Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK CELTIQUE MODERNE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : An Triskell , Glenmor
- Membre : Pat O'may , René Werneer , Michel Santangeli , Gabriel Yacoub , Mor, Ys, Keris, Pierre De Grenoble, Malicorne, Dan Ar Braz
- Style + Membre : Angelo Branduardi , Nuit Celtique
 

 Site Officiel (532)
 Musique Progressive Bretonne (424)

Alan STIVELL - Human~kelt (2018)
Par MARCO STIVELL le 6 Novembre 2018          Consultée 327 fois

Cher Alan,

Vous vous doutez bien que je ne prends la liberté de vous appeler "cher" et d'utiliser votre prénom que par écrit seulement ; en vrai ce serait Monsieur STIVELL, Monsieur, tout court.
Quelle joie de vous retrouver, après tant d'années, parce que là aussi, tout court et vite, par la force du temps. Soixante ans, l'âge de votre carrière. Et avec Human~Kelt, vous trouvez une excellente manière de célébrer cet anniversaire, de vous rendre hommage à vous-même. En toute modestie, cela va de soi, mais aussi avec votre disque le plus ambitieux (vous parlez en interview d'un rapprochement avec l'immense Symphonie Celtique) et le mieux réussi depuis fort longtemps.
Human~Kelt, un titre qui vous tient à coeur, vous, l'humain conscient et ouvert, le citoyen du monde et vous, le Celte de sang et de coeur que vous restez quoiqu'il advienne, sans frontières mais avec un repère identitaire fort, chose qui se perd facilement de nos jours.

D'ailleurs, je dois avouer qu'il est surprenant de ne pas entendre l'album s'ouvrir sur un de vos chants en breton ou sur des notes de harpe cristallines, mais par celles... d'un piano et des mots... en occitan, et par Francis CABREL ! Surprise agréable. Le piano est aussi celui qui ferme l'ensemble, comme si vous aviez prévu ce lien pour créer une sensation de boucle si l'on active la fonction "Repeat/Replay" de la chaîne hi-fi. Sans doute pour donner une couleur de Symphonie ?
Le premier morceau, "Setu", est en fait un collage de voix et d'éléments que l'on retrouve ensuite dans l'album, et une introduction à votre harpe "solid-body" au son distordu, dégainée par vous comme un guitar-hero arrive triomphalement sur scène ! Les "Den" I & II sont de nouvelles compositions qui évoquent le meilleur des parenthèses Explore ou AMzer.

Ce qui est génial avec ce disque, c'est la façon dont vous jetez un regard en arrière sur votre propre travail et le réinventez, mais d'une façon différente que sur Again (1993). Une compilation peu classique, davantage un concept. Ainsi, tout change dès le quatrième morceau, une refonte d'un titre de transition, "Ideas" de l'album... Terre des Vivants ! Déjà en occitan à l'époque, il est l'occasion de mêler votre voix à celles de CABREL, de Claude Sicre (du groupe toulousain les FABULOUS TROBADORS), avec quelques ajouts en catalan, et à celle de la jeune Corse Lea ANTONA. Merci à vous de défendre si bien ce disque méconnu de 1981 à travers ses meilleurs morceaux, y compris "MJ (a garan)", ballade dédiée à votre épouse - 50 ans d'amour partagé, chose à son tour bien rare de nos jours -. J'aime tant la façon dont vous chantez, à bientôt 75 ans, ces mots tendres et simples.

La musique se densifie encore et même vos tubes, "Tri Martolod", "Son ar Chistr" et "Brezhoneg 'Raok" revêtent de nouveaux atours somptueux. Sur ce dernier, entre autres morceaux du disque, Konan Mevel (TRI YANN, KOHANN/SKILDA) vous aide avec son bagage électronique et quelques guitares acérées, sans parler des cornemuses. Elles soufflent également très fort sur le merveilleux "Reflets", premier extrait de votre premier album chanté en 1970, et auquel vous trouvez encore la couleur celtique la plus éclatante possible. Murray HEAD, le plus français des chanteurs britanniques, vous donne une réplique vocale parfaite, avec sa douceur et sa malice légère. Celle du barde Transalpin Angelo BRANDUARDI sur "Son ar Chistr", avec qui vous aviez partagé un Grand Échiquier de Jacques Chancel en 1982, n'est pas moins notable.


Sur "Brezhoneg 'Raok", entendre la harpe se promener sur les couplets est un bonheur absolu. Tout comme la présence d'Andrea CORR5 (Des CORRS), éternellement mignonne, sur "A Hed an Nos", extrait d'Emerald (2009) et sur "Ardaigh Cuan", le tout premier morceau que vous avez gravé sur disque, harpe seule à la base, sur Musique Gaélique en 1961 et Telenn Geltiek en 1966 (le dernier titre, "Éamonn an Chnoic"/"Pourquoi Es-Tu Venu Si Tard ?", en est un autre extrait). Vous avez réussi à faire chanter la belle Irlandaise en breton, on croirait entendre une fillette à l'école avec son maître, adorable. Tout comme le piano d'introduction et de fin de disque, très jazzy dans son intention : il ne s'agit pas de Didier SQUIBAN, mais d'un autre Breton mieux connu encore, Yann TIERSEN.

Cette flopée d'invités, comme le traitement moderne, ne dénature en rien une musique d'orfèvre et au contraire ne fait qu'enrichir un voyage inédit, splendide, à la hauteur de votre talent et du nombre colossal de musiciens employés, comme en 1979. Avec Explore, il y a douze ans, vous découvriez le potentiel des machines modernes ; sur Human~Kelt, vous le maîtrisez. Je suis fan, bien plus qu'Again. J'adore entendre, en plus de votre chant unique, toujours aussi beau, une quantité d'instruments gérés par vous seul : harpes, bombarde, cornemuse écossaise, flûte irlandaise, claviers, percussions, comme cela a toujours été le cas depuis 1970. J'adore l'esprit druidique et cérémonial qui ressort de "Boudicca" et de la nouvelle version de "Brocéliande", avec le violoncelle et les psaltérions d'un autre Italien talentueux Vincenzo ZITELLO.

Je mesure, ou pas, combien j'aime votre oeuvre, en reconnaissant des citations de morceaux rien qu'aux toutes premières notes, sans avoir regardé au préalable la liste au dos du disque. "Ideas", je n'y croyais pas au début, mais la suite du morceau l'a prouvé. "Airde/Ardaigh Cuan", pareil (version de Renaissance de la Harpe Celtique en 1971, plutôt que celle de 1961, si je ne m'abuse). "MJ" aussi, et la batterie rock de l'intro du "Chant de Taliesin" (album The Mist of Avalon, 1991) suivie du même cri de Colin Bell qu'à l'époque, tout cela pour le rituel "Boudicca".
Et les frissons pour "Kelti[k]a", nouvelle version de "La Celtie et l'Infini" (Au-Delà des Mots, 2002) à laquelle le grand GLENMOR et les frères MORVAN sont "conviés" ; pour les choeurs originels de Gabriel YACOUB et Pascal Stive sur "Tri Martolod" ; pour "An Emglew" où vous, votre vieil ami Dan AR BRAZ et monsieur Carlos NUÑEZ mentionnez "Le Pacte (Comflaithius)", thème fantastique du merveilleux et trop méconnu Légende (1983) ; pour, enfin, la cornemuse du final "An Distro" mêlée aux grands orgues du brumeux "Emskiant", deux moments essentiels de l'inoubliable Symphonie Celtique (1979), ici sous le nom "Dor Tir Na nÓg".

En ce jour de découverte, comme il y a vingt ans pour la première fois avec l'Olympia Concert, l'écoute de Human~Kelt se fait en voiture, par un temps d'automne, vent et pluie, passerelle vers une Bretagne hors du temps et de l'espace, promesse de mille enchantements...

Musicalement.
Marco S.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


DISNEY
Rebelle (2012)
Grandeur celtique




Bruce SPRINGSTEEN
Devils & Dust (2005)
Celui que je voulais faire...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Alan Stivell (chant, programmations, harpes, cornemuse)
- Konan Mevel (whistles, cornemuse électronique, claviers)
- Marco Fada (percussions)
- Emmanuel Devorst (guitares, bouzouki)
- Jean-bernard Mondoloni (didgeridoo)
- Ted Beauvarlet (guitare, programmations)
- Marco Canepa (claviers, programmations)
- Fab Tabuteau (programmations)
- Jessica Delot (violon)
- David Millemann (guitare acoustique)
- Cedrick Alexandre (contrebasse)
- Kevin Camus (cornemuse irlandaise)
- Yann Tiersen (piano)
- Carlos Nuñez (flûtes)
- Dan Ar Braz (guitare)
- Donal Lunny (bouzouki)
- Robert Le Gall (guitare, electro-harpe, programmations)
- Vincenzo Zitello (violoncelle, psaltérions)
- Alan Simon (direction d'orchestre)
- Laurent Doosh (hautbois)
- Christine Fourier (clarinette)
- Marc Mouginot (basson)
- Frédéric Alcaraz (contrebasse)
- Claire Martin-cocher (violoncelle)
- Jean-michel Peresse (cor)
- Cyrile Robert (alto)
- James Wood (harmonica)
- Cap Caval Drums (batteries écossaises)
- Fatoumata Diawara, Angelo Branduardi (chant)
- Francis Cabrel, Murray Head (chant)
- Bob Geldof, Andrea Corr (chant)
- Claude Sicre, Lea Antona (chant)
- Yvon Morvan, Henri Morvan (chant)
- Úna Ní Fhlannagàin (chant)
- Joanne Mciver, Eilidh Mairi Saunière (chant)
- Catrin Finch (voix)
- Lionel Rocheman (annonce vocale radio france)
- Pasca Stive, Gabriel Yacoub (voix samplées)
- Ronan Le Bars (cornemuse irlandaise et whistle samplés)
- David Hopkins (percussions samplées)
- Colin Bell (voix samplée)
- Julian Cuvilliez (lyre samplée)
- Glenmor (voix samplée)


1. Setu
2. Den I
3. Den Ii
4. Com Una Gran Orquestra (ideas)
5. Ardaigh Cuan
6. A Hed An Nos (all Through The Night)
7. Bzhg
8. Brezhoneg 'raok
9. Printemps Automne Autant
10. Mj A Garan
11. Reflets, Adskedoù, Reflections
12. Breselien (brocéliande)
13. Son Ar Chistr (my Cheers To You)
14. Tri Martolod
15. Kelti[k]a
16. Boudicca
17. An Emglew
18. Dor Tir Na NÓg
19. Éamonn An Chnoic
20. Pourquoi Es-tu Venu Si Tard ?



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod