Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ange, Blackmore's Night, Pentangle, Steeleye Span, The Gentle Storm , Barleyjuice
- Membre : Black Sabbath, Alan Simon , Martin Barre
- Style + Membre : Ian Anderson , Fairport Convention

JETHRO TULL - Heavy Horses (1978)
Par DAVID le 22 Juillet 2004          Consultée 8428 fois

Jethro Tull commençait sérieusement à tourner autour du pot vers la fin des années 70, et plus particulièrement sur Heavy Horses. En même temps, faut pas oublier que ce groupe a été très productif puisqu'entre 1968 et 1980, il ne s'écoulait pas une année sans voir un album de Jethro Tull débouler dans les bacs !!! Difficile, avec un tel rythme, d'enregistrer un album phare à tous les coups ou de ne pas tourner en rond au bout d'un moment. Après leur chef-d'oeuvre Songs From The Wood, Jethro Tull se contente d'appliquer, à peu de choses près, la même recette rock & folk pour Heavy Horses. C'était bien la première fois d'ailleurs qu'un album du groupe ressemble autant à son prédécesseur ! Moins grandiloquent et théâtral, plus pragmatique, les paroles de Heavy Horses sont basés sur des faits actuels et non plus historiques. Ian Anderson dénonce l'évolution de l'agriculture anglaise dans les années 70 et la perte de ses valeurs traditionnelles, crévindiou !!!

Heavy Horses n'est pas aussi riche que Songs From The Wood, à quelques exceptions près comme sur l'épique Heavy Horses, sur lequel le claviériste David Palmer se laisse aller à quelques arrangements pompeux, ce qui deviendra particulièrement étouffant sur l'album suivant, Stormwatch. Heavy Horses est le genre d'album sympathique et sans surprise, avec ses hauts et ses bas. Parmi les morceaux folk se démarquent le sautillant Acres Wild, ainsi que Rover et One Brown Mouse, tous les 2 dignes de figurer sur Songs From The Wood car plus fouillés et moins basiques que les autres. Moths et ses mélodies pop est par contre complètement nunuche. No Lullaby est le titre heavy de l'album, une facette que Jethro Tull a toujours plus ou moins mise en valeur sur chacun de ses albums. L'alternance entre passages calmes et heavy en fait une pièce intéressante qui se démarque du lot. Le reste, avouons le, ne vole pas bien haut et on attend désespérément qu'il se passe quelque chose.

Heavy Horses est décevant à plus d'un titre mais le niveau reste correct et devrait faire plaisir aux fans de Jethro Tull, soucieux d'ingurgiter leur dose annuelle de folk-rock teinté de prog. Ce sont ces mêmes fans qui, plus tard, crieront au scandale lorsque le groupe tentera d'élargir son répertoire et de s'ouvrir à de nouvelles sonorités sur Stormwatch et A. La version remasterisée de Heavy Horses, parue en 2003, contient 2 inédits de bonne tenue (Living in these hard times et Broadford Bazaar), dans la lignée folk du reste de l'album.

A lire aussi en FOLK :


MALICORNE
Concert Exceptionnel Aux Francofolies De La Rochelle (cd) (2011)
A la hauteur de l'événement




The KILLIGANS
Another Round For The Strong Of Heart (2012)
Un dernier pour la route ?


Marquez et partagez





 
   DAVID

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Ian Anderson (chant, flute, guitare acoustiq)
- Martin Barre (guitare électrique)
- Barriemore Barlow (batterie)
- John Glascock (basse)
- John Evans (piano)
- David Palmer (claviers, arrengements orchest)
- Darryl Way (violon)


1. ...and The Mouse Police Never Sleeps
2. Acres Wild
3. No Lullaby
4. Moths
5. Journeyman
6. Rover
7. One Brown Mouse
8. Heavy Horses
9. Weathercock



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod