Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

John WILLIAMS - Angela's Ashes (les Cendres D'angela) (1999)
Par DERWIJES le 6 Novembre 2018          Consultée 258 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Le succès littéraire de 1996 fut Les Cendres d'Angela, livre autobiographique sur l'enfance de son auteur Frank McCOURT dans l'Irlande des années 30.
Succès oblige, Hollywood décide de l'adapter et c'est le 25 Décembre 1999 que les spectateurs purent se rendre au cinéma pour voir les mésaventures de la famille McCourt adaptée par Alan PARKER, excellent réalisateur de The Wall, Birdy et The Commitments, entre autres. Loin de réaliser un film de Noël, PARKER reste fidèle au livre et restitue l'ambiance sombre et morose de l'auteur tout en parvenant à conserver les pointes d'humour noire parsemant le récit. Avec Robert Carlyle et surtout l'excellente Emily Watson qui est juste parfaite dans son rôle de mère désabusée.

John WILLIAMS signe la B.O., un choix qu'Alan PARKER décrit comme “gagner la loterie”. WILLIAMS vient alors de finir la musique de Star Wars Episode I: La Menace Fantôme, et l'on peut aisément comprendre l'attrait que peut exercer un film aux attentes moindres qu'un nouvel épisode de la saga intergalactique, qui était alors LE film le plus attendu du moment. Il est aussi intéressant de noter qu'après avoir expérimenté de nouvelles inspirations musicales pour Star Wars, il revient ici à un genre plus classique, lyrique, qui l'avait fait connaître à la fin des années 70/début années 80. Sa partition est nommée aux Grammy Awards et aux Golden Globe, deux institutions américaines à ses pieds qui lui distribuent des récompenses quasi automatiquement. Notons aussi que cette B.O. est sortie en deux éditions : l'édition anglo-saxonne a droit à Andrew BENNETT en narrateur reprenant des lignes du livre entre deux pistes, mais pas les versions originales. La faute au label Sony Classical qui pensait qu'une B.0. avec de la narration se vendrait à l'étranger. La sortie du film fut accompagnée d'un concert dirigé par WILLIAMS jouant la musique du film et où Frank McCourt remplaça Bennett à la narration.

Toute la B.O. s'articule autour d'une suite pour piano et cordes frottées à l'ambiance solennelle et sombre s'accordant à merveille avec la teinte sépia du film. Randy KERBER, pianiste chouchouté des compositeurs hollywoodiens et ayant notamment joué pour Eric CLAPTON, Kenny ROGERS ou encore Michael JACKSON, joue la ligne de piano principale revenant en filigrane tout au long de la composition. Si le choix du sérieux correspond bien à l'ambiance du film et du livre, il prend en contrepied les attentes du public. La fin des années 90 voyaient aux Etats-Unis un renouveau de l'intérêt pour la musique irlandaise qui se retrouvait partout et surtout là où elle n'avait pas lieu d'être, comme sur la B.O. de Titanic de James HORNER. Mais plutôt que de plomber sa partition de binious et de bodhran, WILLIAMS y insère juste une légère harpe pour symboliser l'Irlande. D'une certaine manière, cette obsession américaine pour l'Irlande reflète l'obsession de l'Amérique du jeune McCourt, que l'on retrouve dans les deux chansons présente dans la bande-son. A l'origine, Alan Parker avait prévu d'utiliser une version plus sobre de “Pennies from Heaven”, mais décida finalement de partir sur une interprétation orchestrale du standard pour conduire le final du film.

En dépit de son aspect très “Oscar bait” (comprenez “appât à Oscars”, se dit de ces films (trop) sérieux qui ne semblent être faits que pour gagner un Oscar -pensez 12 Years A Slave ou Moonlight-), John WILLIAMS signe ici une partition solide et émouvante qui peut, fait rare, tout aussi bien s'apprécier sans avoir vu le film.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par DERWIJES :


James Newton HOWARD
The Village (le Village) (2004)
A mauvais film, grande b.o.




Thomas NEWMAN
Bridge Of Spies (le Pont Des Espions) (2015)
Nouvelle collaboration.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



Non disponible


1. Theme From Angela's Ashes
2. My Story
3. Angela's Prayer
4. My Dad's Stories
5. Lord, Why Do You Want The Wee Children
6. Plenty Of Fish And Chips In Heaven
7. The Dippsy Doodle
8. The Lanes Of Limerick
9. My Dad
10. Pennies From Heaven
11. My Mother Begging
12. If I Were In America
13. Delivering Telegrams
14. I Think Of Teresa
15. Angels Never Cough
16. Watching The Eclipse
17. Back To America
18. End Credit Reprise



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod