Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



DREAM THEATER - Falling Into Infinity (1997)
Par HEART OF STEELE le 22 Août 2016          Consultée 461 fois

Le Bon, la Brute et le Truand...

Ce chef d'oeuvre du Western résume bien la tonalité d'une des meilleures oeuvres de Dream Theater à ce jour. Car mis à part Anna Lee, la ballade sirupeuse, inutile, il n'y a aucun mauvais titre sur ce disque. Aucun.

En cela on peut qualifier ce disque de très "Bon", frôlant l'excellence parfois. Il faut toutefois être assez ouvert musicalement, ne pas être un fan hardcore du groupe pour reconnaitre les qualités intrinsèques d'une création aussi aboutie. C'est un album mélodique et étonnant.
Pour faire un parallèle gothique, on peut l'envisager comme le "One Second" de Dream Theater (cf.Paradise Lost, la même année 1997). C'est à dire un skeud moins metal mais contenant parmi les meilleures compositions du groupe. Peruvian Skies, Lines in the Sand, Hell's Kitchen, etc...des titres déments de Rock Progressif et quels breaks mes aïeux!

Car on a bien là un disque de Rock Prog et non de Metal Prog et c'est ce qui a choqué certains fans ancrés dans un style. Et la production joue aussi dans ce contexte. Le Truand n'est donc pas Kevin Shirley (comme on peut le lire parfois) qui donne un son Roots et plus Rock à cette putain de bonne musique! Non, le truand serait plutôt Derek Sherinian qui ne s'exprime pas assez sur ses claviers. Et quand on connait sa carrière solo on se dit que c'est vraiment dommage. A moins que ce ne soit John Myung pour toujours la même raison...

Mais la brute qui est elle alors? Et bien il n'y en a pas qu'une en fait mais beaucoup: les détracteurs d'un disque hors du commun dans le Rock progressif, et aussi d'un album qui montre un groupe alors à l'apogée de son inspiration. C'est à croire que, comme les Paradise Lost cités précedemment, l'évolution et le désir de changement du groupe ont été annihilés par les fans. Quand on voit ce que fait Dream Theater depuis des années, on ne peut que le regretter...

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par HEART OF STEELE :


PORCUPINE TREE
Recordings (2001)
Album superbe d'enregistrements géniaux




GUILT MACHINE
On This Perfect Day (2009)
La Hollande, l'autre pays du progressif...


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   HEART OF STEELE

 
   (2 chroniques)



- James Labrie (chant)
- John Myung (basse, chapman stick)
- John Petrucci (guitare, chœurs)
- Mike Portnoy (batterie, chœurs)
- Derek Sherinian (claviers, chœurs)


1. New Millennium
2. You Not Me
3. Peruvian Skies
4. Hollow Years
5. Burning My Soul
6. Hell's Kitchen
7. Lines In The Sand
8. Take Away My Pain
9. Just Let Me Breathe
10. Anna Lee
11. Trial Of Tears



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod