Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bo Diddley
- Style + Membre : Berry & Diddley

Chuck BERRY - Chuck Berry (1975)
Par ERWIN le 2 Avril 2020          Consultée 116 fois

Boudiouh que c'est vilain, voilà que Chess s'est mis en tête de "seventeiser" le look des albums de sa star Chuck BERRY. En gros ça nous donne un look à la CHICAGO, avec le défaut que Chuck est quasi âgé de cinquante printemps et n'a rien d'un ténor des années soixante dix, même s'il regrette son statut de superstar des fifties. Il faut donc s'attendre à des reprises souvent "superflues" voire "inutiles", la surprise peut éventuellement venir des titres originaux.

Débutons donc par eux : "I'm Just A Name", nonobstant une ligne de basse surprenante pour Chuck, est chanté avec autant d'entrain et de conviction qu'une chorale d'EPAHD. Ne serait-ce pour ce petit esprit country qui traînaille, on ne hausserait même pas le sourcil. a cru à l'intro sur "Too Late" mais en fait ce titre ressemble quasiment à ce que font les RUBETTES dans le même temps en mode sirupeux... Ce n'est donc pas pour moi, ni pour vous. "A Deuce" trimbale un esprit ragtime début de 20eme pas désagréable, plutôt sympa.

On a cru à l'intro sur "Too Late" mais en fait ce titre ressemble quasiment à ce que font les RUBETTES font de pire dans le même temps en mode sirupeux... Ce n'est donc pas pour moi, ni pour vous. Ce chant en mode seventies est très très kitsch aujourd'hui ! Quelle horreur ! Toujours l'intro sur "Sue Answer" qui tourne pourtant très sixties juste ensuite, a quoi sert-elle ? C'est irritant. De plus le titre est original à défaut d'autre chose, et mérite quelques écoutes sérieuses, c'est de la pop à consonnance bluesy, avec un joli piano. Et voilà pour l'original... On n'est pas sauvé.

Car "Don't You Lie To Me" est signée par Chuck mais me rappelle tout de même vaguement quelque chose, ce petit blues tressautant, ne serait-ce pas Albert KING ? Je checke... Ah mais oui damned ! Il va falloir chercher qui est le parrain de cette song... terrible c'est FATS DOMINO en 51 les gars ! Pardonnez mon inculture ! Allez embrayons sur les classiques ! Cette version de "Shake rattle And Roll" reprise par la quasi totalité du bizness de ses pairs ça donne quoi ? Pas trop mal, même si on sent que l'énergie n'est plus tout à fait là. Cette énième tentative de prendre le pouvoir sur le standard s'achève par une écoute polie, mais dans le genre il me semble très optimiste d'émuler un jour Elvis PRESLEY sur cette chanson.

Il y a deux reprises de son compère Willie DIXON dans le lot : tout d'abord le classique "My Babe", confisquée par LITTLE WALTER, mais la aussi repris par toute la cohorte du rock'n'roll dont Elvis... Faites vous votre idée, mais pour moi cette reprise est inutile. C'est hélas la même analyse pour "I Just Wanna Make Love To You"... trop de concurrence, et Chuck BERRY est sans doute trop âgé pour tirer les marrons du feu sur un tel classique même s'il ne démérite pas pour autant. On reviendra bien sur ici sur Etta JAMES et oublions le reste. L'intro est toujours sur "Swanee River", qui a été reprise par tout le monde, on citera de FATS DOMINO à Hugh LAURIE, cette version honnête n'a toutefois rien de transcendante.

"High Heels Sneakers" présente un réel niveau de dangerosité... et Chuck n'est pas ridicule, d'autant que la wah wah de Peek rugit pas si mal, mais c'est la version de Tommy TUCKER qui règne ici, ou alors parlons du grand Georges THOROGOOD. Enfin, on touche du doigt le hard rock des familles avec "Baby What You Want Me To Do" qu'il chante avec sa fille Ingrid, et cette dernière se débrouille tant et si bien qu'elle porte le titre sur ses épaules. Jimmy REED est intouchable, ou alors tentez ELVIS !

Chuck s'amuse à reprendre le standard de 39 "South Of The Border" de Gene AUTRY, le cowboy chantant, plus tard popularisée par SINATRA... Pas trop son pré-carré, mais il est comme ça le Chuck, il fonce et ensuite seulement réfléchit. Enfin, la "You Are My Sunshine" des PINE RIDGE BOYS ne connaîtra pas non plus grâce à Chuck une nouvelle année de gloire, ça alors...

Au moins, Chuck ne nous a pas trompé cette fois sur la marchandise en proposant 13 titres là ou son prédécesseur Bio n'en avait que 7. certes, mais d'une part, la qualité des compositions de Chuck n'est plus trop là, d'autre part, a-t-il l'âge de se frotter à un tel répertoire, comme s'il avait 20 ans ? La réponse est non, et je ne vois guère que "Baby What You Want Me To Do" qui surnage grâce à sa fille Ingrid. C'est donc un autre 2 en cette pré-fin de carrière.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Elvis PRESLEY
Elvis As Recorded At The Madison Square Garden (1972)
The King en live




LITTLE RICHARD
Here's Little Richard (1956)
Richard 1er le petit


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Chuck Berry (guitare, piano, chant)
- Billy Peek (guitare sur 10, 12)
- Elliot Randall (guitare sauf 9, 10, 12)
- Wilbur Bascomb (basse)
- Greg Edick (basse sur 10, 12)
- Ernie Hayes (piano)
- Jimmy Johnson, Jr. (batterie)
- Ron Reed (batterie sur 10, 12)
- Earl Williams (batterie sur 2, 4)
- Ingrid Berry Gibson (chant sur 2, 4, 9)


1. Swanee River
2. I'm Just A Name
3. I Just Want To Make Love To You
4. Too Late
5. South Of The Border
6. Highheels Sneakers
7. You Are My Sunshine
8. My Babe
9. Baby What You Want Me To Do
10. A Deuce
11. Shake Rattle And Roll
12. Sue Answer
13. Don't You Lie To Me



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod