Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



CHRISTOPHE - La Dolce Vita (1977)
Par WALTERSMOKE le 10 Août 2016          Consultée 499 fois

La Dolce Vita, c'est d'abord un petit imbroglio discographique. En effet, cet album de Christophe sorti en 1977 se distingue des autres par son contenu pas franchement inédit. Sur les 9 pistes qui le constituent, 4 sont déjà connues des fans du chanteur (ou presque, mais on y reviendra), et si l'on prend en compte la durée, alors ce contenu déjà connu occupe 18 des 38 minutes du disque. Alors, compilation bourrée d'inédits ou album studio présentant du déjà-vu ? Le choix est assez tendu.

Ce qui est sûr par contre, c'est la thématique du disque. La Dolce Vita se consacre en majeure partie à ce beau pays qu'est l'Italie, que ce soit dans les inédits ou les reprises. Car oui, amis lecteurs, si vous rêviez d'entendre Christophe chanter en rital, vous voilà ravis ! Certes, il ne le fait que sur deux chansons, mais c'est déjà pas mal. Ailleurs, avec l'aide de ses paroliers, il y fait explicitement référence. D'ailleurs, La Dolce Vita offre le retour de Jean-Michel Jarre aux paroles, et plus précisément sur la chanson éponyme et "Daisy". Chose surprenante cependant, le disque, en plus de ne pas avoir été réédité en CD, n'a été disponible que sur le marché français. Il n'aurait pas été incongru de le vendre au pays de Renzi, mais non.

Quoi qu'il en soit, La Dolce Vita est un album qui se tient bien. Parmi les nouvelles compositions, la chanson-titre est une oeuvre clairement mielleuse, qui ne parle qu'à ceux qui ne sont pas du tout difficiles – sans compter les personnes n'écoutant la musique que de manière superficielle en général. Ceci étant, ce n'est pas ce qu'a pu faire de pire Christophe. "Daisy" est clairement meilleure, entre des textes pas moches et une musicalité qui fait mouche. Bon, le chant semble quand même un peu trop maniéré, mais il est passable. Le meilleur des vrais inédits se trouve en fait dans les morceaux les plus rapides : "Macadam" rappelle la passion du chanteur pour les belles mécaniques, et si le ton parait caricatural, la chanson ne pèche vraiment que par cette foutue réverbération sur le chant. "Une autre vie" passe pour l'un des meilleurs morceaux de l'album, malgré une ressemblance avec l'oeuvre de Michel Berger, qui ne passe pas totalement ici. "La bête", pour sa part, se construit sur le même schéma que "Le cimetière des baleines" (le final de Samouraï), mais le ton résolument rock qui suit l'intro électronique permet de largement surpasser ce dernier morceau.

Pour meubler le disque, quelques morceaux ont donc été rajoutés. J'ai parlé plus tôt de vrais inédits, c'est donc qu'il y en a des faux. "La fine di un amore" n'est autre que la version italienne de "Petite fille du soleil", de même que "Adesso Si Domani No", adaptée de "Oh ! mon amour". Il faut avouer que pour le coup, ces traductions ritales marquent le pas de manière positive par rapport aux versions originales. Et puis, entendre Christophe chanter en italien est intéressant, la dernière fois qu'il s'y est plié, en fait, étant sur "Le dernier des Bevilacqua"... qui est de nouveau présent ici ! Dans la thématique de La Dolce Vita, c'est cependant très logique, et puis ça fait toujours un bon morceau (euphémisme) de plus au compteur.

La Dolce Vita est donc dans l'ensemble un album réussi et honnête. Outre son caractère bâtard, son équilibre et sa fluidité peuvent en faire un bon moyen de découvrir la discographie de Christophe, oscillant alors entre rock mordant et variété parfois générique mais crédible.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Françoise HARDY
Message Personnel (1973)
L'opus major de hardy ?




Michel BERGER
Voyou (1983)
Hymne aux loubards ? Oui et non


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. La Dolce Vita
2. La Fine Di Un Amore
3. Macadam
4. La Mélodie
5. Une Autre Vie
6. Daisy
7. Le Dernier Des Bevilacqua
8. Adesso Si Domani No
9. La Bête



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod