Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : John Mellencamp , Bruce Springsteen , Tom Petty & The Heartbreakers , Rory Block

Bonnie RAITT - Bonnie Raitt (1971)
Par ERWIN le 6 Janvier 2022          Consultée 558 fois

J’ai toujours eu de l’admiration et une vraie attirance pour Bonnie RAITT. Cette enfant de la balle, fille de John Raitt, l’acteur opposé à Doris DAY dans The Pajama Game une des plus grosses comédies de l’histoire du cinéma américain, n’a pas vraiment bénéficié du carnet d’adresses de papa, vivant tranquillement avec sa maman pianiste et ses frères, loin des projecteurs entre Californie et Minnesota. Bonnie découvre autour des feux de camp son talent pour s’accompagner à la guitare en chantant, sa douce voix étant d’une limpidité à pleurer. Tournant avec le grand Fred MCDOWELL, elle décroche un premier contrat avec la Warner l’année de ses vingts ans. Complexée par son poids durant ses années d’adolescence, c’est une jolie jeune femme très avenante qui nous invite à la découvrir dans une pose superbe pour ce premier album éponyme.

Et il va être question de musique traditionnelle américaine avec Bonnie, entre folk blues et country, le tout enrobé dans un esprit rock certes modéré mais omniprésent. L’album, enregistré avec des moyens trop limités pour sonner plus 'juste', débute d’ailleurs par la reprise de Stephens STILLS, "Bluebird", qui symbolise fort bien le crossroads de toutes ces musiques. On découvre la voix de Bonnie, douce et déjà plutôt assurée. Elle reprend aussi ses collègues folk de Minneapolis, KOERNER RAY et MURPHY, avec "I Ain’t Blue". On remarque également la jolie ballade quasi country "Any Day Woman".

La miss, loin de faire dans la dentelle, aligne les standards oubliés des années 20 : "Mighty Tight Woman" et "Women Be Wise" de la grande féministe Sippie WALLACE, une sacrée référence et de très jolies versions hommage. Quant à "Big Road" de Tommy JOHNSON, toutes grattes nationales et harmonica dehors, sa dynamique s’accorde fort bien au titre. L'ensemble sonne très roots, super agréable. On y entend les premiers coups de slide de Bonnie. On continue avec les JOHNSON, Robert cette fois, pour "Walking Blues", où la blondinette nous sort déjà de jolies parties de grattes. Un brin plus tardive ,"Since I Fell For You" de Buddy JOHNSON lui permet de poser un chant d’une superbe teneur, calme et volupté sont au programme avec ce ton qui n’appartient qu’à elle. Quelle voix tout de même !

Bonnie propose ici deux compositions de son cru : la très laidback "Thank You" où règne une ambiance plus pop que bluesy ou folky. Un titre taillé pour les charts, pourtant Bonnie ne sortira aucun single avant plusieurs années. Quelques cuivres atones donnent à l’ensemble une coloration exotique, et toujours cette petite voix magique, empreinte de douceur. "Finest Lovin Man" nous renvoie plus du côté bluesy, avec un harmonica et une gratte intenables. De le belle ouvrage qui rappelle un peu les élans du PAUL BUTTERFIELD BAND quelques années plus tôt. On a vu pire comme référence pour une toute jeune fille que Mike BLOOMFIELD, mais Bonnie s'apprête à devenir une des rares guitar heroes féminines.

Seul le "Danger Heartbreak Dead Ahead" offre une incursion du côté du R’n’B, toujours avec la même efficacité. Bonnie RAITT ne semble pas avoir la moindre difficulté à évoluer parmi toutes les musiques de son enfance, aussi à l’aise avec les grands standards du blues crasseux que face aux tenants de la folk music.
Voici un premier album tout de fraîcheur, plutôt roots, et qui impose d’emblée la jeune femme de vingt-et-un an comme une incontournable de la musique populaire américaine.
Un 3.5 arrondi à la supérieure car il n'y a ici aucun instant de faiblesse.

A lire aussi en BLUES par ERWIN :


Calvin RUSSELL
Sam (1999)
En pleine forme !




Hugh LAURIE
Let Them Talk (2011)
The house of blues


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Bluebird
2. Mighty Tight Woman
3. Thank You
4. Finest Lovin Man
5. Any Day Woman
6. Big Road
7. Walking Blues
8. Danger Heartbreak Dead Ahead
9. Since I Fell For You
10. I Ain’t Blue
11. Women Be Wise



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod