Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUES CELTIQUES  |  COFFRET

L' auteur
Acheter Ce Coffret
 


 

- Style : Gilles Servat , Glenmor, An Triskell , Wurtemberg, Machin
- Membre : Magma, Alan Simon , René Werneer , Belshama
 

 Site Officiel (1962)
 Musique Progressive Bretonne (433)

TRI YANN - La Veillée Du 3ème Millénaire (1998)
Par CHIPSTOUILLE le 10 Novembre 2014          Consultée 1598 fois

La vie réserve parfois d’étranges surprises, de drôles de coïncidences. TRI YANN fait partie de ces rares groupes qui m’ont accompagné toute ma vie, que je vénère et admire, et peut-être par ironie du sort, sait me le rendre, parfois. Peut-être avez-vous lu la chronique de Tri Yann en concert que j’écrivais il y a près d’un an maintenant. J’y fais référence à un concert. Un seul, pas deux ou trois. Malgré mon statut de fan je n’ai croisé la route des nantais que 2 fois dans ma vie. Il a suffit que je fasse référence à la petite bourgade de Chef-Boutonne dans les Deux-Sèvres, 2700 âmes au compteur, pour que cela fasse tilt dans la tête de mon estimé collègue Marco Stivell… Mais c’est bien sûr !

C’est donc pas moins de 17 ans après les faits, après avoir échangé avec Jean Chocun en personne grâce au site, que je découvre l’objet. La veillée du 3ème millénaire, disque qui nous intéresse aujourd’hui, n’est ni un album studio, ni un live, ni une compilation. Il s’agit d’une émission de radio, un entretien réalisé avec Mathieu Vidard de Radio France, entrelacé d’extraits de concert et d’enregistrements studios originaux. Ce qui fait son caractère exceptionnel, outre son tirage limité à 5000 exemplaires, c’est que le dit entretient fut enregistré sur la route, en ce même été 1997, alors que le groupe se rendait à…Chef-Boutonne, sous la pluie, pour donner ce concert, devant 5000 personnes.

Oui, « j’y étais », ça y est, je peux enfin le dire. Ce n’est pas Jimmy HENDRIX à Woodstock, QUEEN à Wembley en 1986, ou METALLICA à Moscou après la chute du mur ou la dernière représentation de La création à laquelle Joseph HAYDN assista… Mais, vache, ce coup-ci, « j’y étais ». Le château qui est mentionné sur le disque, c’est celui de Javarzay, devant lequel je suis passé au moins 2 fois par jour entre 5 et 17 ans. Ou j’ai joué un simple garde dans un spectacle donnant une représentation de la Belle au bois dormant, et où 10 ans plus tard je pouvais me rendre, après avoir déposé mon vélo chez mon pote Olivier, à l’un des rares concerts auquel j’assisterai avant mes 23 ans. Bref, j’y étais.

Quand on entend les TRI YANN poser le problème de « jouer ou ne pas jouer » en voyant la pluie battante tomber, quand on sait qu’ils ont finalement donné le concert, et que celle-ci a effectivement été de la partie. Imaginez 5000 bouseux n’ayant jamais été à un concert de leur vie angoissant à l’idée que ce rare événement s’achève prématurément. Quand on découvre que le groupe sera probablement aussi frustré que vous de ne pouvoir jouer, c'est quelque chose de fort. Cet entretien sonne comme ces histoires racontées de plusieurs points de vue et qui une fois assemblés forment un tout cohérent. Ce disque vient de combler un vide qui m'était inconnu. J'y étais...

Que vous ayez assisté ou non à ce concert, la tranche de vie ainsi proposée s’avère authentique, entre combats de pipe contre cigare, anecdote narrant comment TRI YANN s’est approprié « Les filles des forges » à coup d'erreur de mixage, définition du chabouin (1), lettre de fan estampillée de timbres à 10 centimes, etc.
Comble du comble, le disque se permet de laisser la parole au public, quelques questions posées ça et là « Vous avez quel age ? - 27 ans ! - Vous connaissez TRI YANN depuis quand ? - Depuis Tri Yann An Naoned, depuis 25 ans. », on ne peut s’empêcher de se dire que « moi aussi » (même si je n’avais que 16 ans lors des faits). Et le même public de reprendre, pas toujours juste, mais avec la plus grande des ferveurs « Chanson à boire »… Vient alors poindre cette sensation légèrement désagréable d’entendre sa propre voix… Non, peut-être suis-je en train d’inventer… Pourtant… On la chantait tout le temps, avec mon pote David. Si vous me demandez de chanter une chanson des TRI YANN, c’est celle-ci qui vient immédiatement en tête… Ça fait 17 ans, c’est trop confus, c’est trop loin. Je ne saurais sans doute jamais mais… j’y étais !

Mais revenons les pieds sur terre. Cet entretien qui respire l’authenticité est un trésor pour les fans, au même titre que peuvent l’être les reportages bonus figurant sur les DVD. Pour les autres, il souffre ça et là des quelques soucis inhérents à l’exercice, comme par exemple la frustration de ne pouvoir profiter complètement d’un titre passé en musique de fond ("Les 90 maçons", donné en générique de chaque début de galette, nous est quand même servie sur un plateau d’argent à la toute fin du second disque). Parfois Jean-Paul Corbineau se fait couper le sifflet, à d'autres moments Mathieu Vidard nous annonce un thème pour laisser la parole à des TRI YANN qui parleront d’un tout autre sujet… L’ensemble reste cependant digne d’intérêt. Non, le vrai problème de ce double disque, c’est finalement qu’il s’agit d’un double disque. On aimerait l’image, on aimerait plus long, plus développé, on aimerait avoir l’intégralité du concert plus l’entretien… hélas il nous impose un improbable compromis. Par soucis d’objectivité, par honnêteté intellectuelle sachant que l’objet s’avère rare et donc potentiellement cher, on se contentera d’une appréciation moyenne, reflétant avant tout le rapport arithmétique coût du produit / nombre d’écoutes. Ruez-vous sur le DVD des 30 ans au Zenith avant cet album. Bien entendu, pour les quelques milliers de personnes qui étaient présentes en cet été 1997, la valeur de cet objet est inestimable…

(1) Je spoile: Le "chabouin" d'après Jean-Louis Jossic, est cet affreux objet qui orne les murs des chambres d'hotel d'un peu partout en France, soit un canevas soit une croute de bas étage, totalement dénué de personalité (Un cheval, des chats, des dauphins, un paysage sans intéret...) et sachant vous rappeler de par cette absence de goût dans la décoration que non, vous n'êtes pas chez vous.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par CHIPSTOUILLE :


TRI YANN
An Naoned (1972)
Ye jacobites by name, lend an ear, lend an ear

(+ 3 kros-express)



MALICORNE
Malicorne (4) (1977)
Encore? encore!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Jean-louis Jossic
- Jean-paul Corbineau
- Jean Chocun
- Gérard Goron
- Louis-marie Séveno
- Christophe Le Hellay
- Jean-luc Chevalier
- Mathieu Vidard (journaliste)


1. Episode 1: Les 3 Yann, 30 Ans De Complicité
2. Episode 2: Les 7 Yann D'aujourd'hui
3. Episode 3: Nantes, La Bretagne, Le Monde
4. Episode 4: La Veillée Du 3eme Millénaire
5. Episode 5: Vive La République, Vive La Liberté

1. Episode 6: De 7 à 77 Ans
2. Episode 7: Coco Showbiz
3. Episode 8: On The Road Again
4. Episode 9: La Cuisine Des Tri Yann
5. Episode 10: Retour Au Bercail



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod