Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK BRITANNIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jethro Tull, Mostly Autumn, Pentangle, Malicorne, Rosemary Standley , Blackmore's Night, The Gentle Storm
- Style + Membre : Fairport Convention

STEELEYE SPAN - Winter (2004)
Par MARCO STIVELL le 20 Novembre 2019          Consultée 169 fois

L'album de Noël de STEELEYE SPAN est un album de Noël en bonne est due forme : ni essentiel, ni totalement réussi, loin s'en faut d'ailleurs, en somme une parenthèse que l'on écoute religieusement (pardon pour le jeu de mots) mais plutôt par politesse.

On est loin du temps de Please to See the King (1971) où tout s'accordait, les chansons, l'interprétation, le son, l'ambiance, pour nous faire vivre un moment de choix ! Winter n'est pas désagréable, mais il s'étire en longueur sans que ce soit justifié, dans sa durée globale comme pour chaque chanson.

Dans un premier temps, on se laisse convaincre par l'esprit pop-rock californienne à l'anglaise de "The First Nowell", qui remonte à une époque où l'on ne disait pas encore "Christmas" en Grande-Bretagne. Bonne rythmique de trois temps, belles interventions de violon, et Maddy Prior mène le chant avec fierté, comme pour confirmer les décisions du groupe prises au début des années 2000.

"Down in Yon Forest", autre cantique, est une complainte dans la pure tradition de STEELEYE SPAN, où les parties vocales sont joliment soulignées par les instrumentales. On note la reprise, dès l'intro, de l'air du standard "The King of the Fairies" en version blues et ralenti. Quelques polyphonies vocales simples sont de la partie, comme "Bright Morning Star" et le début de "See Amid the Winters Snow". Effet toujours concluant.

Le groupe s'essaie à de nouveaux arrangements comme pour le negro-spiritual "Blow Your Trumpet Gabriel", où la voix de Prior évolue seule en planant sur le jeu de percussions de Liam Genockey. De même, en fermant l'album avec l'ultra-connu "In the Bleak Midwinter", on retrouve le même dépouillement, chant et violons qui s'envolent en roue libre.

À l'emballage un peu trop "blue-grasse" de "Good King Wenceslas", autre standard que l'on retrouve sur à peu près tous les disques de Noël, on préfère facilement le léger et sautillant "Today in Bethlehem", plutôt rigolo. Prior est malicieuse sur "Chanticleer", joué comme un quadrille de façon lente, mais le titre traîne en longueur, comme beaucoup de ses semblables.

Puis vient le morceau-titre, "Winter", bien ficelé avec son violon crépusculaire, sa basse mélodique par un Rick Kemp inspiré, sa guitare pleine de feeling, le tout dans un ton country contemplatif, vraiment sympathique. Le genre qui plairait à Mark KNOPFLER... Toutefois, il n'y a qu'un seul morceau essentiel, c'est "Mistletoe Bough", chanté par Ken Nicol qui use aussi de splendides arpèges, 12 cordes comprise, tandis que Prior, Kemp, Knight etc résonnent comme des fantômes. La progression épique permet à STEELEYE SPAN d'égaler les chefs d'oeuvre d'antan.

Cela ne fait pas grand chose à se mettre sous la dent, certes. Un album de Noël en bonne et due forme, pas mémorable...

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


PENTANGLE
The Pentangle (1968)
Spéciale semaine Boîte à Demandes !




Anthony PHILLIPS
Field Day (2005)
Rien que des guitares acoustiques


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Maddy Prior (chant)
- Peter Knight (violon, alto, piano électrique, choeurs)
- Rick Kemp (basse)
- Liam Genockey (batterie)
- Ken Nicol (guitares, chant)


1. The First Nowell
2. Down In Yon Forest
3. Unconquered Sun
4. Chanticleer
5. Bright Morning Star
6. Winter
7. See Amid The Winters Snow
8. Mistletoe Bough
9. Sing We The Virgin Mary
10. Today In Bethlehem
11. Blow Your Trumpet Gabriel
12. Hark The Herald Angels Sing
13. Good King Wenceslas
14. In The Bleak Midwinter



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod