Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



CHRISTOPHE - Pas Vu Pas Pris (1980)
Par WALTERSMOKE le 24 Août 2016          Consultée 373 fois

Si l'on devait suivre la logique née des clichés et cultes dépassés, alors la carrière de CHRISTOPHE serait une catastrophe dans les années 80. Le chanteur a en effet enchaîné les albums d'anthologie entre 1973 et 1978, placés sous le signe du rock français (mais très influencé par les anglo-saxons) de haute qualité. Selon cette même logique, après avoir sorti un album magistral de la trempe du Beau Bizarre (ahem), Christophe devrait donc voir sa carrière chuter avec la sortie d'un album indigne de son talent.

Les faits sont têtus cependant, puisque son 8e album solo, Pas vu pas pris, est une belle surprise qui, à défaut d'être excellente, arrive au moins à se hisser dans la catégorie des bons albums. C'est pourtant pas gagné au départ. La pochette bien kitsch ouvre les hostilités, montrant que c'est bien sur dans l'esthétisme que les années 70 peuvent objectivement être supérieures aux années 80. Ceci étant, ça reste encore pertinent dans l'univers du dandy CHRISTOPHE, qui doit bien passer des vacances sur la côte pour draguer. Côté musique, si Pas vu pas pris signe le retour de Dominique Perrier aux claviers, Patrick Tison cède sa place à Buzzy Feiten, mercenaire de la six-cordes sorti tout droit des États-Unis. Ce choix doit être clairement motivé par une orientation clairement rock FM, mêlé ici à la variété française. Un vrai cauchemar pour tout « vrai mélomane » qui se respecte – à défaut de respecter les autres.

Et pourtant il tourne, le disque. Pas vu pas pris réussit l'exploit, et propose clairement de quoi être ravi à son écoute. Les premières secondes de "Agitation" ne sont pourtant pas rassurantes, entre la voix trafiquée de CHRISTOPHE et un synthé d'époque. Mais il suffit d'une rythmique en béton et d'une interprétation mordante pour renverser la vapeur. Pour ceux qui trouveraient cette chanson encore trop artificielle pour plaire, il y a mieux plus loin avec "Le fou garou". Plus classic rock, avec un piano et une voix non modifiée, le morceau est tellement plaisant qu'on se met à fredonner le refrain, aussi haut perché soit-il – n'est pas Jean-Michel JARRE qui veut. Et puis le solo de Feitan... il n'y a certes pas de quoi faire regretter Tison, mais cela prouve que CHRISTOPHE sait toujours choisir ses musiciens.

Pas vu pas pris, c'est aussi des morceaux plus lents et moins tape-à-l'oeil. Le premier qui saute aux oreilles, c'est "Minuit Boul'vard". Un vrai poignard émotif, où CHRISTOPHE touche en plein cœur, porté par sa musique romantique à souhait et des paroles superbes écrites par son beau-frère, le fameux Alain Kan. Même le solo de saxophone, exercice ô combien susceptible de sombrer dans le ridicule pornographique, est amplement réussi. "Les tabourets du bar" est certes moins bouleversant à côté, mais ce dernier morceau ne fait pas pâle figure, dans le registre du mid-tempo mélancolique.

S'il ne fallait compter que sur ces morceaux-là, nul doute que Pas vu pas pris serait un album ultime, digne de figurer au sommet de la discographie de CHRISTOPHE. Hélas, il y a trop de scories pour l'affirmer. La chanson éponyme est franchement passable, avec son ridicule musical; mais c'est toujours mieux que "Méchamment rock'n'roll", qui voit le chanteur se la jouer une nouvelle fois loubard, mais qui fait dire à haute voix "Mec, arrête, c'est gênant". La fin de l'album n'est également pas évidente, avec de la variété datée que seuls quelques déviants pourraient oser aimer haut et fort. Mais dans l'ensemble, Pas vu pas pris reste une bonne surprise, et aussi un bon début pour CHRISTOPHE dans la nouvelle décennie. Pour une suite tout aussi haute en couleurs ? C'est pas dit.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Françoise HARDY
Comment Te Dire Adieu (1968)
Quasi-perfection atteinte ?




Olivia RUIZ
Le Calme Et La Tempête (2012)
Le début de l'apogée ?


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Christophe (chant, synthés sur 1, 4 et 6)
- Didier Batard (basse)
- Dominique Perrier (orgue, synthés)
- Neil Larsen (piano, synthé sur 5)
- Buzzy Feiten (guitare)
- Alain Hatot (saxophone)
- François Auger (batterie)


1. Agitation
2. Méchamment Rock'n'roll
3. Les Tabourets Du Bar
4. Le Fou Garou
5. Minuit Boul'vard
6. Pas Vu Pas Pris
7. Je M'vois Beau
8. L'italie



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod