Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIéTé-JAZZ  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Al Green , Otis Redding , Sam & Dave, Wilson Pickett , Candi Staton , Sharon Jones & The Dap-kings, Barbara & The Browns
- Style + Membre : The Blues Brothers

Aretha FRANKLIN - The Great American Songbook (2011)
Par MANIAC BLUES le 17 Avril 2011          Consultée 1553 fois

Avec The Great American Songbook, Legacy exhume tout un pan méconnu de la carrière d’Aretha Franklin. The Great American Songbook est en quelque sorte le best-of de Take A Look*, coffret réunissant l’intégrale des chansons enregistrées par la diva chez Columbia. Avant de devenir la reine de la soul chez Atlantic, Aretha Franklin s’impose difficilement comme une chanteuse de variété au cours de la première moitié des années soixante, à l’heure où la soul commence à prendre son essor. Lorsque John Hammond découvre ce talent, il s’acharne sans grand succès à en faire la nouvelle Dinah Washington. The Great American Songbook comprend de nombreux standards à la mode à l’époque. La jeune chanteuse reprend du Gershwin, du Cole Porter, du Johnny Mercer et bien d’autres encore.

Le contraste avec la période soul de la diva est saisissant. Aretha Franklin chante avec beaucoup de grâce et de classe mais son interprétation prend rarement son envol, la faute à des arrangements orchestraux parfois terriblement ringards. Elle dégage beaucoup d’émotion sur « Try a little Tenderness » mais l’orchestre alourdit le propos. Sa voix légendaire se monte un peu frileuse sur « Skylark », « What A Difference A Day » ou « This Bitter Earth ». Dés qu’elle cherche à se transformer complètement en chanteuse de variétés en oubliant ses racines gospel, le résultat s’avère très mitigé. Trop de sophistication convient mal à son style.

Cependant, on retrouve sur cet album des morceaux annonciateurs de sa période soul comme « Cold, Cold Heart » ou « Trouble In Mind ». Le piano, l’orgue et une guitare discrète remplacent alors les violons. Ces titres malheureusement trop rares sont les meilleurs de cette compilation. Parfois, une section rythmique de Jazz accompagne la diva par exemple sur « Love For Sale ». Elle se montre tout à fait à l’aise sur le convaincant « It Ain’t Necesseraly So » grâce à un accompagnement souple réduit à l’essentiel. Hélas, sur l’ensemble de l’album, le timbre chaud d’Aretha Franklin est trop peu exploité.

The Great American Songbook est un objet à posséder pour les inconditionnels d’Aretha Franklin ou bien par ceux qui aiment ce genre de variété américaine un brin ringarde. Loin d’être inintéressante, la période Columbia de la Diva n’est pas non plus extrêmement passionnante. John Hammond ne savait pas très bien comment exploiter le potentiel de la chanteuse. On oscille ainsi entre reprises de standards frileux et soul timide. Bref, cette compilation s’écoute par curiosité mais elle est loin d’être essentielle.

*Take A Look : Aretha Franklin Complete On Columbia (12 CD) (Legacy)

A lire aussi en POP :


TONIO K
Life In The Foodchain (1978)
Album de référence en pop rock 70's




The KINKS
The Kinks Are The Village Green Preservation Society (1968)
Le sgt pepper des kinks ? fort possible...


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. My Little Brown Book
2. Trouble In Mind
3. Try A Little Tenderness
4. It Ain't Necessarily So
5. How Deep Is The Ocean
6. Cold, Cold Heart
7. Love For Sale
8. How Glad I Am
9. Skylark
10. The Bitter Earth
11. Ac-cent-tchu-ate The Positive
12. What A Difference A Day Made
13. Only The Lonely
14. Rock-a-bye Your Baby With A Dixie Melody
15. God Bless The Child
16. Say It Isn't So
17. Are You Sure
18. That Lucky Old Sun



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod