Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



SLADE - The Amazing Kamikaze Syndrom (1983)
Par ERWIN le 13 Juillet 2017          Consultée 249 fois

Le jeu des concepts maniés par un groupe aussi peu intellectuel que SLADE relève du cassage de neurones ! Alors n'allez pas chercher trop loin la signification philosophique ou le sens caché derrière ce titre inspiré à Noddy par les pilotes de Formule un ! Nous voici déjà avec le onzième opus studio des plaisantins de Wolverhampton. De succès en four, de la place de numéro un des charts à celle de « même pas viable », des rolls au van, les SLADE auront tout connu, tout vécu, avec la même bonhomie et la même modestie, on ne pourra jamais leur enlever leur passion pour la musique ! A ce niveau, eux aussi vivent ce syndrome du kamikaze ! Pair rouge, quitte ou double, ça passe ou ça casse, ce qui compte c'est l'éclate !

Alors, un petit titre en français pour commencer, c'est à notre attention ça ! « C'est la vie » se présente comme un slow mid tempo aux accents romantiques, il faut entendre le facétieux chanteur déclamer « C'est la vie » avec son inimitable accent du black country ! Le single sorti juste avant leur troisième album live aura du succès un peu partout sans atteindre des sommets mais il annonce surtout le suivant « My oh my ». Sur une mélodie de Jim au grand piano, et un superbe chant de Neville « Noddy » Holder. Impossible de ne pas chanter avec le groupe sur cette superbe composition, ce malgré les années ! Une intervention scintillante de H au solo, des choeurs aériens et nous voici avec un classique complètement indémodable... Et nous voici avec SLADE au sommet du billboard grand breton, après avoir connu l'indifférence et la loose de la fin des seventies, d'autant que le single fait aussi un flambard au states... Enfin ! Que destin !

Et comme ce dernier ne se lasse pas de nous surprendre, voilà qu'ils pondent un hymne de rock celtique qui fera fureur au pays de l'oncle Sam : « Run runaway ». cette fabuleuse gigue écossaise ne pourra que vous donner envie de sauter sur place tel le cabri du Ben Nevis ! La bonne humeur de cette composition et les smiling faces des quatre artistes montrent à quel point ils aiment ce qu'ils font, c'est indéniable ! Et quand la réussite va, que la musique est bonne, que les filles sont belles, bin tout va pour le mieux non ? Rien de plus simple ! Enfin, le dernier single « Slam your hammer down » porte bien son nom, un bon morceau de hard rock bien rentre dedans, proche des standards d'AC/DC.

La rythmique de « High'n'dry » me plait tout particulièrement. Ce titre profondément AOR prouve à quel point les talents de songwriting de Jim et Noddy restent totalement dans le coup. A comparer avec le BLUE OYSTER CULT de la même époque, on dirait un peu une compo de Buck Dharma d'ailleurs, le résultat est tout à fait remarquable. On ne pourrait pas être plus loin du Hard Glam alors tellement en vague aux USA. « Cocky rock boys » et « Razzle dazzle » sont des Hard rock'n'roll efficaces et sans temps mort ! Et Enfin, un titre de 8 minutes dont la présence conjointe au patronyme de l'album va vous pousser dans vos retranchements ! Mais non allez, SLADE n'est pas devenu un groupe de prog, pas d'inquiétude ! Ce n'est pas demain qu'on verra Dave Hill se lancer dans des solos de 20 minutes ! Pourtant les paroles évoquent les pilotes de formule un, le titre est en outre agrémenté des rugissements des bagnoles qui passent comme dans un circuit ! Un ovni dans leur carrière ! Pas mal du tout !

Ne peut-on pas dire que SLADE évolue finalement ? Plus qu'AC/DC en tous cas... Je sais cette performance n'en est pas une ! Mais cette résurrection invraisemblable a de quoi surprendre le plus pragmatique d'entre nous ! Qui aurait parié un kopeck sur le groupe en 77-78 ? Adieu glam rock et paillettes, bonjour Hard rock, life goes on et keep on rockin' !

A lire aussi en GLAM-ROCK par ERWIN :


SLADE
Return To Base (1979)
Retour au point de départ




Joan JETT
Greatest Hits (2010)
La belle quinca


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Noddy Holder (chant-guitare)
- Dave Hill (guitare)
- Jim Lea (basse-violon-claviers)
- Don Powell (batterie)


1. Slam The Hammer
2. In The Doghouse
3. Run Runaway
4. High And Dry
5. My Oh My
6. Cocky Rock Boys
7. Ready To Explode
8. C'est La Vie
9. Razzle Dazzle



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod