Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK-POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jethro Tull, Mostly Autumn, Pentangle, Malicorne, Rosemary Standley , Blackmore's Night, The Gentle Storm
- Style + Membre : Fairport Convention

STEELEYE SPAN - Time (1995)
Par MARCO STIVELL le 18 Septembre 2018          Consultée 353 fois

La renaissance de STEELEYE SPAN, au final, n'arrive ni en 1986, ni en 1989, années d'albums intéressants certes, mais ponctuels et marqués par les changements, laissant les membres aller et venir sans donner forcément de suite immédiate. À propos, juste après la sortie de Tempted and Tired et dans le sillage de Rick Kemp en 1986, le groupe perd un autre élément essentiel, Nigel Pegrum, parti subitement vivre en Australie pour raisons apparemment conjugales.

1995 marque donc le temps du renouveau, et ce qui paraît drôle, imprévu, c'est que cela repose sur trois éléments différents : une arrivée, un départ progressif et un retour de longue date. Pegrum est remplacé par Liam Genockey, un collègue du violoniste Peter Knight qu'il a connu grâce au jazzman anglais Trevor Watts, son "employeur" pendant longtemps. STEELEYE SPAN n'a rien à voir avec le free-jazz, mais Genockey est irlandais, et en plus de l'effet nouveauté, pour lui c'est un moyen rêvé de renouer avec ses origines, s'écartant de la verve rock de son prédécesseur.

À cette époque, Maddy Prior rencontre des soucis vocaux, suffisamment importants pour trouver une personne pour la seconder et, ce qu'on ne sait pas encore, la remplacer même pour quelques temps. D'où ce "départ" ou retrait qui laisse plus de place à... Gay Woods, de son vrai nom Gabriel Corcoran. L'autre chanteuse de STEELEYE SPAN, présente sur le tout premier album en 1970, Hark! The Village Wait, après une décennie passée à lutter pour donner corps à des projets dans le domaine folk, se sépare de son mari Terry Woods et connait un certain succès en Irlande avec le groupe new-wave Auto Da Fe (Midge Ure et Phil Lynott ont voulu travailler avec eux), absolument rien à voir ! Liée à son comparse Trevor Knight, elle a un enfant avec lui et décide beaucoup plus tard de revenir au folk en tournant la page des vieilles rancoeurs.

Time, le nouvel album de STEELEYE SPAN, est un équilibrage de forces, déjà à l'avantage de Woods car les soucis de Prior sont tels qu'elle chante plus grave et se place en arrière dans le son. Il y a bien pour chacune une chanson sans l'autre, "Underneath Her Apron" est réservée à Prior, "The Water is Wide" à Woods. La plupart du temps, quand Bob Johnson et Peter Knight ne prennent pas le micro eux-mêmes comme c'est le cas au début et à la fin du disque, reléguant les chanteuses aux choeurs et harmonies vocales des refrains (il y a tout de même quatre vocalistes ici !), les deux dames arrivent à des résultats superbes.

Pour preuve, le meilleur morceau de l'album : "Old Maid in the Garrett". Sur un rythme rock héroïque, elles s'en donnent à coeur joie, se suivant de près, en mettant du caractère dans les appuis rythmiques, alors que Woods au bodhrán et Genockey à la batterie tapissent un ensemble de percussions fort. Que de frissons, c'est super beau ! En plus avec un solo génial de Knight, et le couple guitare-basse sur le final. Basse toujours entre les mains de Tim Harries, qui joue moins de piano baladeur que sur Tempted and Tired, au contraire beaucoup plus de claviers en général. C'est une grande année pour lui qui intègre également le groupe Iona à plein temps !

Cependant, tout n'est pas positif dans ce disque. Il est parfois victime de ses rencontres et de la diversité qu'il tend à offrir. "The Elf Knight", malgré un début guitare-clavier planant de toute beauté, progresse en contrées brumeuses sans parvenir à nous montrer le chemin, les arrangements vocaux sont denses mais on perd le fil. Le traditionnel "The Water Is Wide", sous forme de slow légèrement jazzy, n'y trouve pas son éclat, et pourtant Gay Woods fait tout ce qu'elle peut, notamment sur un final débordant de passion. Chanté par Knight, "The Song Will Remain", gentil mais sans plus, baigne dans les sons clairs qui sont révélateurs d'une production propre et mieux polie que jamais. Quant à "You Will Burn", un chant religieux menaçant, il se révèle laborieux à l'écoute.

Dommage car "The Prickly Bush", quoique répétitif dans sa dernière partie, démarre l'album sous les meilleurs auspices, un mélange de "Thomas the Rhymer", classique de Now We Are Six et de "Edward" sur Back in Line, pas seulement à cause de Bob Johnson. Efficace, prenant, il introduit Genockey de manière significative et les harmonies vocales sont superbes. "Underneath Her Apron" est une sorte de nouveau "Wife of the Soldier" (album Storm Force Ten) pour Maddy Prior, avec de grandes respirations. "Corbies" et "Cutty Wren" sont des réminiscences du début de STEELEYE SPAN avec des orchestrations plus amples pour le premier, des chants/réponses mûris pour le second, tous deux fantastiques ! Comme les "ooouh" merveilleux de "Harvest of the Moon" sur fond de synthés, miam.

Si certains efforts abaissent la qualité de Time (c'est aussi le nom du disque de Fleetwood Mac paru la même année, décidément), d'autres ne manquent pas de classe, sont d'une beauté folle. Symbole du renouveau, "Go From My Window", chanson pop simple avec Gay Woods s'impose comme une caresse, avec un solo de Strat pure digne d'un Mark Knopfler qui n'aurait pas besoin de montrer qu'il est lui-même, sans en rajouter. Elle annonce joliment les futurs Horkstow Grange et Bedlam Born, albums très appréciés des fans.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Anne VANDERLOVE
Rue Colombus (2010)
Le testament d'Anne.




Bernard BENOIT
Lutunn Noz (1975)
Folk breton, instrumental et romantique


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Maddy Prior (chant)
- Gay Woods (chant, bodhrán)
- Bob Johnson (guitares, chant)
- Peter Knight (violon, chant)
- Tim Harries (basse, claviers, choeurs)
- Liam Genockey (batterie, percussions)


1. The Prickly Bush
2. Old Maid In The Garrett/tam Lin Reel
3. Harvest Of The Moon
4. Underneath Her Apron
5. The Cutty Wren
6. Go From My Window
7. The Elf Knight
8. The Water Is Wide
9. You Will Burn
10. Corbies
11. The Song Will Remain



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod