Recherche avancée       Liste groupes



      
ÉLECTRO POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



CHRISTOPHE - Christophe Etc. (2019)
Par WALTERSMOKE le 27 Juin 2019          Consultée 438 fois

De nos jours, le nom de CHRISTOPHE impose le respect. Mais genre, le gros respect des familles, celui qui permet de griller des places dans une file d'attente à la poste sans qu'on puisse protester. Mieux, des albums comme Les paradis perdus (1973) et surtout Les mots bleus (1974) font office d'arguments d'autorité à eux tout seul. Et même le dernier album en date, Les Vestiges du Chaos (2016) en impose côté artistique, tant il excelle. Et vous savez ce qu'on fait avec les chanteurs de la trempe de CHRISTOPHE, surtout de nos jours ?

On leur fait enregistrer des albums de duos.

C'est une belle opération, ça, l'album de duos. C'est un album-hommage, mais pas vraiment parce que l'interprète originel répond présent, ce qui atténue (soi-disant) le caractère hautement mercantile de l'approche. Mouais. Au moins, dans le cas de Christophe etc., l'album qui nous intéresse ici, on peut se dire vite fait que CHRISTOPHE a pu garder la boutique en tant que patron, c'est-à-dire qu'il a choisi ses collaborateurs et indiqué la direction artistique à suivre. Cette dernière est d'ailleurs fortement orienté électro pop, avec des arrangements modernes qui, s'ils sont radicalement différents selon l'invité (logique), ont tous le mérite de dépoussiérer plus ou moins efficacement chaque chanson. Globalement, l'album est une réussite de ce côté, pas de souci.

Mais le plus important, dans un album de duos, c'est la valeur ajoutée des invités.

Et là, comment dire... Je n'aime pas "Succès fou". Ou plutôt, c'est le genre de chanson sur laquelle je peux broder des parodies salaces au niveau du refrain. Mais pour un tube variétoche des années 80, ça se respecte. Pas la version 2019 à l'autotune immonde, merci Nusky et Vaati. Dieu merci, ce n'est qu'un faux départ, avec une Camille épiçant une "Petite fille du soleil" (ce n'est pas sale) de sa voix douce en contrepied de celle toujours sexy et magnétique de notre Bevilacqua national. Mais plus loin, la transformation des "Mots bleus" en expérience trip-hop avec un CHRISTOPHE plus dans le parlando que la chanson à proprement parler, c'est assez... spécial ? Original certes, le parti-pris dans lequel s'implique Son Lux a le mérite de ne pas laisser indifférent. D'ailleurs, ce n'était peut-être pas la peine de sortir Raphaël de la naphtaline si c'était pour faire de "Un peu menteur" un moment anecdotique, même si sa voix est moins agaçante que lors de sa percée médiatique ; on pourrait même dire que cette chanson aurait été uniquement chantée par CHRISTOPHE que ça aurait été mieux.

Tiens, en parlant de gros poissons, sur les 10 artistes/groupes invités par CHRISTOPHE, il y en 3 et des beaux en plus. Tout d'abord, Sébastien TELLIER, qu'on ne présente presque plus, déforme "Señorita" pour en faire un moment grave. C'est cohérent avec le reste de l'album, au rythme lent, soigné et crépusculaire, mais il est difficile d'adhérer à cette techno sombre. En revanche, quelle surprise que "Petit Gars" ! Là, la compo d'origine subit un ravalement de façade lui permettant de révéler toute sa beauté ; mais on remerciera surtout, surtout, Étienne DAHO d'être passé par là pour le meilleur duo de l'album, et un vrai en plus. La véritable surprise, du moins pour moi, reste néanmoins "Parfum d'histoires". Pas seulement parce que ce n'est pas un gros tube de CHRISTOPHE, mais aussi et surtout parce qu'Eddy MITCHELL. Ceci étant, sans être naturelle, la collaboration paraît en fait presque naturelle, ou du moins évidente, avec les voix des 2 chanteurs qui se répondent avec brio – on n'est pas loin de Petit Gars, en somme.

En somme, deux regrets émaillent CHRISTOPHE etc. Le premier, c'est cette version punk et donc complètement hors-sujet par rapport au reste de l'album de "Coeur défiguré", pas forcément mauvaise mais retirant le côté décalé et novateur du morceau d'origine. L'autre regret est lié au fait qu'au final et pris dans son ensemble, Christophe etc., s'avère être une assez bonne surprise, au point qu'on aurait aimé, pour le coup, 3 ou 4 morceaux supplémentaires, comme "Minuit Boulevard" ou pourquoi pas "Samouraï". De là à avoir un volume 2 tout aussi long que celui-là, par contre... j'avoue être moyennement chaud pour, mais si c'est tout aussi bien, pourquoi pas. À voir.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


Rose Elinor DOUGALL
Stellular (2017)
De la très belle pop




The Dø
A Mouthful (2008)
"On my shoulders" et plus encore


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Christophe (chant, claviers)
- +
- Nusky (invité chant sur 1)
- Vaati (invité chant sur 1)
- Camille (invitée chant sur 2)
- Sébastien Tellier (invité chant sur 3)
- Étienne Daho (invité chant sur 4)
- Yasmine Hamdan (invitée chant sur 5)
- Son Lux (invité sur 6)
- Chrysta Bell (invitée chant sur 7)
- Eddy Mitchell (invité chant sur 8)
- Raphaël (invité chant sur 9)
- Panik Ltdc (invité sur 10)


1. Succès Fou
2. Petite Fille Du Soleil
3. Señorita
4. Petit Gars
5. La Man
6. Les Mots Bleus
7. J'l'ai Pas Touchée
8. Parfum D'histoires
9. Un Peu Menteur
10. Coeur Défiguré



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod