Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1979 Accept
1980 I'm A Rebel
1981 Breaker
1982 Restless And Wild
1983 Balls To The Wall
1985 Metal Heart
1986 Russian Roulette
1989 Eat The Heat
1990 Staying A Life
1993 Objection Overruled
1994 Death Row
1996 Predator
2010 Blood Of The Nations
2012 Stalingrad
2014 Blind Rage
2017 Restless And Live
  The Rise Of Chaos

ACCEPT - Blind Rage (2014)
Par ERWIN le 20 Mai 2019          Consultée 301 fois

Voyez donc ce taureau furieux qui tournoie dans un mouvement de violence contrôlée. L'image est saisissante, et sied bien à ACCEPT dont l'esthétisme n'est plus à prouver, contre vents et marées, plus de trente ans après leurs œuvres de jeunesse et la gloire qui les a accompagnés. Il en faut de la patience, ça oui ! Et cette rage aveugle sera historiquement le premier album de l'existence du groupe à débuter à la place de numéro un dans les charts allemands ! La reconnaissance enfin là... après toutes ces années ! Expliquer comment cela arrive en revanche me dépasse un peu. Quels sont les ressorts qui font que ? Sais pas... Contentons-nous de saisir l'information, elle est bonne à défaut d'autre chose et nous voici donc réunis pour la quatorzième offrande des mythiques germains !

"Stampede" démarre telle une bonne claque dans la tronche, ça rappelle l'ambiance fofolle de "Fast As A Shark" il y a quelques années, du speed teuton de fière allure et... totalement passéïste ? Possible mais peu importe, les jeunes n'écoutent pas ACCEPT, donc nous les vieux on s'en tamponne, on aime et "picétout" dirait mon ami le pirate !! "Dying Breed" est de la même trempe. Le groupe sait désormais faire sonner tous ses titres, il n'y a pas de temps mort, c'est super bien foutu. Et les interventions de Wolf sont systématiquement remarquables et foutent la pêche !

Les meilleurs titres ? "Fall Of The Empire" propose une vision très sinueuse de la musique et j'avoue ma grande joie à évoquer ce titre somptueux. L'ambiance y est magnifique, les choeurs glorieux. On ne remarque nulle part une quelconque faiblesse chez Tornillo qui remplace Udo très avantageusement. Un titre épique et magnifiquement ouvragé, le meilleur de cette livraison. Puis "200 Years" nous emmène vers d'autres contrées voisines d'une certaine forme d'easy listening metallique ici, mais le résultat est franchement à la hauteur ! Impressionnant de maîtrise, ACCEPT fait des prodiges avec trois bouts de ficelle. C'est chouette tout simplement !

Quelques influences se font ressentir. Certaines compositions sont carrément PRIESTienne, ainsi la très pêchue "Bloodbath Mastermin"» qui manque un peu du coup de la flamboyance habituelle des Germains, avec un solo très eighties de Wolf qui le rapproche de Glen Tipton. "Final Journey" nous laisse dans ces même contrées ou le riff est un art de vivre, c'est bluffant de réalisme, cette ressemblance ! Puis nous voici en pleine crisette speed metal avec "Trail Of Tears", on croirait presque du HELLOWEEN ou du STRATOVARIUS sur le refrain, ne serait-ce Mikael Kiske, mais cette rythmique sort bien de la flying du Loup !

La qualité est omniprésente, les riffs comme les refrains sont dantesques. On apprécie la petite rythmique en mode chevauchée sur la sympa "The Curse". Les superbes refrains se suivent et ne se ressemblent pas forcément : en choeur sur "From The Ashes We Rise" ou plus classiques sur "Dark Side Of My Heart", mais avec une constante efficacité. Nous avons d'ailleurs une intro supra eighties sur "Wanna Be free", suivie d'une rythmique qui n'aurait pas dépareillé sur Metal Heart. Le savoir-faire germain dans toute sa splendeur.

On est un cran au-dessus des 3.5 sur cet opus qui respire vraiment la maturité, tous les aspects de la musique de ACCEPT sont assumés et portés à leur pinacle par un groupe équilibré et qui s'éclate comme jamais, malgré un age déjà avancé. Je rajoute que je préfère presque cette dernière période à la mythique dorée qui s'étend de Breaker à Metal Heart. L'apport de Mark Tornillo y est pour beaucoup, mais Wolf Hofmann peut vraiment être considéré comme le patron du groupe et sa patte identifiable n'a jamais été aussi belle. J'arrondis à 4 !

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


Devin TOWNSEND
Addicted (2009)
Le sommet du carré

(+ 1 kro-express)



UFO
Lights Out (1977)
Vous allez l'adorer

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Mark Tornillo (chant)
- Wolf Hoffmann (guitare)
- Herman Frank (guitare)
- Peter Baltes (basse)
- Stefan Schwartzmann (batterie)


1. Stampede
2. Dying Breed
3. Dark Side Of My Heart
4. Fall Of The Empire
5. Trail Of Tears
6. Wanna Be Free
7. 200 Years
8. Bloodbath Mastermind
9. From The Ashes We Rise
10. The Curse
11. Final Journey



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod