Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (3)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Blackfield, No-man, Steven Wilson , Japan, King Crimson
- Style + Membre : Steve Hogarth & R. Barbieri

PORCUPINE TREE - Up The Downstair (1993)
Par SEOSAMH le 4 Juin 2004          Consultée 5406 fois

"What you are listening now is musicians, performing psychedelic muic", nous dit si gentiment la voix qui ouvre l'album. On est donc prévenu. Cet album se veut donc psychédélique, et même si on peut le cataloguer dans le rock progressif, il est bien pas mal psychédélique.

Quoi de neuf donc depuis « In The Sunday of Life »?
Eh bien, Pourcupine Tree ne bénéficie toujours pas de beaucoup de moyens, mais au moins cette fois-çi, la qualité est bel et bien là. Steven Wilson a arrêté de composer de la musique d’ascenseur et même si certaines pistes sont quelques peu répétitives, ce n’est pas avec la mollesse du précédent album, comme par exemple sur « Up The Downstair », très efficace, avec une pulsation qui ferait presque penser à de la techno, ou « Not Beautiful Anymore », qui lui fait plus dub.
Le ton est plus rock qu’avant, la guitare fait plus souvent parler la distorsion, comme sur « Always Never », « Up The Downstair » ou « Burning Sky », ce qui donne une plus grande puissance aux compositions, qui auraient pu l’être encore plus si un vrai batteur aurait été présent. (on a encore droit à une boîte à rythmes)

Le chant est quant à lui peu présent, et ce tout au long de l’album, laissant souvent la place à de longs passages instrumentaux, quelque peu répétitifs certes, mais très atmosphériques et plutôt réussis, comme le démontrent avec brio les deux moments forts de l’album, « Up The Downstair » et « Burning Sky », deux instrumentaux de dix et onze minutes, tour à tour très rock et très planants, qui auraient peut-être pu durer deux fois moins longtemps, mais cette longueur convient parfaitement une fois qu’on a assimilé l’ambiance générale de l’album.

Bref, Porcupine Tree a délivré un bien sympathique album, qui ne laisse présager que du bon pour la suite.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par SEOSAMH :


MOSTLY AUTUMN
For All We Shared... (1998)
Les nouveaux pink floyd ?

(+ 2 kros-express)



ALIAS EYE
Field Of Names (2001)
Rock progressif


Marquez et partagez





 
   SEOSAMH

 
  N/A



- Steven Wilson (tout)
- Colin Edwin (basse)
- Richard Barbieri (synthés)
- Suzanne Barbieri (chant)


1. What You Are Listening To...
2. Synesthesia
3. Monuments Burn Into Moments
4. Always Never
5. Up The Downstair
6. Not Beautiful Anymore
7. Siren
8. Small Fish
9. Burning Sky
10. Fadeaway



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod