Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Very 'eavy Very 'umbl...
1971 Salisbury
  Look At Yourself
1972 Demons And Wizards
  The Magician's Birthd...
1973 Live
  Sweet Freedom
1974 Wonderworld
  Live At Shepperton '74
1975 Return To Fantasy
1976 High And Mighty
1977 Firefly
  Innocent Victim
1978 Fallen Angel
1980 Conquest
1982 Abominog
1983 Head First
1985 Equator
1988 Moscow And Beyond
1989 Raging Silence
1991 Different World
1995 Sea Of Light
1996 Spellbinder
1998 Sonic Origami
2001 Electrically Driven
  Acoustically Driven
  Remasters
2002 Between Two Worlds
2003 Live In The Usa
2008 Wake The Sleeper
2014 Outsider
2018 Living The Dream
 

- Style : Magnum, Deep Purple, Ghost
- Membre : Ac/dc, Manfred Mann's Earth Band, The Firm , Uk, David Bowie , Black Sabbath, Blackfoot, Ozzy Osbourne , King Crimson, Asia
- Style + Membre : Toe Fat
 

 Site Officiel (935)

URIAH HEEP - Raging Silence (1989)
Par LONG JOHN SILVER le 2 Août 2022          Consultée 315 fois

Entre la fin de l’année 1988 et le premier trimestre 1989 URIAH HEEP, bien ravigoté par son passage en Russie suivi par des concerts en Tchécoslovaquie, en Bulgarie ou encore à Berlin Est, qui en font le premier groupe rock à investir le front de l’est, booke des studios londoniens en compagnie du producteur Richard Dodd (qui vient d’officier sur le Cloud Nine de George HARRISON) afin de délivrer sa future offrande. Le disque comprend trois covers pour huit compos originales dont Mick Box et Phil Lanzon sont les principaux pourvoyeurs. Initialement c’est Ahsley Howe (le producteur des opus de 1982 et 1983) qui était pressenti pour diriger les séances mais il ne peut se libérer à temps plein et se contente de pré produire l’album avant de souffler le nom de Dodd aux musiciens pour finaliser l’objet. L’album sort en fin d’année, reçoit de bonnes critiques mais ne bénéficie pas non plus d’une promo énorme du label Legacy. Les musiciens du groupe semblent, de leur côté, ravis de l’expérience, soulignant avoir appris plein de trucs en compagnie de leur nouveau producteur. Soit.

Parce qu’avec le recul la prod’ de Raging Silence ne nous semble pas vraiment convaincante. Outre le fait qu’en 1989 le groupe reste solidement ancré dans les 80’s alors que les choses bougent, que les GUNS N’ ROSES cartonnent, qu’on sent poindre comme un ras le bol des sons aseptisés et vaporeux, le Heep s’entête, comme ce fut déjà le cas fin 70’s, à se cantonner à ce qui devait être chamboulé dans très peu de temps. Lanzon n’y va pas de main morte avec les sons de synthés d’époque, ceux là même qui sont devenus très embarrassants par la suite. Enfin la prod’ en elle-même est d’une platitude contrariante lorsqu’il s’agit de mettre en valeur les morceaux. Aujourd’hui le disque entier ressemblerait quasiment à une démo légèrement augmentée, ce qui lui confère un côté cheap peu raccord avec l’emphase naturelle du Heep. Ajoutons également que le contenu du disque est assez inégal. Il débute par son premier single, "Hold Your Head Up", une reprise du groupe ARGENT, le titre est assez impactant, bien fignolé même si un je ne sais quoi fait qu’on ne se sent pas aussi enthousiaste qu’on le devrait. C’est "Blood Red Roses", le deuxième single, qui lui emboite le pas, excellente chanson signée par Peter Goalby qui laisse ici une jolie offrande à ses ex-camarades. Encore une fois la prod’ lourdaude du titre l’empêche de délivrer tout son suc, on regrette le boulot qu’avait fourni Ashley Howe pour "That’s The Way That It Is". Le ton est donné, URIAH HEEP joue du Hard FM, un genre qui se ringardise déjà même si les titres proposés sont qualitatifs, comme c’est le cas de "Voice On My TV" et "Cry Freedom". La reprise de LeROUX (groupe où chantait un certain Fergie Frederiksen, qui fit un tour du côté de TOTO), "Lifeline", moins réussie que les précédents passages cités, entre tout aussi bien dans la catégorie ouvertement FM.

À l’opposé du spectre "Rich Kid", titre bien hargneux composé par le bassiste Trevor Bolder, laisse entrevoir ce qu’aurait donné l’album si le groupe avait choisi un peu plus souvent de montrer ouvertement ses muscles, car cela lui sied davantage. « Bad Bad Man » qui oscille entre le rock’n’roll saupoudré d’effets épiques et la tentation FM reste le cul coincé entre deux chaises, ce qui fait que l’enflammade ne se produit pas. C’est aussi le cas de "More Fool You". La reprise du groupe australien COLD CHISEL, "When The War Is Over", power ballade de service, se vautre carrément dans la mièvrerie, notons que ce titre a également été enregistré par LITTLE RIVER BAND, autre illustre combo Aussie. On renoue (légèrement) avec la dimension épique pour « Rough Justice », honnête final donné à l’opus, honnête mais pas renversant non plus, car au bout du compte on aura passé son écoute à attendre une étincelle qui ne vient jamais vraiment.

Le résultat laisse sur sa faim, quatre ans après avoir subi le plus que décevant Equator qui ne brillait pas par la qualité de ses compos (et encore moins de ses textes) alors que sa prod’ était au top. C’est presque l’inverse qui se produit ici. On recense une bonne moitié de bonnes chansons, quelques fillers –à peu près- sympa et une ballade hors du game, ce qui n’est pas si mal sauf que la production générale du disque ne passe pas la rampe. C’est pourquoi on reste sur un rendu (trop) moyen pour revenir aussi souvent qu’on aimerait vers cet album. See you.

A lire aussi en HARD ROCK par LONG JOHN SILVER :


MÖTLEY CRÜE
Too Fast For Love (1982)
Un pavé dans la mare




GHOST
Infestissumam (2013)
Le diable par la queue


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Mick Box (guitare, chœurs)
- Lee Kerslake (batterie, chœurs)
- Trevor Bolder (basse, chœurs)
- Phil Lanzon (claviers, chœurs)
- Bernie Shaw (chant)


1. Hold Your Head Up
2. Blood Red Roses
3. Voice On My Tv
4. Rich Kid
5. Cry Freedom
6. Bad Bad Man
7. More Fool You
8. When The War Is Over
9. Lifeline
10. Rough Justice



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod