Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Céline DION - Unison (1990)
Par BAKER le 28 Novembre 2018          Consultée 390 fois

La petite Céline avait un rêve : être une star internationale. Avec l'album Incognito, le sixième et enfin le bon, une partie du chemin était faite. Ventes au Québec faramineuses, la France commençant à succomber doucement, victoire à l'Eurovision : grand chelem francophone réalisé. Mais quid du reste du monde ? En 1990, c'est sûrement très triste pour une majorité de linguistes, mais le succès passe avant tout par le parlage de l'angliche, la causerie en saxon. René ANGELI connait le potentiel de sa protégée, et les contrats vont commencer à valser de bureau en bureau pour la mise en chantier de son premier album en anglais, destiné - non, condamné à rencontrer un succès terrassant sous peine de retour à un certain anonymat.

Le budget s'envole, et les producteurs affluent. Au final, deux d'entre eux seront les principaux acteurs de la réussite : David FOSTER, qu'on ne présente plus, et Christopher Neil, déjà responsable de quelques bons hits dans les annéees 80 et qui juste après Céline produira MARILLION. Le résultat est conforme à ce que l'on pouvait attendre : de la pop AOR musclée où DION fait étalage de son don vocal sans retenue, avec des compositions plus ou moins calibrées et une production bigger-than-life qui la place en confrontation directe avec Laura BRANIGAN et, surtout, Whitney HOUSTON. Il suffit d'écouter le refrain de l'énorme (et excellent) single "Where Does my Heart Beat Now" pour s'en convaincre : il s'agit bien d'une guerre commerciale, à qui aura la plus grosse (...prestance vocale), et pour s'ajouter à ces illustres noms est en train de débouler Mariah CAREY à pleine vitesse.

C'est donc l'efficacité qui prime. On pourra le regretter, sous certains aspects. La sensibilité de Céline DION est sinon effacée, du moins transfigurée en quelque chose de plus anglo-saxon : le coeur en bandoulière, pas de non-dits, tout dans la démonstration. Avec la musique toujours au premier plan : rendez-vous compte qu'il n'y a pas un seul titre qui n'ait pas son solo, même court, de synthé, de saxo ou de guitare. Et attention, des guitares typiquement AOR US : grasses, limite heavy même quand elles sont sous-mixées, comme sur "Love by Another Way", chanson très bordélique mais assez exaltante où Céline chante en duo avec... un vocoder ! Bon, c'est mignon, c'est juste que la dernière fois que le vocoder était à la mode, elle avait l'âge de sucer des roudoudous sans rayer la peinture.

Quelques morceaux n'arrivent pas à se détacher tant il y a peu de prises de risques : "If Love is Out of Question", "The Last to Know", le un peu surproduit "Start Over" (qui n'est autre qu'une transpose sur une transpose sur une transpose...), sont des chansons correctes, sans plus. Sans moins non plus : la voix est nickel, les instruments bien à leur place, c'est mélodique et très correctement construit. De même pour "I Feel Too Much" dont le couplet très cheap est sauvé par un refrain où Céline, on en parlait justement, sonne terriblement BRANIGAN. Vous vous doutez qu'avez des producteurs pareils, elle n'allait pas sonner comme Betphaget ! *

Mais malgré une petite moitié de chansons agréables sans plus, Unison se montre globalement une réussite dans son genre, d'une part car le sérieux de l'entreprise et le soin ne sont jamais démentis, d'autre part car les bons titres sont réellement forts. "Where Does my Heart" est terrifiant d'efficacité, mais "Any Other Way" est de son côté une très bonne entrée en matière ; "Have a Heart" assume totalement son côté cucul pour finir l'album dans la bonne humeur, et en plein milieu, Céline tente le slow r'n'b polisson avec "I'm Loving Every Moment" et c'est le carton plein : harmonies sensuelles, riff d'intro qui crie braguette, rythme et ambiance hypersexués mais avec ce côté Al JARREAU dans la classe innée.

Dôté de tous les atouts, y compris la pochette (qui a acheté ce disque pour la pochette ? levez les mains n'ayez pas peur ! hum, bon, on est un déjà), Unison est exactement ce qu'on en attendait : une collection de tubes calibrés, avec une production soignée et totalement West Coast, et une voix qui est clairement la star et la principale attraction, mais qui laisse aux instruments la place pour respirer. Le disque a été, vous vous en doutez, un grand succès et a placé Céline de façon immédiate et durable sur la carte du Tendre de la musique populaire américaine. Ce n'était pas un pari forcément facile, mais l'équipe derrière Céline avait mis toutes les chances de son côté. Un bon disque de variété musclée, qui a pris de petites rides, celles qu'il faut, qui donnent du charme. Et une chanteuse qu'on peut enfin qualifier de confirmée.

* Ne cherchez pas, ce n'est pas le chanteur d'un groupe de black sataniste polonais, c'est un village de la Nièvre.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


Céline DION
These Are Special Times (1998)
Céline au pied du sapin.




STING
All This Time (2001)
Un dvd authentiquement fantastique.


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Céline Dion (chant, choeurs)
- Steve Pigott (basse, claviers, batterie)
- Tom Keane (claviers, choeurs)
- David Foster (claviers)
- Randy Kerber (claviers)
- Cliff Magness (claviers)
- Andy Goldmark (claviers)
- John Barnes (claviers)
- Robbie Buchanan (claviers)
- Phil Palmer (guitare)
- Michael Landau (guitare)
- Paul Jackson Jr (guitare)
- Charles Fearing (guitare)
- Paul Pesco (guitare)
- Wix (basse)
- Randy Jackson (basse)
- Freddie Washington (basse)
- Andy Duncan (batterie, percussions)
- Jeff Porcaro (batterie)
- David Reitzas (percussions)
- Michael Boddicker (percussions)
- Christopher Neil (choeurs)
- Paul Bliss (choeurs)
- Alan Carvell (choeurs)
- Linda Taylor (choeurs)
- Ruth Pointer (choeurs)
- Fonzi Thornton (choeurs)


1. (if There Was) Any Other Way
2. If Love Is Out The Question
3. Where Does My Heart Beat Now ?
4. The Last To Know
5. I'm Loving Every Moment With You
6. Love By Another Name
7. Unison
8. I Feel Too Much
9. If We Could Start Over
10. Have A Heart



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod