Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bo Diddley
- Style + Membre : Berry & Diddley

Chuck BERRY - Is On Top (1959)
Par ERWIN le 16 Février 2020          Consultée 541 fois

Le troisième album de Chuck BERRY ? Il faut le dire vite, nous sommes en 59 et les LP ne sont pour le moment que des récapitulatifs de 45 tours. D'ailleurs ou est donc passé Chuck sur la couv', m'est avis que les boss de chess ont pensé faire plus de vente en ne montrant pas le teint halé de l'artiste. Du coup, on l'imagine au sommet des… fraises, comme il se doit, avec une chantilly bien blanche ! Enfin, clairement, notre rockeur est à cette époque au plus haut sommet des charts, place qu'il dispute à ses comparses Elvis et Jerry Lee - ah pardonnez moi, s'en est terminé des chances de ce dernier depuis qu'il s'est marié à sa cousine de 13 ans, comme quoi il ne suffit pas d'être blanc voyez-vous ! Bref, les fifties continuent, et cette coupe de fraise chantilly c'est fou comme c'est dans l'air du temps d'alors !

Détail : quand ce n'est pas Chuck à la gratte, c'est Bo DIDLEY, ça calme, forcément. Et la même équipe de dingue assure derrière, Dixon et Johnson entres autres...

Coupe de glace ? Vous parlez d'une indigestion ! Prenons les choses de manière chronologique, il était temps de retrouver sur vinyle les principaux titres de Mr Chuck BERRY. On débute avec "Maybellene", probablement le titre de rock'n'roll le plus rapide à danser que je connaisse, tenir le choc de ses deux minutes est à peine possible, une merveille de sprint comme on en a plus fait jusqu'à l'avènement du death metal et un solo déjà distorsionné ! Tout simplement le premier riff de l'histoire d'après Rolling Stone.

Autre détail : vous allez voir si vous ne le connaissez pas encore que le Chuck emploie la même intro sur chacun de ses compositions, c'est comme ça, personne n'ose rien lui dire de toutes manières. Vous avez déjà vu un Keith RICHARDS se faire engueuler par Chuck sur scène ? Non ? Bin ça calme. Avec Chuck, tout le monde est à la même enseigne : à sa botte ! Un melon comme on en connaît peu ! Dans le trip grande gueule cependant, on se souvient bien de la fois ou Jerry Lee LEWIS, forcé d'ouvrir pour lui, avait foutu le feu au piano et provoqué une émeute pour lui fermer son caquet mais à part ça...

Pour résumer, vous avez donc cette intro sur plusieurs titres ici présents mais c'est bien sur "Johnny B Goode" qu'on la connaît tous – si si souviendez-vous, Marty la joue dans retour vers le futur ! Et donc cette compo, c'est un vrai monstre : des reprises par milliers, dans tous les pays et toutes les langues. Titre majeur de l'histoire du rock, intemporel et certainement le plus grand titre de gloire de Chuck BERRY. Incriticable et toujours vibrant malgré les années. Elle est 7eme du classement Rolling Stone... scusez du peu !

Encore cette intro sur le classique intemporel "Roll Over Beethoven", reprise par milliers... scusez, voilà que je me répète... Même chose que pour la précédente, à peine à un degré moindre. Chuck y engueule Ludwig et lui dit en gros "le rock'n'roll est là, tu peux te retourner dans ta tombe, gros"! 97eme du classement précité... Toujours cette damnée intro sur "Carol" légèrement en deçà de la précédente à nouveau mais qui fera un flambard tout de même... Oui les chansons sont supers, je ne sais pas quoi vous dire à propos de cette intro pour l'excuser, c'est un peu comme Barry WHITE qui embraye chaque chanson avec le même monologue... Ouais je sais c'est la même sur "Little Queenie", gros standard du rock là encore, mais tout minuscule comparé aux précédents. Elle est un brin plus courte mais toujours là sur la rapide "Jo Jo Gunn" un des titres les plus faibles de cette livraison. Et pour en finir avec ça : exactement la même que celle de "Johhny B Goode" sur "Sweet little Rock'n'roller", le morceau est très sympa et tout différent du classique cela dit.

Beaucoup moins connue, nous avons "Around And Around" et "Almost Grown"... La première nous entraîne dans un blues rock assez statique, mais qui ne manque pas d'allure. J'aime bien quand il fait autre chose que du "Johnny B Goode" et ses succédanés... Pardonnez moi je blasphème ! Quand à "Almost Grown", on est presque dans le registre du doowop et c'est bien agréable ! Pas une course et un petit piano scintillant à la place de la gratte. Du coup, le solo est différent et contribue à créer une toute autre atmosphère. "Anthony Boy" nous entraîne sur une comptine presque enfantine proche du domaine de la pop. Chuck cabotine et le résultat est fort attrayant. Chuck aime les ambiances pseudos hispanisantes , et c'est reparti avec "Hey Pedro"... qui n'est guère mémorable ! Enfin, seul le "Blues For Hawaians" est tiré d'une session pour cet album. On dirait une jam toute bêta composé en un quart d'heure.

Bref, je vos comprend, vous auriez sans doute aimé que je mette un 5 à l'album ou sont "Johnny B Goode", "Maybellenne", "Carol" et "Roll Over Beethoven", Bin Nan ! Ça c'est fait, mais vous avez tous le droit de dire ce que vous en pensez, il y a tout de même trois fillers sans intérêt la dedans ! J'ai pas raison ? Il n'y a aucun doute sur la valeur et la pérennité des titres contenus dans cet opus, mais Chuck aurait pu se sortir les doigts un peu sur d'autres titres, et ...et....et... bosser ses intros nom d'un Pat BOONE ! IL suffisait d'écouter un peu Eddie COCHRAN ! Mais vous savez quoi ? Chuck n'écoute que lui même, c'est pour ça qu'il ne prend qu'un très gros 4 !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Elvis PRESLEY
Loving You (1957)
Troisième album du King ! Un must




Sleepy LABEEF
The Legendary Sun Classics (1980)
Le boeuf dormeur


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Chuck Berry (chant-guitare)
- Bo Didley (guitare)
- Willie Dixon (basse)
- Johnny Johnson (piano)
- Fred Below (batterie)


1. Almost Grown
2. Carol
3. Maybellene
4. Sweet Little Rock And Roller
5. Anthony Boy
6. Johnny B Goode
7. Little Queenie
8. Jo Jo Gunne
9. Roll Over Beethoven
10. Around And Around
11. Hey Pedro
12. Blues For Hawaians



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod