Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



PULP - It (1983)
Par WALTERSMOKE le 22 Mars 2016          Consultée 701 fois

OASIS, BLUR, OASIS, BLUR, OASIS, BLUR... Voilà sans-doute l'un des gros soucis de la britpop : voir sa scène réduite aux yeux du grand public à une bataille stérile entre les deux cadors du genre. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir exposé bien des formations toutes plus intéressantes les unes que les autres, il y en a même qui ont bien percé. Je pense à SUEDE, bien entendu, mais aussi à PULP. Ah, PULP, ce groupe au chanteur si charismatique et néanmoins cynique, nommé Jarvis Cocker, qui a su s'imposer au beau milieu des années 90 avec His 'n' Hers (1994) et surtout Different Class (1995), et qui a dominé pour un temps les charts anglais. Les connaisseurs de britpop sont donc un peu beaucoup au courant de son existence. Mais plus encore que THE VERVE qui a fait du shoegaze avant le triomphe de "Bittersweet Symphony", l'histoire de PULP est fort méconnue avant ses heures de gloire. Mieux, une bonne partie de la carrière du groupe est carrément inconnue, ce qui est dommage tant les jeunes années de PULP regorgent de petites pépites.

Jeunes années... c'est le cas de le dire. PULP a été créé par un Jarvis encore adolescent en 1978, ce qui en fait le plus vieux groupe de la mouvance britpop. À l'époque cependant, la musique était clairement orientée post-punk/new-wave, avec de bonnes louches d'éclectisme. De plus, au vu des changements de musiciens et de directions musicales, il ne fallait pas s'étonner de voir PULP jouer un rock énergique en 1981 pour John Peel (la classe, quand même) et le voir passer à une succession de chansons plus orientées folk deux ans plus tard sur le premier LP du groupe, nommé It [1]. Là, Jarvis Cocker a d'une part réussi à faire de PULP une formation à suivre, et d'autre part à plus ou moins la stabiliser.

It est un premier jet certes très court pour un LP (31 minutes, on n'est pas loin de l'EP), mais il n'en reste pas moins un album prometteur. Du haut de ses 20 ans, Jarvis propose une collection de chansons dont le ton général tire sur la douceur, la mélancolie, le spleen. Quel meilleur exemple que "Blue Girls" pour s'en convaincre ? D'emblée, cette ballade sensible s'impose comme un incontournable de la pop de l'époque, et même a posteriori dans la carrière de PULP. Le piano électrique, en lead côté instruments, apporte une douceur qui donnerait presque envie de pleurer. Mais aussi court soit-il, It ne se résume pas qu'à "Blue Girls". "My Lighthouse" est une introduction à première vue naïve, qui permet également de présenter le chant de Jarvis, alors proche de Ian Curtis, la justesse en plus, entre autres. "Joking Aside" arbore déjà l'une des caractéristiques typiques de PULP, à savoir les arrangements de cordes, pour un morceau qu'on peut clairement qualifier de folk, et qui s'impose d'emblée comme un morceau sur lequel il fait bon rester. "Looking for Life" traîne en longueur, mais comme conclusion, elle se pose sans soucis. Cependant, il faut avouer qu'en dehors de "Blue Girls", les chansons ont du mal à marquer, ne sont pas parmi les plus mémorables. Ce qui n'enlève rien à leurs qualités respectives, certes.

S'il ne faut jamais s'attendre à quelque chose de grand avec un premier album, force est de constater que It constitue une bonne rampe de lancement pour PULP. L'album a beau être un échec commercial, il n'empêche pas Jarvis de continuer à faire carrière, même si ce dernier n'a de cesse de se remettre en question. Une attitude saine, qui peut donner de grands résultats quand le songwriting est de base prometteur.

[1] : Un nom bizarre, mais qui prend sens quand on lit « Pulp It », qui révèle alors un jeu de mots plutôt sympathique.

A lire aussi en FOLK :


FIDDLER'S WAGE
A Needle Pointing North (2014)
A portée de clic !




UNDER A BANNER
The Ragged Rhythm Of Rain (2013)
4 étoiles au crash test fp


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jarvis Cocker (chant, guitare)
- Simon Hinkler (basse, piano, mandoline)
- Peter Boam (guitare, claviers)
- David Hinkler (claviers, trombone)
- Wayne Furniss (guitare, basse)
- Garry Wilson (batterie)
- Jill Taylor (choeurs)
- Saskia Cocker (choeurs)


1. My Lighthouse
2. Wishful Thinking
3. Joking Aside
4. Boats And Trains
5. Blue Girls
6. Love Love
7. In Many Ways
8. Looking For Life



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod