Recherche avancée       Liste groupes



      
COMPILATION LIVE & MORE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 Ritchie Blackmore's R...
1976 Rising
1977 On Stage
1978 Long Live Rock'n Roll
1979 Down To Earth
1980 Difficult To Cure
1982 Straight Between The ...
1983 Bent Out Of Shape
1995 Stranger In Us All
2006 Live In Munich 1977
2013 Black Masquerade
2016 Memories In Rock - Live ...
 

- Membre : Deep Purple, Blackmore's Night, Msg, Dio, Black Sabbath, Ozzy Osbourne , Ian Gillan , Candice Night
- Style + Membre : Joe Lynn Turner
 

 The Deep Purple Appreciation Society (348)

RAINBOW - Finyl Vinyl (1986)
Par LONG JOHN SILVER le 14 Mai 2018          Consultée 324 fois

Publié en catimini au printemps 1986, Finyl Vinyl se veut être considéré comme un album Live de RAINBOW, alors que la formation n’existe plus depuis deux ans. Reformation de DEEP PURPLE oblige. Au moment de sa sortie, le Pourpre Profond entreprend de donner une suite à Perfect Strangers, publié aussi en 1984, suite qui verra le jour début 1987. Et pour livrer le fond de ma pensée, ce double disque de RAINBOW ressemble à s’y méprendre à une obligation contractuelle vis à vis du label Polydor, à une époque où on n’attendait pas si longtemps entre la sortie deux disques du même artiste. RAINBOW et désormais DEEP PURPLE sont membres de cette écurie, les financiers veulent des sous. C’est Roger Glover et Ritchie Blackmore qui supervisent et produisent l’objet à un moment où on n’attendait plus rien de leur ex-groupe. Autrement dit : tout le monde s’en fout. Probablement et à commencer par les deux principaux intéressés. En dépit du fait que certains tripatouillages vont s’effectuer ça et là lors de la post-production de cet album « Live ».

En réalité Finyl Vinyl est une compilation d’extraits de concerts, captés entre 1978 et 1984, où s’illustrent différents Line-up de RAINBOW, soit une mini-anthologie en public, mais pas que. Parce qu’on y trouve aussi trois titres en studio, collés un peu n’importe où sur la trame du disque. On ne peut alors que regretter une suite de choix contestables, même si ce qu’on entend est loin d’être mauvais ou même médiocre. J’en veux pour preuve cette version dantesque de « Tearin’ Out My Heart », qui finit très fort, le pied au plancher. Les titres sont répartis sur quatre faces, on commence par des extraits captés au Japon en 1984, déjà publiés sur une VHS à destination du marché Nippon, on retourne le disque et paf ! Voici « Jealous Lover » en studio, un titre déjà présent sur The Best Of Rainbow. Quel en est l'intérêt ? On retrouve le groupe sur scène pour trois nouvelles salves, deux dédiées à la période Joe Lynn Turner, puis « Since You Been Gone » déboule dans sa version interprétée au Monster Of Rock en 1980, par Graham Bonnet. S’ensuit « Bad Girl » en studio, soit une chanson figurant sur la face B du tube précédent en 1979. Plutôt un bon titre, probablement meilleur que la moitié de ceux présents sur Down To Earth.

On change de disque, avec un retour au Live et trois nouveaux morceaux enregistrés lors de deux tournées différentes, un en 1984 puis deux en 1982. La dernière face est dominée par Ronnie James Dio, avec deux extraits datant de 1978, au cours d’un des tout derniers concerts en compagnie du lutin. La version vinyle s’achève par un instrumental ("Weis Hein") également déjà publié en face B du single « All Night Long », en 1980. Ceusses qui se sont procurés l’édition K7 ont droit à un « bonus » joué Live en 1984, toujours au Japon, soit le tube « Street Of Dreams ». Cette ballade était insérée juste avant « Jealous Lover ». Mouais. Car de façon tout à fait incompréhensible pour les fans, outre l’échantillonnage abracadabrantesque de l’objet, ne figure aucune chanson de Bent Out Of Shape sur cette « compilation live », en dehors de celle-ci, uniquement sur K7**. La VHS éditée en 1984 en contient pourtant quatre passages*.

Sont également oubliés « All Night Long » et « Death Alley Driver », pourtant joués systématiquement en concert lors des tournées 80’s. On se demande d’ailleurs pourquoi Ritchie et Roger ne se sont pas focalisés sur la période Turner ou n’ont pas opté pour la formule « simple », puisque huit morceaux sur quatorze lui sont dévolus. Finyl Vinyl se révèle une compilation mal branlée, car incohérente, soit trop longue soit trop courte, dotée d’un titre studio inutile (« Jealous Lover ») et de deux autres qui arrivent comme des cheveux sur la soupe. Pour la petite histoire « Difficult To Cure » a vu son solo de guitare entièrement refait en studio et « Man On The Silver Mountain » a fait l’objet d’overdubs, toujours à la guitare. Autant dire que ceci ne peut concerner que les fans hardcore de RAINBOW, histoire de glisser l’objet dans une collection, quand a contrario The Best Of Rainbow, objet pas moins opportuniste mais paradoxalement moins incomplet, permettra aux profanes de passer un bon moment dans l’univers de l’Arc en Ciel. Ainsi soit-il.

* Sur la tournée Bent Out Of Shape : « Drinking With The Devil », « Stranded », « Fire Dance », « Street Of Dreams » et « Fool For The Night » furent jouées.
** Cependant cette chanson figurera à nouveau, au même emplacement, sur des rééditions double CD ultérieures

A lire aussi en HARD ROCK par LONG JOHN SILVER :


GHOST
Ceremony And Devotion (2017)
La cité des papes (requiem)




RAINBOW
Bent Out Of Shape (1983)
7e (arc en) ciel


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Ritchie Blackmore (guitare)
- Joe Lynn Turner (chant)
- Ronnie James Dio (chant)
- Graham Bonnet (chant)
- Roger Glover (basse)
- Bob Daisley (basse)
- David Rosenthal (claviers)
- Don Airey (claviers)
- David Stone (claviers)
- Chuck Burgi (batterie)
- Bobby Rondinelli (batterie)
- Cozy Powell (batterie)


- disque 1

1. Spotlight Kid
2. I Surrender
3. Miss Mistreated
4. Street Of Dreams (k7 Uniquement)
5. Jealous Lover
6. Can't Happen Here
7. Tearin' Out My Heart
8. Since You Been Gone
9. Bad Girl

- disque 2

1. Difficult To Cure
2. Stone Cold
3. Power
4. Man On The Silver Mountain
5. Long Live Rock'n'roll
6. Weiss Heim



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod