Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Very 'eavy Very 'umbl...
1971 Salisbury
  Look At Yourself
1972 Demons And Wizards
  The Magician's Birthd...
1973 Live
  Sweet Freedom
1974 Wonderworld
  Live At Shepperton '74
1975 Return To Fantasy
1976 High And Mighty
1977 Firefly
  Innocent Victim
1978 Fallen Angel
1980 Conquest
1982 Abominog
1983 Head First
1985 Equator
1988 Moscow And Beyond
1989 Raging Silence
1991 Different World
1995 Sea Of Light
1996 Spellbinder
1998 Sonic Origami
2001 Electrically Driven
  Acoustically Driven
  Remasters
2002 Between Two Worlds
2003 Live In The Usa
2008 Wake The Sleeper
2014 Outsider
2018 Living The Dream
2023 Chaos & Colour
 

- Style : Magnum, Deep Purple, Ghost
- Membre : Ac/dc, Manfred Mann's Earth Band, The Firm , Uk, David Bowie , Black Sabbath, Blackfoot, Ozzy Osbourne , King Crimson, Asia
- Style + Membre : Toe Fat
 

 Site Officiel (1065)

URIAH HEEP - Different World (1991)
Par LONG JOHN SILVER le 20 Janvier 2023          Consultée 606 fois

Avec l’arrivée de Bernie Shaw et de Phil Lanzon, nos joyeux lurons du HEEP ont retrouvé le sourire, du coup ils enquillent un deuxième opus en studio sans changement de line-up. La stabilité qui faisait tant défaut au combo devient la norme. Ouf ! Oui c’est fou, qui l’eût cru ? Néanmoins, leur livraison précédente, sans être véritablement honteuse, continuait de faire grincer des dents, la faute à une prod’ à côté de la plaque qui délivrait un son FM tarte à la crème, déjà obsolète au moment de la parution de l’album. Ce qui semble davantage être la constante d'un groupe qui avait (trop) tardé à se mettre à la page à la fin des 70’s.
Different World est publié deux petites années après Raging Silence et cette fois-ci c’est le bassiste Trevor Bolder qui se voit bombardé au poste de producteur du bousin. Ce dernier ne garderait pas un souvenir ému de l’expérience, estimant qu’être juge et partie le mettait en porte à faux vis-à-vis de la tâche à accomplir et du reste du groupe. Cependant, le boulot effectué sur le son paraît nettement plus satisfaisant que celui du skeud précédent : les synthés trop typés ont disparu; on retrouve l’ambiance typique des disques du HEEP de la grande époque tout en ne sonnant pas daté; la cohésion entre les différents éléments est présente. De ce point de vue, la barre a été bien relevée.

L’album débute très bien avec trois morceaux qui font honneur à la réputation du HEEP. Le Heavy "Blood On Stone" démontre que la niaque demeure bien présente et si les solos de Mick Box enquillent les perles guitaristiques les plus éprouvées, leur efficacité est indéniable.
S’ensuivent deux titres mid-tempo, tout d’abord "Wich Way Will The Wind Blow", bien groovy. On pense à AEROSMITH, fourni en chœurs chantés à l’unisson, doté d’un solo de gratte débordant de pédale wah-wah, le tout enveloppé d’un son chatoyant qui ne sombre pas dans la caricature FM tout en lorgnant dessus, probablement le sommet de l’ensemble. Vient ensuite "All God’s Children", autre mid-tempo accueillant une chorale d’enfants, pas dégueu non plus. On se frotte les paluches.
Si toutes ces bonnes intentions ne sont pas automatiquement balayées par la suite, le niveau des compos connaît un fléchissement que ne rattrapent pas les bonnes idées essaimées ça et là, comme la qualité des solos de Mick Box sur "Cross That Line" -une honnête ballade- ou sur "All For One" -titre FM assez oubliable. Oubliable comme l’est "Different World", la chanson qui donne son nom à un album assez transparent sur sa durée. Encore une fois, rien de honteux ici, on sent les musiciens impliqués et la prod’ reste au niveau tout du long mais on peine à s’extasier, passée une plus qu’honorable entame.
De même, les riffs incisifs de "Step By Step" et de "Seven Days", pourtant bien typiques du sieur Box, peinent à faire décoller les chansons, pas plus que la batterie autoritaire de Lee Kerslake, les claviers bien utilisés de Lanzon ou l’entrain de Shaw au chant.
"First Touch", malgré une 'New Wave touch' bien sympa, ne décolle pas du tout. "Stand Back", morceau Heavy estampillé 'bonus CD' lors de la sortie du disque, ne sert (malheureusement) à rien. Reste "One On One", sise en avant-dernière position*, qui parvient tout de même à relever (quelque peu) l’étendard d’un album globalement décevant. Ce titre s’inscrit dans la lignée de ceux qui figuraient sur Head First, disque qui possède autant de qualités que de défauts, mais entretient itou un capital de sympathie non démenti.

En dépit de belles promesses, Different World reste, quant à lui, une déception : s’il est mieux produit que son prédécesseur, il contient moins de titres marquants et ne fait donc pas illusion bien longtemps. C’est un flop également sur le plan commercial, sa promotion, comme depuis un bail, n’est pas suffisamment assurée par le label Legacy. Les saisons se suivent, les labels changent mais aucun n’assure ni n’assume ses responsabilités vis-à-vis d’un groupe qui a la chance de posséder une fan base fidèle et continue de se produire un peu partout afin de poursuivre sa route. La prochaine livraison serait donc assurée par une nouvelle écurie. La team quant à elle poursuit avec les mêmes membres. URIAH HEEP est increvable.

* Avant avant-dernière si on inclut "Stand Back"

A lire aussi en HARD ROCK par LONG JOHN SILVER :


GHOST
Infestissumam (2013)
Le diable par la queue




URIAH HEEP
Abominog (1982)
(Think it) Over the top


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Mick Box (guitare, chœurs)
- Lee Kerslake (batterie, chœurs)
- Trevor Bolder (basse, chœurs)
- Phil Lanzon (claviers, chœurs)
- Bernie Shaw (chant)
- +
- Brett Morgan (batterie)
- Danny Wood (accordéon)
- Benny Marshall (harmonica)
- Steve Pigott (claviers, programmation)
- Queen Elizabeth Grammar School (chorale)
- Andrew Willoughby (directeur de chorale)


1. Blood On A Stone
2. Wich Way Will The Wind Blow
3. All God's Children
4. All For One
5. Different World
6. Step By Step
7. Seven Days
8. First Touch
9. One On One
10. Cross That Line
11. Stand Back (bonus Cd Edition)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod