Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



SLADE - Rogue's Gallery (1985)
Par ERWIN le 15 Juillet 2017          Consultée 205 fois

Vous croyiez quoi ? Qu'ils se marièrent et eurent plein de beaux enfants ? Bah même pas ! On a laissé nos SLADE préférés à nouveau au pinacle du succès après les flambards de "Run runaway" et "My oh my", remember ? Mais la balance du destin ne connaît pas la tranquillité. En 84, alors qu'une grande tournée US est prévue en première partie de leur pote Ozzy OSBOURNE, Jim Lea tombe foudroyé par une hépatite presque fatale, cette dernière tuile va surtout démotiver pour la première fois le leader Noddy Holder, qui décide en cet instant de ne plus tourner pour se consacrer à sa famille. La situation a donc bien évolué lorsque sort ce Rogue's gallery. Le deal avec RCA signé par Chas Chandler comme cadeau bienveillant de séparation tient cependant toujours.

"All join hands" sort en éclaireur de cet opus à la fin d'année 84. En forme d'hymne de foot ou carrément religieux – bah ouais on se donne la main ! -, belle mélodie et jolis chorus, des lignes de synthés typées eighties, la compo atteint la 15eme place du billboard, honorable. En revanche, le choix du titre du single suivant "7 years bitch" était certainement trop en avance sur son temps, le rap n'est pas encore lancé et mettre des "fuck" et des "bitch" dans les textes n'étaient pas alors super judicieux ; Pourtant ce morceau AOR nanti de choeurs sympas aurait pu être un succès en 85. Du coup, c'est le coup de grace !

Car lorsque sort "The myzsterious mizster Jones", toujours dans une veine très AOR plutôt cool, cela se fait dans l'indifférence générale. Nous avons ensuite "Little Sheila", faites un effort vous verrez malgré tout qu'il ne s'agit pas du même titre que le précédent ! On a toujours ces beat de synthés tellement typiques et ces damnés orchestrations simplistes des eighties. Bon, pas grave allez ! Après les titres Hard rock comme "Time to rock", "Harmony", la chouette "Hey ho wish you well" ou "I win you loose" sont toutes acceptables sans avoir le label SLADE, mais "Walking on water running on alcohol" est franchement un brin cancre...

Au final, les gars de SLADE promettaient un album remplit de singles. Alors oui, on pourrait considérer que la plupart de ces chansons auraient pu sortir en single, mais on reste loin du niveau de leurs grands classiques, leurs succès n'auraient pas été le même, c'est sur, y compris dans d'autres circonstances ! Et le Glam rock a totalement disparu ! Bien entendu, si la musique reste agréable, il ne s'agit en aucun cas d'un classique de SLADE, je déconseille donc pour découvrir le groupe ! 2,5.

A lire aussi en GLAM-ROCK par ERWIN :


SLADE
We'll Bring The House Down (1981)
Reading est en feu.




SLADE
Alive 2 (1978)
Le concert des blaireaux


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Noddy Holder (chant-guitare)
- Dave Hill (guitare)
- Jim Lea (basse-violon-claviers)
- Don Powell (batterie)


1. Hey Ho Wish You Well
2. Little Sheila
3. Harmony
4. Myzsterious Mizster Jones
5. Walking On Water Running On Alcohol
6. 7year Bitch
7. I Win You Loose
8. Time To Rock
9. All Join Hands



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod