembler léger et contradictoire dans les termes.
Mais je confirme : je trouve que Cream était un groupe novateur mais totalement foutraque qui n'a jamais été capable de réussir un album sur la longueur. La dite compil est interessante car elle réunit à la fois les tubes et les bons morceaux des albums. Mais je n'oblige personne à partager ce point de vue.





CREAM
DISRAELI GEARS


Le 03 Mai 2011 par LOL


Houla... le commentaire de Giligili m'a fait péter 20 neurones.
Quelle contradiction !

Album = ensemble de chansons enregistré dans une même session, parfois concernant un même thème, ou un style bien précis.

Compil = gros bazar que les maisons de disques sortent rassemblant le plus commercial d'un groupe ou un artiste ou plusieurs artistes...





BLUE ÖYSTER CULT
TYRANY AND MUTATION


Le 02 Mai 2011 par TERRY


Le sommet du BÖC. Face A excellente (et plus longue que la B) et très heavy, face B plus 'folkeuse', plus calme. Je ne sais pas laquelle je préfère... Mes deux chansons préférées du groupe sont là, sur chacune des deux faces, "Wings wetted down" et "7 Screaming Diz-busters" !
IMMENSE !!! Et quelle pochette, aussi...







Commentaires :  1 ...<<...<... 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 ...>...>>... 799






1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod