Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 9)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1979 Accept
1980 I'm A Rebel
1981 Breaker
1982 Restless And Wild
1983 Balls To The Wall
1985 Metal Heart
1986 Russian Roulette
1989 Eat The Heat
1990 Staying A Life
1993 Objection Overruled
1994 Death Row
1996 Predator
2010 Blood Of The Nations
2012 Stalingrad
2014 Blind Rage
2017 Restless And Live
  The Rise Of Chaos

ACCEPT - Breaker (1981)
Par ERWIN le 1er Avril 2019          Consultée 413 fois

Le Heavy Metal est une musique ô combien symbolique. Cette pochette où le fan doit deviner que des barbelés traversent le cortex cérébral de cette jeune demoiselle sexy est un classique du genre. Pour son troisième opus, la bande d'Udo a décidé de ne plus remettre son destin entre les mains de quiconque en dehors d'eux ! Et cette décision va changer le cours de leur carrière ! Dans les delta studios, Steffens reste à la production assisté de Micahel Wagener qui fut un temps guitariste du groupe.

Votre livraison 81 de "Wurtz Und Kartoffen" contient plusieurs titres dits classiques : "Breaker" ! Difficile de faire mieux en ce début de décennie, seuls les MOTORHEAD sont capables de pondre de telles speederies. La rythmique est impitoyable, le chant d'Udo enfin taillé pour les hymnes de metal, le refrain et le bridge dégagent une belle énergie. Un vrai classique pour sûr ! Alors, ce fameux "Son Of A Bitch", qui défraya tant la chronique... Bah non, à l'époque, "Fils de pute" n'était pas une amabilité quelconque comme se l'envoient les djeuns sur leur portable ou au cours de leurs discussions de nos jours. La construction du titre est en retenue, on attend l'instant libérateur... qui finit par arriver. Morceau cool mais que je n'ai jamais trouvé si phénoménal à l'exception du maousse refrain ! Il a considérablement marqué les esprits, le bridge sur le solo annonce les futures rythmiques de ROSS THE BOSS chez MANOWAR.

"Burning" est le meilleur titre du lot. Dans la continuité de "I'm A Rebel", du Hard rock'n'roll qui déménage, comme la bande à AC/DC sait les faire ! Ça nous donne un superbe hymne de concert ! Pas le moindre défaut là-dedans ! Un poil inférieur, on retrouve le riff basique mais efficace de "Starlight". On y note une certaine proximité avec le SAXON de la même époque d'ailleurs. Et oui, nous voici face à la musique rebelle du début des eighties les gars, le metal, c'était ça, et ça faisait peur aux parents, aux profs ainsi qu'à vos camarades de classe ! Jörg et Wolf sont à l'unisson sur ce premier solo très réussi ! Enfin, nous y sommes !

Le reste est considérablement moins qualitatif. "Run If You Can" et "Feelings" sont équilibrés mais manquent sans doute d'un soupçon d'originalité, alors que "Down And Out" est juste moyen. Plus chouette, "Midnight Highway" est aussi dans cette mouvance entre Hard et Heavy à la SAXON, avec un petit refrain presque pop. Et sinon, à cette époque, les groupes de metal ont une réputation de faiseurs de slows pour emballer : on retrouve donc deux titres "pour les nanas" : "Can't Stand The NIght" est un brin sirupeuse mais les arpèges sont mignonnets et font bien leur office. Alors que le lutin hurle. Enfin, on retrouve Peter Baltes au chant sur "Breaking Up Again" qui n'est guère mémorable.

Alors oui, ce troisième album amorce sans conteste la reconnaissance internationale pour ACCEPT. Le groupe a trouvé son son, sa touche, Udo hurle, Wolf et Jörg tricotent pas mal, tout est en place pour construire une carrière digne des plus grands. Pourtant, trois morceaux mis à part, ce Breaker n'est pas exceptionnel, il est certes classique, mais il lui manque quelques morceaux supplémentaires de classe pour prétendre à l'excellence. Il n'empêche qu'il doit figurer dans la discothèque de tout métalleux qui se respecte.

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


THREE MAN ARMY
A Third Of A Lifetime (1971)
La course avec le diable continue




Devin TOWNSEND
Epicloud (2012)
Nuage cosmique

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Udo Dirkschneider (chant)
- Lörg Fischer (guitare)
- Wolf Hoffman (guitare)
- Peter Baltes (basse)
- Stefan Kauffman (batterie)


1. Starlight
2. Breaker
3. Run If You Can
4. Can't Stand The Night
5. Son Of A Bitch
6. Burning
7. Feelings
8. Midnight Highway
9. Breaking Up Again
10. Down And Out



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod