Recherche avancée       Liste groupes



      
HORROR PUNK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Membre : Black Flag, Samhain, Danzig
- Style + Membre : The Ramones
 

 Site Officiel (3780)
 Misfits Central (485)

The MISFITS - Night Of The Living Dead (1979)
Par RED ONE le 21 Avril 2015          Consultée 1010 fois

En octobre 1979, les MISFITS poursuivent leur petit bonhomme de chemin avec un nouveau single 3 titres, qui fait suite au tonitruant Horror Business du mois de juin. Night Of The Living Dead a été enregistré immédiatement après la sortie du précédent single, ce qui confirme encore une fois qu'en cette fin de décennie 1970, les MISFITS sont sur la pente ascendante et ne perdent pas du tout leur temps. La réputation scénique du groupe ne cesse alors d'augmenter, et cela va de pair avec l'évolution de son imagerie. Continuant à forger leur style "horror punk", Glenn Danzig et ses acolytes nous livrent avec ce quatrième single un nouveau brûlot décadent, plus que jamais inspiré par le cinéma d'horreur vintage et l'esthétique macabre.
Ici, c'est bien évidemment le film éponyme de George A. Romero, "Night Of The Living Dead" (La Nuit des Morts-Vivants en VF), sorti en 1968, qui est la source d'inspiration principale du groupe. Le second titre ("Where Eagles Dare") s'inspire en revanche d'un film d'espionnage éponyme de 1968 avec Clint Eastwood se situant pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Au programme, donc : des zombies, des nazis et du rock'n'roll... Que demander de plus, franchement ?

La chanson "Night Of The Living Dead" est un classique du répertoire des MISFITS, néanmoins beaucoup de gens la connaissent essentiellement dans sa version réenregistrée de 1982, qui est le premier titre de la face B de l'album Walk Among Us. Bien sûr, comparée à sa version de 1982, cette première version peut apparaître comme n'étant qu'un brouillon médiocre, car le son y globalement bien plus crado et sous-produit. Il n'en est toutefois rien : avec sa basse extrême et sa guitare totalement inaudible, ce premier jet de la Nuit des Morts Vivants est une vraie tuerie de punk old school, gras et sans concessions. Glenn Danzig hurle à s'en décoller véritablement les cordes vocales, et on peut y voir légitimement l'un des premiers titres de punk hardcore made in USA.

On peut en dire tout autant de la nouvelle version de "Where Eagles Dare", réenregistrement d'un titre inédit des sessions Horror Business du début de l'année 1979. Les MISFITS ne font aucun cadeau, enchaînant les riffs de tueurs avec une précision chirurgicale et assassine, qui évoquerait presque certains futurs moments des Britanniques de DISCHARGE. Ca bute sévère et ça fait du bien. "Rat Fink", reprise d'Allan SHERMAN, constitue enfin une petite bombinette de punk dopée aux amphétamines rockabilly, qui saccage tout sur son passage. C'est excellent.

Avec ce quatrième single, les MISFITS continuent donc leur irrésistible ascension vers les hautes nébuleuses de la galaxie punk. Ca cogne, c'est dégueulasse, ça ne se prend pas du tout au sérieux, ça donne furieusement envie de pogoter. Tant pis si c'est mal enregistré, c'est déjà du tout bon. Et la suite donnera raison à ces brillants efforts.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


DISCHARGE
Propaganda Feeds (2011)
En attendant la suite...




The MISFITS
Halloween (1981)
Montre nous tes jolies friandises, ma mignonne...


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Glenn Danzig (chant)
- Bobby Steele (guitare)
- Jerry Only (basse)
- Joey Image (batterie)


1. Night Of The Living Dead
2. Where Eagles Dare
3. Rat Fink



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod