Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE/POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SNOOP DOGG - Bush (2015)
Par GLADIUS le 21 Novembre 2018          Consultée 123 fois

Previously, on Snoop DOGG's life : Après avoir traversé l'épisode le plus inattendu de notre rappeur qui s'est baptisé Snoop Lion pour gagner les faveurs du Dieu Rastafarai, il se rend compte que les fans n'arrivent plus à trouver son nom dans la barre de recherche, continuant à taper "dogg" avec insistance. C'est ainsi que notre reggaeman reprend le nom de Snoop DOGG. Installez vous confortablement dans votre canapé, ce nouvel épisode est bien plus intéressant que le précédent Reincarnated. Si notre artiste avait séduit avec son documentaire emmenant sur les terres rasta, l'album en lui-même était une amère déception. C'est un tout autre constat avec Bush.

Treizième album solo du rappeur, c'est donc la treizième fois que je vais dire cette phrase : comme à son habitude, le rappeur s'entoure de ce qui se fait de meilleurs en termes de production. Ceci étant ici il n'est pas question de s'éparpiller, tout l'album est mis en boite par le chef producteur Pharell WILLIAMS. De quoi partir en confiance avant même avoir lancé le premier morceau, notre producteur étant l'un des plus sérieux du marché pop et rap de notre décennie.

Il faut le savoir, Pharell est un créateur de tubes, c'est ce qu'il sait faire de mieux. Avec le premier single mis en avant "Peaches N Cream", on peut instantanément confirmer nos dires. Inviter Charlie WILSON qui n'en est pas à son coup d'essai et qui fonctionne à la perfection avec Snoop DOGG était une bonne idée, qui fait mouche directement et nous met en avant un pur tube pop d'une efficacité redoutable. Le trio dont on parle qui rassemble Pharell à la prod, Snoop au rap/chant et Charlie WILSON est, rétrospectivement, l'une des meilleures synergies des dernières années, ayant permis la création d'un nombre de tubes incalculables.

L'ensemble de l'album est dans une même cohérence instrumentale, ne prenant pas vraiment le risque de s'éparpiller dans des contrées inconnues. L'efficacité et la douceur d'un "California Roll" dans lequel Stevie WONDER apporte sa pierre à l'édifice apporte une fraîcheur et surtout l'assurance que notre Snoop DOGG n'est plus du tout un rappeur pur et dur. Ayant élargi son champ de capacité d'interprétation, cela lui permet de sortir quelques folies comme une collaboration avec Gwen STEFANI sur un "Run Away" pour le moins surprenant, ou encore un "This City" qui nous propose un Snoop DOGG très loin des racines reggae qu'il prônait il n'y a que deux années plus tôt.

Bien entendu, certains titres comme "R U A Freak" et "I Knew That" vont passer à la trappe malheureusement assez rapidement – et ne parlons pas de "So Many Pros", ça vaut mieux. Tout cela au profit des plus attachants "Edibles" avec un T.I qui nous fait plaisir à entendre, ou encore "I"m Ya Dogg" qui créé une connexion puissante entre Kendrick LAMAR, Rick ROSS et Snoop DOGG.

Si l'on doit donner un principal crédit à Bush, c'est que sa courte durée en fait un album concis, clair et percutant. Les productions de Pharell WILLIAMS jonglent entre efficacité et monotonie, car si sa prise de risque est relativement faire c'est bel et bien Snoop et sa bande de joyeux lurons invités sur le projet qui vont faire la différence. Bush permet à Snoop DOGG de retrouver une crédibilité dans la pop musique, ayant bien compris qu'il avait toujours sa carte à jouer dans ce milieu.

A lire aussi en REGGAE :


Bob MARLEY & THE WAILERS
Natty Dread (1974)
Premier essai solo de bob marley




Alpha BLONDY
Human Race (2018)
Toujours fringuant


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. California Roll (feat Stevie Wonder)
2. This City
3. R U A Freak
4. Awake
5. So Many Pros
6. Peaches N' Cream
7. Edibles (feat T.i.)
8. I Knew That
9. Run Away (feat Gwen Stefani)
10. I'm Ya Dogg (feat Kendrick Lamar & Rick Ross)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod