Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 Ted Nugent
1976 Free-for-all
1977 Cat Scratch Fever
1978 Weekend Warriors
1979 State Of Shock
1980 Scream Dream
2002 Craveman
2013 Ultralive Ballisticrock
 

- Style : Aerosmith, Lynyrd Skynyrd, Bad Company, Blue Öyster Cult, Blackfoot, Foghat, Montrose, Ten Years After
- Membre : Styx, Rod Stewart , Jimmy Barnes , Uli Jon Roth , Tony Macalpine , Ufo, Dokken, Ozzy Osbourne , Whitesnake, Black Star Riders, Black Sabbath, Gary Moore , Msg, Whitford/st. Holmes, Damn Yankees

Ted NUGENT - State Of Shock (1979)
Par JASPER LEE POP le 12 Mars 2018          Consultée 641 fois

Avec le recul, Ted NUGENT reproche à David Krebs, son manager de l'époque, de ne pas l'avoir forcé à faire une pause. Le guitariste a brûlé toutes ses cartouches et si Weekend Warriors a certes été certifié disque de platine plus rapidement que tous ses albums précédents, l'inspiration n'était pas au rendez-vous et Terrible Ted semblait l'avoir composé en mode pilotage automatique. Un répit aurait d'autant plus été le bienvenu que le Nuge est déprimé, sa première épouse Sandy a demandé le divorce en 1978 et il a dû se battre bec et ongle pour obtenir la garde alternée de leurs deux enfants. Mais un manager qui demande à sa poule aux œufs d'or d'arrêter de pondre, est-ce bien crédible ?

On pouvait donc craindre le pire à maintenir le rythme avec la parution de State of Shock qui sortait moins d'un an plus tard et dont les initiales avaient tout d'un appel de détresse. Bonne surprise, l'album n'est pas une collection de compos sans saveur confectionnées en série sur une chaîne de montage de la Motor City. « Paralyzed » est une excellente entrée en matière et méritera sa place sur le best-of Great Gonzos ! qui sortira en 1981. Riff typique Nugien et ligne vocale teigneuse en intro, le morceau s'envole avec son effet phaser que l'on retrouve également sur « Take It Or Leave It » et sur un « State of Shock » très Ace FREHLEY. « Satisfied » tire aussi son épingle du jeu et offre au guitariste une de ces longues plages propices à digression solo qu'il affectionne depuis « Stranglehold ».

Le Nuge nous surprend par deux fois. D'abord avec « Alone » annonciatrice des power ballads qui fleuriront sur les albums de hair metal quelques années plus tard, elles aussi stratégiquement positionnées en troisième plage des premières faces. Charlie Huhn dont la voix manque décidément de caractère y est avantageusement épaulé par la choriste Leah Kilburn tandis que Nugent fait preuve d'une belle délicatesse et signe un solo habité. Ensuite avec « I Want to Tell You », une reprise d'une chanson des BEATLES composée par George HARRISON. La filiation n'est pas des plus évidentes et l'entreprise est un demi-succès. Les scarabées à la sauce hard-rock, ça donne forcément un résultat proche de CHEAP TRICK mais la comparaison ne fera que souligner là encore la fadeur de Charlie Huhn.

N'allez pas croire que State of Shock est un très bon album pour autant, ce serait oublier entre autres le trio de fin constitué de « Bite Down Hard », « Snake Charmer » et « Saddle Sore » qui s'efface illico de votre mémoire après écoute. L'album mérite cependant d'être réhabilité dans la discographie du Nuge (arrêtons-nous là), trop souvent et injustement éclipsé par son décevant prédécesseur (à cause de la pochette et du flipper?). Il sera certifié or, rien de déshonorant mais Deadly Teddy débute là son inexorable dégringolade.

A lire aussi en HARD ROCK par JASPER LEE POP :


KXM
Scatterbrain (2017)
Essai transformé.




FREE FALL
Power & Volume (2013)
La vengeance de frankie


Marquez et partagez





 
   JASPER LEE POP

 
  N/A



- Ted Nugent (guitare, chant)
- Charlie Huhn (chant, guitare)
- Walt Monaghan (basse)
- Cliff Davies (batterie)
- +
- Leah Kilburn (chœurs)


1. Paralyzed
2. Take It Or Leave It
3. Alone
4. It Don't Matter
5. State Of Shock
6. I Want To Tell You
7. Satisfied
8. Bite Down Hard
9. Snake Charmer
10. Saddle Sore



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod