Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 ...>...>>... 527
Comment poster un commentaire ?


Joe JACKSON
NIGHT & DAY


Le 23 Janvier 2006 par DAVID


De très bonnes chansons, mais un traitement "années 80" radical en comparaison des albums précédents, un peu dur à avaler. Pas mon préféré.





Joe JACKSON
BODY & SOUL


Le 23 Janvier 2006 par DAVID


Hmm finalement, j'ai fini par m'aventurer sur la discographie de Joe Jackson, après ses premiers albums.
Le fossé n'est pas si grand que ça, on reconnait de suite son style et ses mélodies. Seulement, le traitement n'est plus le même, on a ici un "big band", rien de commun avec une formation rock classique.

La 1ère face est très bonne, beaucoup d'énergie. Mais la 2nde face est moins intense, avec quelques moments ennuyeux, dommage. Mais je préfère ce disque là à Night & Day, il a mieux vieilli et le son est vraiment énorme.





PINK FLOYD
THE WALL


Le 23 Janvier 2006 par MARCO


The Wall est un excellent album bien qu'étant l'oeuvre d un seul homme (Waters) et non d'un groupe. Le concept est complexe et intéressant (à ce propos mieux vaut voir le film d'Alan Parker pour tout comprendre) et les chansons sont bonnes. Je retiendrai pour ma part le célébrissime Another Brick In The Wall (part 2), Hey You, Is There Anybody Out There, Confortably Numb (avec au passage l'un des plus beaux solos de Gilmour) et The Trial (ou le Floyd s'essaye à l'opéra). Très bon, mais je préfère Wish You Were Here.





PINK FLOYD
WISH YOU WERE HERE


Le 23 Janvier 2006 par MARCO


Peut-être mon album préféré du Floyd, en tout cas l'un des plus atmosphériques. Les 2 parties de Shine On You Crazy Diamond sont des pures merveilles, Gilmour faisant preuve d'un feeling extraordinaire sur ces chansons et la complémentarité entre la guitare et les claviers de Wright est extraordinaire. Wish You Were Here est une superbe ballade aussi. Un album qui n'a pas pris une ride et qui a marqué l'histoire du rock.





RADIOHEAD
HAIL TO THE THIEF


Le 23 Janvier 2006 par MARCO


Le premier morceau (2+2=5) est fantastique : intro calme puis superbe montée en puissance qui permet d'enchaîner sur un rythme rock puis terminer sur un final presque furieux. En un peu plus de 3 min, on s'est pris une baffe tellement grosse que la suite parait presque fade. Pourtant il n'y a pas vraiment de morceaux mauvais comme il pouvait y en avoir sur Amnesiac, mais il manque cette étincelle de folie et de génie qui rendait Kid A et Ok Computer incontournables. Car Hail To The Thief manque cruellement de personnalité et sonne trop propre, le groupe s'attaquant à différents styles sans donner une couleur particulière à l'album. On a ainsi un peu de The Bends par ci, un peu d'OK Computer par là, un peu de Kid A aussi, etc...
Pourtant, en plus du morceau d'ouverture, il y a d'autres chansons très bonnes comme Backdrifts, un morceau électronique doté d'un super refrain ou Where I End And You Begin avec ses sonorités qui rappellent Ok Computer; I Will très dépouillé avec ses choeurs typiquement radioheadiens et le morceau de fin A Wolf At the Door mérite aussi toute l'attention.
Bref un album (trop?) aventureux et plutôt bon, mais qui n'est pas incontournable.





RADIOHEAD
AMNESIAC


Le 23 Janvier 2006 par MARCO


Je ne trouve pas que Amnesiac soit un album majeur dans la discographie de Radiohead. Il est plus facile d'accès que Kid A mais ça ne le rend pas meilleur. Kid A avait une ambiance pessimiste prenante du début à la fin, ce que ne possède pas Amnesiac. Le chant de Thom Yorke m'a aussi pas mal déplu, certes il a toujours eu une voix plantive, mais là, faut pas exagérer, on n'a pas l impression qu'il chante mais plutot qu'il pleure. Certains morceaux sont presque gachés à cause de ça, le parfait exemple est You And Whose Army?
De plus, certains morceaux sont faiblards, entre autres Pulk/pull Revolving Doors (une succession de bidouillages électroniques sans intérêt, l'un des pires morceaux du groupe à mon sens) ou Hunting Bears (instrumental complètement inintéressant), et il manque de morceaux forts. Mais le peu qu'il y a est grandiose : Pyramid Song, à coup sûr le meilleur morceau de cette cuvée ou Like Spinning Plates en sont le parfait exemple.
Bref sympa, mais assez décevant tout de même.

Note: 3.5/5





Paul MCCARTNEY
CHAOS AND CREATION IN THE BACKYARD


Le 21 Janvier 2006 par THE SOULFORGED


Un album finement ouvragé, avec des moments quand même plus privilégiés que d'autres: "Jenny Wren", "English Tea", "A Certain Softness" et, pour mon côté fleur bleue qui ne s'est finalement pas totalement fané, malgré l'action corrosive de trop nombreuses filles malveillantes, "This Never Happened Before". C'est de la bonne étoffe. Peut-être un petit peu trop sucré pour moi quand même, si bien que je ne l'écoute qu'assez rarement, finalement. Je le sors pour l'heure du thé, of course.





The CURE
PORNOGRAPHY


Le 21 Janvier 2006 par STEF


Un album inquiétant.
Pas forcément très accrocheur mais un style unique : entre la voix plaintive de Robert Smith, la guitare minimaliste proposant des mélodies simples mais efficaces et des rythmes metronomiques, on est plongé dans une ambiance quasi-hypnotique. Un album à la forte personnalité, beauté étrange à la fois sombre et mélancolique.
Mention spéciale à One Hundred Years, Siamese Twins et A Strange Day.






Rory GALLAGHER
IRISH TOUR


Le 21 Janvier 2006 par ERESSEAZ


Tant de feeling dans une seule personne c'est pas humain...





GENESIS
INVISIBLE TOUCH


Le 20 Janvier 2006 par LE STO


Ton texte ne semble pas coller avec ta notation.
Mais pour moi, ce disque est le pire du groupe. Ce n'est absolument pas contre Phil Collins, mais contre l'époque qui a fait sortir ce disque clinquant, fait de pop songs léchées et difficile à avaler.
Le côté prog de Domino? Faut quand même le chercher, mais admettons. Ici Genesis n'est plus qu'un vulgaire groupe pop pour les FM. Ils se remettrons un peu avec We Can't Dance, mais là ils touchent le fond.





MAGAZINE
SECONDHAND DAYLIGHT


Le 16 Janvier 2006 par JIPOUILLE DE ST LOUP


Ce disque est génial. Sombre, sophistiqué, audacieux, inspiré. Un disque que les gens qui vont bien ou qui allaient bien à sa sortie ne peuvent surement pas comprendre. De l'essence de solitude. Ce disque ne se partage pas. D'où l'inutilité d'une chronique. John McGeoch, repose en paix.





The BEATLES
RUBBER SOUL


Le 16 Janvier 2006 par STEF

Bonjour,
Merci pour tes précisions.
Je vais corriger pour "Help!", effectivement il y a une reprise. Je vais mettre "leur premier album plus personnel et abouti" car c'est en ce sens que je voulais aller, par l'utilisation maladroite du "premier album sans reprise" .

Pour la relation single/album, merci d'avoir replacé dans le contexte de l'époque, j'avoue que je raisonne de manière actuelle sur le sujet (c'est pas bien!) et effectivement je savais que Rubber soul n'était pas le seul album à ne pas avoir de singles, cela aurait dû me mettre la puce à l'oreille.

Pour Dylan, oui d'accord avec toi, c'est pour cela que je dis "de plus en plus présente", ce qui pour toi se traduit par un "point culminant". Comme je n'envisage pas pour le moment de chroniquer les albums pré-"rubber soul", c'est pourquoi j'en parle ici en faisant un rapide retour en arrière, ce qui peut donner l'impression que l'influence de Dylan démarre ici. Tu fais bien de préciser.
D'autant qu'effectivement, par la suite et avec le choc reçu par les Fab fours à l'écoute de "Pet Sounds" (beach boys), les Beatles lâcheront l'influence Dylan.

Amicalement,






The BEATLES
RUBBER SOUL


Le 16 Janvier 2006 par DIEGODELAVEGA


Hello,

Je me permet quelques rectifications au sujet de cet article sur Rubber Soul...

Le premier album des Beatles sans reprise est "A hard day's night" même s' il est vrai que c'est un cas un peu à part car constitué à moitié de la B.O. du film du même nom. Par contre "Help !" comporte encore une reprise, pour la dernière fois sur un album des Beatles : "Dizzy miss Lizzy".

Il était tout à fait classique pour les Beatles de sortir d'un côté des albums et de l'autre des singles (Chose qui ne se fait plus trop de nos jours), aucun single n'a été tiré par exemple de "With the Beatles", "Beatles for sale", "Sergeant Peppers", "White album"....), ceci n'étant pas un frein commercial, au contraire, il fallait acheter les singles magnifiques car introuvables sur album, ces derniers étant exclusivement constitué de nouveautés.... De nos jours un single fait vendre parfois un album ce qui n'est pas signe de créativité. Yesterday par exemple n'est jamais sortie en single, sauf aux USA.

D'autre part l'influence de Dylan (surtout sur Lennon) ne commence pas ici (Plutôt sur "Beatles for sale") mais atteint son point culminant sur Rubber Soul, dès Revolver les Beatles sont ailleurs (fini Dylan et la fumette, bonjour Beach boys (Brian Wilson) et LSD), les Beatles vont vite, très vite ce qui les rend uniques.

Enfin il y a de vraies révolutions musicales : ouverture de la pop sur la musique orientale avec le sitar de Norvegian Wood (qui va entrainer le magnifique riff de "Paint it black" des stones et ouvrir de nombreux groupe de rock sur cette culture, Byrds par exemple). Solo de clavecin accéléré sur "In my life" (début du bidouillage de bande en studio qui va aboutir aux boucles et solo de guitare inversé, entre autres, sur Revolver)...
Enfin et surtout grâce à ce disque la pop, musique de teenager sans prétention, rentre dans l'age adulte et prend conscience d'elle même, et ça va changer la face de la musique à jamais.....

Amicalement Diego





FRANZ FERDINAND
YOU COULD HAVE IT SO MUCH BETTER


Le 16 Janvier 2006 par DAVID


Le premier album était sympa sans plus. C'est donc avec une certaine indifférence que j'ai écouté celui ci.
Et là paf, la claque, bien meilleur que le premier : mélodique de bout en bout, dansant, rythmé... on y revient toujours avec plaisir.





TOTO
FAHRENHEIT


Le 14 Janvier 2006 par DAVID


Beaucoup plus aéré, rien à voir avec Isolation. Encore un grand cru, plus intimiste, qui a je trouve mieux vieilli que 7th One (moins gavé de synthés). Joseph Williams surpasse Fergie sans problème au chant et la 2nde moitié de l'album contient des titres magnifiques (Somewhere Tonight, Could This Be Love, Lea).

Au final, les 2 titres que j'aime le moins sont ceux avec Luke au chant : I'll be over you et Without your love. Luke au chant ne soutient vraiment pas la comparaison avec Joseph.





TOTO
ISOLATION


Le 14 Janvier 2006 par DAVID


J'aime beaucoup cet album, plus que le IV même.

Plus agressif et énergique, c'est le plus "FM" des albums de TOTO. Y'a quelques défauts comme la production typée années 80 qui a vieilli, la voix haut perchée de Fergie qui peut finir par devenir fatigante ou quelques titres un peu en deça.
Les tempos sont tellement rapides que Jeff n'a pas tellement le temps de groover non plus. La virtuosité des claviers est impressionnante également, sur certaines intros.

Sinon, certains titres font partis de mes préférés du répertoire de Toto : Stranger In Town, avec un p'tit côté "new wave" et un refrain génial, Endless et Holyanna (qui se démarque complètement du reste de l'album).
Mais c'est vrai que Isolation est assez linéaire, la diversité n'est pas son fort. J'ai souvent constaté que de la part des fans d'AOR, c'est leur album préféré.





MUSE
ABSOLUTION


Le 14 Janvier 2006 par MICROCUTS


Je crois que je vais réviser ma note à mon tour...
L'album a une durée de vie bien plus longue que OOS ou que showbiz, les zicos ont réellement progressé (pourtant leur niveau d'avant n'était vraiment pas "à chier", si je peux me permettre !)
C'est en regardant un de leur live de l'absolution tour que j'ai vu l'ampleur de la chose ! les compos sont très variées, et atteignent quasiment toutes leur but : émouvoir, faire réfléchir, faire rêver... De plus certains critiquaient une démarche plus "commerciale" du groupe ces derniers temps... en même temps je me demande comment on peut résister à des compos comme "time is running out" ou "sing for absolution"... faut être sourd je pense.
Bon, l'album a toujours quelques faiblesses, trop hétérogène, une ou deux chansons "fourre tout", mais c'est de loin le plus élaboré du groupe. Le plus réfléchi, le plus unique. si muse poursuit sur cette voie, ils vont devenir GIGANTESQUES !

Je donne finalement 4/5 à cet album, et 5/5 à la restitution de ses chansons sur scène... du grand art !
Au fait, la voix de Matthew Bellamy est devenue quasi parfaite et le duo basse batterie est super bien rôdé... je vous conseille de voir la chose en live !






FRANZ FERDINAND
YOU COULD HAVE IT SO MUCH BETTER


Le 14 Janvier 2006 par YU NO-WAT

Je relève le pari, à 10 contre 1 ! J'ai écouté Killers, j'ai trouvé ça sympa, d'abord, puis j'ai repéré des plans piqués un peu partout (c'est pas forcément grave...), même à Eurythmics, et j'ai commencé assez vite à être gonflé par les "colorants chimiques", je parle des claviers merdiques et sans âme, je me suis demandé où étaient vraiment les guitares, je me suis dit "tiens, c'est dommage qu'il manque un chanteur, ou qu'il n'ait rien à chanter". Dubitatif, et je baise mes mots, j'ai remis le dernier Franz sur la platine: fiat lux ! Killers s'est évanoui dans une brume diaphane, la musique à l'eau, c'est bien difficile et ça part au premier grain. Je veux bien laisser une chance à ces tueurs avec leur pistolet à eau, comme tout un chacun ils peuvent progresser, ce qu' a su faire Franz, à moins que pour certains seule la mode (le côté "vintage") compte... Rendez-vous dans trois ans, cinq c'est bien loin et j'ai bien peur que les pauvres Killers se soient fait massacrer bien avant.





Peter GABRIEL
IV


Le 10 Janvier 2006 par FZ


Ok avec toi sur le fait que cet album est transitoire, mais je ne partage absolument pas ton avis sur la question des sonorités vieillotes de "i have the touch"... au contraire !!

Quel son de batterie, mémorable ! En plus sur ce titre, il ne s'agit non pas de Marotta, mais de Simon Phillips qui nous gratifie là de l'une de ses meilleures prestations discographiques (le break à 1:47 est monumental pour un morceau FM).

Et que dire de la basse synth ? Super novateur pour l'époque !

Je pense que ce morceau est inclassable et ne prendra jamais une seule ride. C'est un ovni. il est en dehors du temps. Tout simplement.





PINK FLOYD
THE PIPER AT THE GATES OF DAWN


Le 07 Janvier 2006 par KASEI


le meilleur du floyd! en tout cas un de mes préférés même s'il est impossible de le comparer avec les albums suivants...
C'est complètement barge, Syd Barret à un accent pas possible (un peu huppé peut-être, en tout cas ça colle parfaitement), chaque compo est une perle.







Commentaires :  1 ...<<...<... 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 ...>...>>... 527






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod