Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 ...>...>>... 788
Comment poster un commentaire ?


SUPERTRAMP
EVEN IN THE QUIETEST MOMENTS...


Le 17 Février 2008 par JOVIAL


Je suis entièrement d'accord avec TERRY.

C'est vrai qu'à part les superbes Give A Little Bit et Lover Boy, il n'y a pas grand-chose. J'ai l'impression que l'album se répète continuellement, qu'on reste toujours sur la même piste. Piste assez ennuyeuse de surcroît.

On aurait pu croire qu'après Crime Of Century et Crisis ? What Crisis ? le groupe britannique aurait continué sur sa lancée de grands albums auxquels on avait été habitué. Mais non, Supertramp nous sert ici un album presque sans aucune saveur ... c'est beau le piano mais bon trop de piano tue le piano c'est le cas dans cet album.
Une grosse déception pour ma part, heureusement qu'on retrouve Give A Little Bit sinon pour moi cela aurait été qu'une seule étoile.





SUPERTRAMP
EVEN IN THE QUIETEST MOMENTS...


Le 16 Février 2008 par TERRY


Album inégal pour moi. Si "Give A Little Bit", "Lover Boy" et "From Now On" sont superbes, "Downstream" est assez chiante, de même que le morceau-titre. "Babaji" est sympa, sans plus, et quant au long "Fool's Overture", il est à la fois inventif, impressionnant, et redondant (ça tourne en rond au bout d'un moment). Et trop long, aussi. L'album possède une pochette sublime, ma préférée des albums du SuperClochard (celle de "Breakfast In America" me plait énormément aussi) mais au niveau musical, entre les deux chefs d'oeuvre que sont "Crime Of The Century" et "Breakfast...", il est relativement mineur.





LOUISE ATTAQUE
LOUISE ATTAQUE


Le 15 Février 2008 par JOVIAL


Pour résumer vite fait : cet album a ses côtés très bons (Amours, J't'emmène Au Vent, L'imposture, Léa) ou moyen voire mauvais(le reste).
Comme l'a dit MR. AMEFORGEE, l'album a tendance à devenir ennuyeux vers la fin. La chanson Arrache-moi est aussi très ennuyeuse, pas agréable à l'écoute, je la passe à chaque lorsque je réécoute cet album.
Points positifs : la voix de Roussel (et son accent), très plaisante et surtout la basse de Robin Feix : il est génial ce mec, il fait juste ce qu'il faut tant en jouant des phrases quand même assez complexes (L'Imposture par exemple).

Un album mi-figue mi-raisin donc.





GENESIS
INVISIBLE TOUCH


Le 15 Février 2008 par TERRY


Entièrement d'accord avec JOVIAL, ce disque est vraiment excellent. Et effectivement, seuls la pochette et l'avant-dernier titre sont passables. Mon préféré sur ce disque n'est pas "Domino" (malgré sa grande qualité) mais le slow "In Too Deep", assez poignant selon moi. Ainsi que cet instrumental de folie "The Brazilian". Un vrai bon disque pop, assez proche de la production d'un disque solo de Phil Collins, d'ailleurs.





John COLTRANE
A LOVE SUPREME


Le 14 Février 2008 par TERRY


A égalité avec "Kind Of Blue" et "Bitches Brew" de Miles Davis, voici le meilleur album de jazz au monde. Tout simplement splendide. Coltrane, en plus, est hélas parti trop tôt. Sa voix, à la fin de la première partie ('a love supreme, a love supreme') est très en raccord avec sa musique. Un monument.





XTC
ORANGES & LEMONS


Le 14 Février 2008 par LEO

...mais j'y incluais le "Malgré quelques nouveautés" figure-toi, sans le citer certes, mais si tu as bien lu ce que j'ai écris, je mentionnais ce qui suivait, à savoir: que la trompette et le côté jazzy n'était justement pas des nouveautés chez XTC! ce qui veut dire qu'il ne restait plus que l'aspect négatif de la chronique.
enfin, bref... l'album a gagné une petite étoile! et ça c'est positif!!! .-)





Jean-michel JARRE
CHRONOLOGIE


Le 13 Février 2008 par JEFF KANJI


Le premier Jarre que j'ai écouté et certainement mon préféré avec Equinoxe avec lequel effectivement il y a des similitudes au niveau des ambiances. Jarre démontre (une fois de plus) qu'il n'est pas un suiveur et qu'on a vite oublié qu'il était l'instigateur de cette techno qui fait remuer les boîtes de nos jours.





XTC
ORANGES & LEMONS


Le 12 Février 2008 par YU NO-WAT


D'accord, j'ai été un peu sévère avec cet album, dans la série qui aime bien châtie bien (et à cause de la qualité extrême de "Black Sea", par exemple). Au bout du compte, je lui ajouterais bien une étoile... Toutefois, ce n'est pas une raison pour saboter ma chronique en tronquant une citation (comme bien souvent, hélas !). La phrase citée est trop longue, d'accord, mais elle commençait par "Malgré...", et l'ensemble du paragraphe précédent était plutôt élogieux. Lecteur, de grâce, lis toute la chronique avant de juger (en plus elle est pas longue)!





XTC
BLACK SEA


Le 12 Février 2008 par LEO


Tout juste ZIGGY! Ce "Black Sea" vaut bien "London calling"!!! Aucun temps mort, même énergie et sens de la mélodie, mis à part que dans le cas d'XTC cette dernière caractéristique est mise bien plus en avant et qu'elle peut donner dans la sophistication au niveau des arrangments là où Clash versait dans l'éclectisme et le brassage d'influences musicales brut (un peu tarabiscoté ma démonstration, mais les connaisseurs comprendront je pense.... enfin, j'espère!).
En tous cas, il s'agit d'un réel 'classic' de cette période et qui le reste encore de nos jours. Moi qui n'aime pas les albums 'cultes', j'en suis pour mes frais dans ma théorie, car on peut le mettre au même plan que "London Calling" qui lui aussi est une exception à ma règle des albums influents surcôtés, car ces 2 pièces maîtresses dans les disco respectives de ces 2 groupes, me paraissent toujours aussi fortes et accrocheuses en 2008 qu'à l'époque de leur sortie.





XTC
DRUMS AND WIRES


Le 12 Février 2008 par LEO


Malgré les 2 précédents albums avec le claviériste Barry Andrews, "Drums And Wires" apparaît presque comme la 1ère oeuvre du groupe qui ose enfin afficher son penchant pop et mélodique au grand jour (qui sera encore plus présent sur les disques suivants), Partridge en profitant au passage pour perdre petit à petit ses maniérismes vocaux bien trop pesants qui entâchaient leurs premiers enregistrements. Car il s'agit bien d'un nouveau départ pour XTC qui compte maintenant en ses rangs l'excellent Dave Gregory qui officie aussi bien aux claviers qu'à la guitare, et la nouvelle orientation musicale prise par XTC et son entrée dans la formation n'est pas un hasard, car tout au long de son parcours avec ses compagnons de route (jusqu'à son départ en 1998), il insufflera de la magie aux compos d'XTC par ses talents d'instrumentiste, de mélodiste et d'arrangeur.
Au niveau du son, la rythmique appuyée est bien présente, mais pas trop mise en avant comme elle le sera dans les futures productions de Steve Lillywhite pour U2. "Drums And Wires" est encore pas mal marqué de l'empreinte New Wave de l'époque, mais il a néanmoins très bien vieilli et se réécoute aujourd'hui avec toujours autant de bonheur.





XTC
ORANGES & LEMONS


Le 12 Février 2008 par LEO


Je cite YU NO-WAT: "le ton général hésite entre une variété FM pour intellos et un rock carré mais aseptisé...." ! Alors là, je suis estomaqué! Je ne vois pas du tout où l'on retrouve ces descriptions dans ce magnifique album d'XTC! Certes, la tonalité générale est bien plus luxuriante que par le passé, mais on est loin de nager dans la soupe ou la guimauve pour babas ou bobos avachis! On n'est pas chez Fleetwood Mac ici (je n'ai absolument rien contre la bande à Mick Fleetwood celà dit!... mais bon, on parle bien d'XTC non d'un chien!).
Des mélodies et des accroches musicales, il y en a à la pelle (les très mémorables 'the mayor of simpleton', 'king for a day', 'the loving', 'one of the millions' et 'cynical days' en sont les meilleurs exemples). Et que dire du sublime 'chalkhills and children' qui clôt ce disque en apothéose! C'est l'une des toutes meilleures compos du groupe et l'on se croirait presque revenu sur l'album des Dukes Of Stratosphear quand "pale and precious' fermait avec brio "Psonic Psunspot" à la manière de Brian Wilson!
D'autre part, la trompette n'est pas une nouveauté chez le groupe. Elle avait déjà fait son apparition dès l'album "Drums & Wires" en 79 sur le morceau 'that is the way' et le côté jazzy était aussi déjà présent dans "Skylarking" sur 'the man who sailed around his soul'.
Le seul petit reproche que l'on pourrait faire à ce double album, c'est son côté patchwork et trop plein, comme s'il regorgeait d'idées du début à la fin. Mais lui faire ce reproche serait une injustice, car XTC n'a jamais été avare de trouvailles en tous genres et c'est justement ce que réclament ses adeptes les plus fervents dont je fais partie évidement (personne n'en aurait douté après mon plaidoyer en faveur de ce merveilleux album fruité et acidulé!)!





The MAHAVISHNU ORCHESTRA
VISIONS OF THE EMERALD BEYOND


Le 12 Février 2008 par TERRY


Pas aussi réussi que "Birds Of Fire" ou "The Inner Mounting Flame". Mais nettement meilleur qu'"Apocalypse". Un disque assez sympathique, à l'instar de sa pochette, assez belle je trouve.





SIMPLE MINDS
NEW GOLD DREAM (81-82-83-84)


Le 11 Février 2008 par TERRY


Tout simplement magistral, rien que pour le morceau-titre et "Someone, Somewhere In Summertime". Le meilleur du groupe.





The WHO
QUADROPHENIA


Le 10 Février 2008 par LEO


Pour moi c'est l'inverse ! Je trouve "Quadrophenia" bien plus digeste que "Tommy", et pour ce qui est des cuivres, John Entwistle en avait déjà mis dessus donc là n'est pas la question.
Je préfère "Quadrophenia" en règle générale parce que les compos sont plus longues, les morceaux ont tout le loisir de s'exprimer et le concept n'est pas entrecoupé de courtes scénettes que l'on pouvait retrouver sur "Tommy" et qui à mon sens, plutôt que de donner du propos et souligner l'histoire, morcelait l'oeuvre. Je crois aussi que le thème qui est abordé dans "Quadrophenia" est plus en prise avec le réel, en tout cas, on est moins dans l'allégorie comme c'était le cas avec "Tommy". Après, tout est question de subjectivité mais pour moi il n'y a aucun mauvais morceau ni temps mort sur ce double album concept de 72/73 qui est mon oeuvre favorite des Who. Le seul petit regret que j'ai, c'est que sa réédition CD ne comporte pas de bonus comme ça aurait pu être le cas (avec des inédits provenant de ces sessions et les singles datant de la même période).





Alan SIMON
EXCALIBUR, LE CONCERT MYTHIQUE


Le 09 Février 2008 par ARWEN


Moi qui adore tout ce qui touche au monde celte, j'ai été servie ! Ce spectacle est tout simplement magique. Que dire de plus...





The BEATLES
THE BEATLES


Le 09 Février 2008 par AERONTH


THE BEATLES lavent plus blanc, blanc comme la pierre qui marquera à jamais l'arrivée de cet album dans le panthéon de la musique.
Chef-d'oeuvre.





RADIOHEAD
PABLO HONEY


Le 09 Février 2008 par AERONTH


Hmm non, ce n'est pas trop peu.
Cet album n'a musicalement pas de réel intérêt, je le trouve globalement sans relief, bien que prometteur. Il est à des années lumières de The Bends !
Ceci dit, Pablo Honey a permis au groupe de se propulser (rappelons que « Creep » a été un franc succès commercial), et le tableau n'est pas si noir ; avec un titre comme « Blowout » qui montre qu'on a affaire à un groupe ambitieux et que je trouve excellent.





Bob DYLAN
ANOTHER SIDE OF BOB DYLAN


Le 09 Février 2008 par TERRY


Un excellent disque, qui ne présage en rien de la suite ("Bringing it all back home" et sa face électrique), et marque donc plus ou moins la fin de la première période dylanienne. "It ain't me babe", "To Ramona" et "Ballad in Plain D" sont merveilleuses.





The WHO
QUADROPHENIA


Le 09 Février 2008 par TERRY


Largement moins bon que "Tommy", mais quand même très bon, "Quadrophenia" est un des disques que j'ai le plus écoutés dans mon adolescence - plus que "Tommy", découvert plus tard. Résultat : entre des changements de goûts musicaux qui sont survenus ensuite et une overdose d'écoutes, je ne peux plus trop supporter ce double disque. Il contient de grands moments ("Love reign o'er me", "The punk and the godfather", l'instrumental-titre, "5.15", "Sea and sand", "I'm one"), mais l'utilisation un peu abusive des cuivres, qui ne me dérangeait pas trop avant, me rebute un peu aujourd'hui. Bref, ma note est un peu sévère, je sais, mais je ne peux plus trop écouter cet album... Dommage, je l'adorais avant, et j'aime beaucoup le film.





The BEATLES
THE BEATLES


Le 08 Février 2008 par DR HOUSE


On dit que le blanc porte les couleurs du charme et bien moi je dis que c'est le meilleur album des Beatles.







Commentaires :  1 ...<<...<... 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 ...>...>>... 788






1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod