Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



SLADE - You Boyz Make Big Noize (1987)
Par ERWIN le 18 Juillet 2017          Consultée 166 fois

Les plus belles histoires ont une fin. Le dernier effort vinylique de la carrière des SLADE est devant vous. Après avoir connu les hauts les plus estimables et les abysses les plus infâmes, la bande de Noddy Holder, qui ne tourne plus depuis 3 ans, arrive désormais à la croisée des chemins. Le réputé Roy Thomas Baker est engagé pour produire l'opus, mais le budget se rétrécissant comme une peau de chagrin, c'est Jim Lea qui doit se charger du boulot. La pochette est vraiment hideuse. On ne part pas très confiant sur ce coup là....

La maison de disque RCA, ultra frileuse, sort deux singles avant l'album. Pas d'aide promotionnelle, pas de videos, demerdenzich ! « Still the same » Sortie en Février de l'année 88, cette chanson bâtie sur le modèle de « My oh my » sans la qualité mélodique de cette dernière toutefois, c'est certes mignon, mais ça ne casse pas des briques. « That's what friends are for » tente à son tour de percer la couche d'indifférence, , un refrain à chanter en cœur, mais des beats de synthés cheap presque écoeurants. On touche au pire des eighties.

On crame les dernières cartouches « You boyz mak big noize », où Noddy et Jim chantent chacun leur tour... Mais le titre n'est guère écoutable.... Constat certes dur, mais tentez l'écoute vous verrez par vous même ! Au moins le single suivant « Ooh lala in LA » est plus original, mais le refrain variété ne pourra pas plaire aux fans die hard du groupe. Une comparaison exacte pourrait être avec les français de IMAGES...Oui oui, je sais, la déchéance, c'est dur... Enfin, l'AOR lambda « We won't give in » termine ce long, long - trop long – drive pour regagner les hauts des billboards. Inutile de vous dire que la maison de disques a depuis longtemps jetée l'éponge.

Nous avons du Hard rock classique avec « Love is like a rock », mais les choeurs ne sont définitivement pas ceux de DEF LEPPARD... « Won't you rock with me «  est tellement eighties. Aujourd'hui d'une terrible kitscherie, ce son de gratte si à la mode alors... Plus loin, ils chantent en cœur sur « The roaring silence », bof. « Me and the boyz » est une tentative de créer un hymne à la « We will rock you »... Avec une jolie guitare... « Fools go crazy » trimbale beaucoup de synthés mais est assez réussie. Enfin, on retrouve un peu de notre SLADE avec la lourde «It's hard having fun nowadays » ainsi que sur l'entraînante « Sing shout knock yourself out » même si les « nananana » sont de trop.

Vous aurez remarqué que c'est la première fois que le groupe se plante autant. L'album de trop ? Pas vraiment, il leur fallait jouer leur chance jusqu'au bout. D'autant que l'aventure se termine pour les LP mais il faudra encore quelques années à Holder pour réaliser que SLADE devait mourir de sa belle mort tranquillement. Evidemment, je ne recommande pas cette livraison, la plus faible du groupe.

A lire aussi en GLAM-ROCK par ERWIN :


SLADE
The Amazing Kamikaze Syndrom (1983)
Les kamikazes du rock




SLADE
Coz I Luv You (1972)
De l'anonymat au succès


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Noddy Holder (chant-guitare)
- Dave Hill (guitare)
- Jim Lea (basse-claviers)
- Don Powell (batterie)


1. Love Is Like A Rock
2. That's What Friends Are For
3. Still The Same
4. Fools Go Crazy
5. She's Heavy
6. We Won't Give In
7. Won't You Rock With Me
8. Ooh La La In La
9. Me And The Boys
10. Sing Shout Knock Yourself Out
11. The Roaring Silence
12. It's Hard Having Fun Nowadays



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod