Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUES FOLKLORIQUES  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Glenmor, An Triskell , Wurtemberg, Machin
- Membre : Magma, Alan Simon , René Werneer
 

 Site Officiel (1886)
 Musique Progressive Bretonne (375)

TRI YANN - Chansons De Marins (2012)
Par GEGERS le 17 Janvier 2013          Consultée 2153 fois

Le thème de la mer est constant chez les TRI YANN. Outre le diptyque Marines / Abysses, consacré à tout ce qui se trouve dessus (le premier) et dessous (le second) la mer, chacun des albums des trois Jean contient son lot de titres dédiés à cet élément. Qu'elle soit nourricière, cruelle, fascinante ou porteuse d'espoir, la mer est un des sujets majeurs dans le répertoire des Bretons. TRI YANN ne l'évoque pas de manière contemplative, mais l'utilise comme décor à ces saynètes et bouts de vie que le groupe se plaît à compter au fil de ses chansons. Chansons de Marins propose donc, alors que le groupe est en pause après avoir fêté ses 40 années d'existence en 2011, un album regroupant nombre des titres de TRI YANN consacrés à cette thématique. Pas vraiment une compilation de par la présence d'inédits, mais pas vraiment un album studio non plus, cet album est une sortie intermédiaire à l'intérêt bien réel.

Si le livret se fait plutôt maigre, reconnaissons au groupe l'illustration réussie de l'album, reprenant le tableau de Georges Haquette « Pêcheurs en pleine mer » (1901). Le logo du groupe, retravaillé pour prendre la forme de vieilles planches de bois, que l'on imagine servant à bâtir quelque frêle esquif, participe à l'immersion totale dans la thématique maritime proposée. De manière surprenante, c'est la voix du trop discret Jean Chocun qui se fait entendre sur « Tri Martolod - Gourfenn », l'un des trois inédits présents sur l'album. Ultra-connu, et déjà présent sur le premier album studio du groupe, ce traditionnel breton se voit ici enregistré de nouveau par le groupe qui lui apporte un délectable nouveau souffle. Riche en instrumentations, porté par une rythmique énergique et une flûte sublime, on se prend à redécouvrir ce titre avec un regard neuf qui fait prendre conscience de l'immense beauté de sa mélodie.

Le deuxième inédit, « Dessus la rive de la mer », bénéficie pour sa part d'une ambiance médiévale, peut-être baroque. Adapté en an-dro, ce titre du XVIème siècle s'inscrit dans la plus pure tradition des TRI YANN, et n'aurait pas dépareillé sur Rummadou, le dernier album en date des Bretons. Enfin, le troisième inédit vient clore l'album : « Vivre, Johnny, vivre », adapté du traditionnel écossais « Leave her Johnny », narre la vie misérable de ces vendeurs d'oignons débarqués des navires et parcourant les terres à vélo pour vendre leur cargaison. Tendre ballade, ce morceau met à l'honneur chacun des trois Jean, dont les harmonies vocales ou les prestations solo continuent de faire des merveilles.

Le reste de l'album reprend ainsi des titres issus du répertoire du groupe, mais l'ensemble, remastérisé pour l'occasion, sonne de manière parfaitement homogène, réduisant à néant toute trace du temps. Parmi les titres les plus anciens, l'auditeur redécouvre avec bonheur « With a bing tow-row-row » (Le Vaisseau de Pierre), « La Ville de la Rochelle » (Café du Bon Coin) ou le sublime « Guerre guerre vente vent » (Le Soleil Est Vert). Il fait plaisir d'écouter ces titres dotés d'un son actualisés, les albums dont ils sont issus étant très difficilement trouvables dans le commerce. Plus récents, la « Complainte de Louis-Marie Jossic » et « Lest du Diable » (Marines), « J'ai croisé les néréides » (Abysses), « Gwerz Porsal » (Le Pélégrin) et « Chanson du baleinier François le Billant » (Rummadoù) témoignent d'un groupe qui n'a pas perdu en vigueur malgré les ans ! Comme pour le prouver, l'interprétation live de « Y'a quatre marins » (avec Hughes Aufray) et de « Divent An Dour » apporte une dimension supplémentaire à l'ensemble, et donne l'impression de sentir les vents frapper notre visage et l'odeur du varech emplir nos narines.

Chansons de Marins n'est pas une sortie indispensable, c'est certain. Elle complète néanmoins à merveille la discographie remarquable du groupe, et permet d'approfondir et de se plonger avec bonheur dans l'une de ses (nombreuses) facettes. Souquez ferme jusqu'au disquaire, matelots !

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par GEGERS :


Jean-luc LENOIR
Old Celtic & Nordic Ballads (2012)
Musique à lire et contempler




CELKILT
Celkilt (2011)
Cock-a-doodle-do


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Tri Martolod Gourfenn
2. Chanson Du Baleinier François Le Billant
3. Whith A Bing Tow-row-row
4. Complainte De Louis-marie Jossic
5. J'ai Croisé Les Néréides
6. La Ville De La Rochelle
7. Diwent An Dour
8. Dessus La Rive De La Mer
9. Le Capitaine De Saint Malo
10. Guerre-guerre Vente-vent
11. Lest Du Diable
12. Gwerz Porsal
13. Y'a 4 Marins
14. Vivre, Johnnie, Vivre



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod