Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  REMIX

L' auteur
Acheter Cet Album
 



CHRISTOPHE - Paradis Retrouvé (2013)
Par WALTERSMOKE le 19 Mars 2017          Consultée 182 fois

2013 est une date marquante dans l'histoire de Christophe. En effet, le chanteur fête alors les 40 ans des Paradis Perdus, le premier opus de rock de sa carrière, ou plutôt, le premier album tranchant avec l'image de dandy de la variété française qu'il s'était créée depuis le milieu des années 60. Un anniversaire marquant donc, et qui méritait bien un événement pour l'honorer. Et puis bon, il faudrait aussi sortir quelque chose de bien meilleur qu'Aimer ce que nous sommes (2008), que l'on peut considérer comme le pire album du chanteur. Non, vraiment, ce serait trop con de terminer sa carrière sur un skeud aussi faiblard et oubliable.

Et ainsi sort en 2013 Paradis Retrouvé. Une simple analyse du titre pourrait signifier que Christophe aurait, au bout d'un long travail introspectif, atteint un accomplissement personnel profond, et pourquoi pas la paix avec lui-même. Le contenu propose en fait une explication plus terre-à-terre : Paradis Retrouvé est une compile. Plus précisément, c'est un condensé de différents morceaux « work in progress », enregistrés principalement entre la fin des années 70 et le début des années 80, et qui ont été retravaillés après avoir été redécouverts. De quoi rester sceptique, mais tant que c'est meilleur que le précédent skeud, c'est toujours bon à prendre.

Et aussi étonnant que ça puisse paraître, Paradis Retrouvé est loin d'être mauvais ou anecdotique. Le son est clairement bon, et embellit des compositions pour la plupart assez sympas à écouter. Mais la première chose qui frappe à l'écoute de Paradis Retrouvé, c'est le chant. Oh, Christophe ne chante pas mal, ce n'est pas là le propos, mais chante en... yaourt. Un procédé apparemment utile quand on ne sait pas quoi mettre comme paroles sur une musique. Évidemment, en dehors de quelques bribes clairement prononcées, il n'y a là rien de compréhensible, et c'est fait exprès. Donc non, ce n'est pas un Christophe qui chanterait anglais comme je parle arabe, ni un hommage au "Prisencolinensinainciusol" d'Adriano Celentano.

Paradis Retrouvé, donc, est un album qu'il convient mieux d'apprécier comme étant une collection d'instrumentaux, où la voix n'est plus qu'un instrument effacé et inclus dans l'orchestration pop/rock/électro ici présente. Sur les 13 morceaux, on peut quand même noter ceux qui ont fini par trouver leur chemin jusqu'au 33 tours. Impossible en effet de rater en "Stay Away" une prime version de "L'Italie". Plus loin, "Same Thing" n'est pas sans « rappeler » "Ces petits luxes", et "I sing for..." est clairement une adaptation potentielle de "Merci John d'être venu"; au vu du titre cependant, on pourrait penser qu'il s'agit de l'ébauche d'une version anglaise de "Tant pis si j'en oublie".
Pour le reste, Paradis Retrouvé est un petit banquet, avec ses plats idéaux et d'autres qu'on laisse de côté. On en vient même à avoir des regrets pour des pépites inachevées comme "Fairlight", "Take a Night" ou encore le bluesy "Hommage à Jean-Michel Desjeunes", et qui auraient pu, dû être éditées à l'époque de leur composition. En revanche, il est difficile d'avoir des regrets pour "Baby the Babe", oubliable à souhait, malgré une flûte sympa, car trop niais pour convaincre. Remarque, c'est bien là le seul morceau qu'on peut clairement qualifier de mauvais ici.

Paradis Retrouvé est donc un opus étonnant, aussi bien par l'originalité de son concept que par son contenu en lui-même. Christophe, en délivrant ses archives retravaillées, surprend et surtout fait plaisir malgré le pincement au cœur en voyant les meilleurs morceaux qui ne sont pas sortis au bon moment. Étant donné que l'album porte la mention « Vol. 1 », on peut toujours espérer une suite – même si ce qu'a délivré le chanteur par la suite a plus que compensé.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Klaus SCHULZE
Dreams (1986)
Le meilleur du meilleur.




SPACE ART
Space Art Tribute (2012)
Bouh le menteur !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Silence On Meurt
2. Fairlight
3. Take A Night
4. Night Welcome
5. Take It
6. Stay Away
7. L'italiano
8. Carrie
9. Harp Odyssey
10. Hommage à Jean-michel Desjeunes
11. Same Thing
12. I Sing For...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod