Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Maxime Le Forestier , Georges Brassens

Francis CABREL - Te Ressembler (2020)
Par GEGERS le 29 Août 2020          Consultée 1229 fois

Flâner, s’adosser à un chêne liège, patienter que les mélodies et les mots tombent de l’arbre comme des fruits mûrs. L’insouciance face au lendemain, la nonchalance comme terreau pour l’inspiration, autant d' activités et de comportements luxueux que n’a pas connus Remiso, père de Francis CABREL qui, juché sur sa mobylette dans les frimas du matin, s’en allait gagner six jours de la semaine de quoi nourrir sa famille à l’usine, et passait le septième à cultiver son jardin pour remplir les assiettes. Le fait que le jeune Francis n’ait pas suivi le chemin paternel n’a pas été issu d’un affrontement ou d’une volonté farouche de prendre un chemin différent. Non, seulement le contexte, plus favorable au début des années 70, lui a permis de prendre sa guitare et de transformer ses modestes ritournelles en enviable gagne-pain. 43 ans après ses débuts musicaux, et après avoir dédié des chansons à sa femme ("Petite Marie"), à ses filles ("Sarbacane", "Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai" et "Mademoiselle l’aventure"), le chanteur se décide (enfin, pourrait-on dire), à saluer la mémoire de son père sur ce nouveau morceau, préambule d’un nouvel album à paraître le 16 octobre.

Si le chanteur s’est fait discret durant les cinq années qui ont suivi la publication d’In Extremis, son précédent opus (tout juste a-t-on eu droit à deux inédits accompagnant une compilation, en 2017), Francis CABREL a pourtant œuvré modestement, dans l’ombre, comme à son habitude. Laissant le temps aux strophes de se former, aux mélodies de s’imposer d’elles-mêmes. Le refrain de "Te Ressembler" est né en 2018, et il a fallu deux ans pour que le reste du morceau prenne forme. C’est un air un peu sud-américain, avec quelques touches de bossa-nova. Surprenant pour l’artiste qui navigue ici dans des eaux inconnues, suivant son humeur et ses envies. Le rythme et entraînant, et si les couplets peuvent parfois laisser craindre une certaine fadeur (que l’on pouvait déjà ressentir à l’écoute des morceaux d’In Extremis), le refrain permet de retrouver les mélodies fascinantes, à la fois tendres et hypnotiques, qui ont fait la réputation du bonhomme. L’hommage est digne, sincère et CABREL, qui a toujours fait preuve d’une grande lucidité quant à la considération de son emploi de saltimbanque, parle finalement de nos pères à tous qui, loin de l’opulence dont nos générations bénéficient (et souffrent parfois), se sont saignés aux quatre veines pour tenter d’apporter avec eux le confort ("Et un jour j'ai croisé une guitare, j'ai vécu comme on s'amuse / T'avais les pieds sur terre / Et j'étais tout le contraire").

Le lien familial est omniprésent : la fille de Francis, Aurélie, assure des chœurs discrets entre les refrains et les couplets, et apporte une symbolique supplémentaire à ce titre qui, malgré d’évidentes qualités, ne semble pas aussi séduisant de prime abord que ceux présents sur le dernier chef-d’œuvre en date de l’artiste, Des Roses et des Orties (2011). Peut-être ce sentiment est-il dû à la trompette, omniprésente, qui double la ligne du chant sur l’intégralité du morceau. On apprécie la symbolique, l’instrument servant de lien entre les générations, mais on aurait préféré entendre le chanteur proposer, comme il l’a déjà fait autrefois, une deuxième voix à la tierce. Apprécions, néanmoins, ce titre qui remet en route la machine et qui, avec ses ambiances et ses arrangements inédits, nous offre le plaisir renouvelé de retrouver un CABREL qui semble malgré tout, en forme. Un morceau intéressant, à juger une nouvelle fois dans le contexte global de l’album qui le contient.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par GEGERS :


CALI
Les Choses Défendues (2016)
Artiste de l'épiderme.




Francis CABREL
D'une Ombre à L'autre (1991)
L'homo moustachus en goguette


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Te Ressembler



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod