Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

John WILLIAMS - Munich (2005)
Par DERWIJES le 19 Janvier 2020          Consultée 317 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Le milieu des années 2000 voit Steven SPIELBERG signer trois films plus politiquement chargés que ses œuvres habituelles. Cela a commencé avec Le Terminal, satire de la bêtise administrative, avant La Guerre des Mondes, vision cauchemardesque d’une Amérique post 9/11 où les martiens remplacent les terroristes, et enfin Munich, sorti en 2005 et basé sur le livre Vengeance de George JONAS, paru en 1984.

Munich se passe après l’attentat des Jeux Olympiques de 1972 et raconte comment un commando d’élite mandaté par le gouvernement israélien va tenter de traquer et d’abattre les responsables de cet attentat. Inutile de dire qu’il est sujet à controverses dès sa sortie. Au milieu de tous les débats et accusations, il demeure surtout que tous ceux le dénonçant comme étant ceci ou cela n’avaient pas compris le thème du film.
Plutôt que de chercher à voir des messages pro-Israël ou anti-Israël, Munich est surtout une méditation sur la vengeance et le cycle de violence qu’elle engendre. La vengeance est-elle acceptable si elle est demandée par un gouvernement ? Jusqu’où peut-on aller pour lui obéir ? Peut-on lui échapper indemne ? Avec une photographie belle à en pleurer, un casting excellent et une histoire qui évite l’écueil politique pour aborder ces questions philosophiques, Munich mérite d’être redécouvert loin de toutes polémiques stériles.

La musique de John WILLIAMS constitue en soi une très bonne raison de (re)voir le film. Prouvant une bonne fois pour toutes sa capacité à faire bien plus que le style grandiloquent pour lequel il est connu, son travail pour Munich est empreint d’une humeur sombre qui n’est pas sans rappeler ce que Howard SHORE a pu composer pour David Cronenberg à la même période. Il s’inscrit surtout dans la même lignée que La Liste de Schindler de par son aspect méditatif et restreint. En accord avec son sujet, Williams s’inspire énormément de la musique yiddish, allant jusqu’à proposer une reprise de l’hymne israélien dans « Hatkivah (the Hope) ». Les mélodies sont épurées pour retransmettre la tragédie de la violence, pour orchestre et hautbois sur « Avner and Daphna » ou avec une chanteuse sur « Munich, 1972 » et « Remembering Munich ». Le moment le plus poignant de la partition est le « Avner Theme », un simple solo de guitare pour illustrer les tourments du personnage principal.
En dehors du drame humain, Munich est aussi un thriller, comme viennent nous le rappeler certaines pistes jouant sur le suspense avec des tonalités dissonantes sur des registres graves. Des moments comme « Stalking Carl » ou « Letter Bomb » permettent surtout d’éviter la surdose de lyrisme.

Pour Munich John WILLIAMS est nominé à l’Academy Award et au Grammy Award de la Meilleure Bande Originale. Il perd le premier au bénéfice du Secret de Brokeback Mountain et le second contre lui-même pour Mémoire d’une Geisha. Soulignons aussi qu’il fêtait en 2005 sa 73ème année et composait tour sur tour pour La Revanche des Siths, Mémoires d’une Geisha et Munich dans la même année. Trois musiques de plus en plus sombres, en fin de compte.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par DERWIJES :


Jeremy SOULE
The Elder Scrolls Iv: Oblivion (2006)
A la gloire de cyrodiil.




Jeremy SOULE
The Elder Scrolls Iii: Morrowind (2002)
Call of magic.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



Non disponible


1. Munich, 1972
2. The Attack At Olympic Village
3. Hatikvah (the Hope)
4. Remembering Munich
5. Letter Bombs
6. A Prayer For Peace
7. Bearing The Burden
8. Avner And Daphna
9. The Tarmac At Munich
10. Avner's Theme
11. Stalking Carl
12. Bonding
13. Encounter In London / Bomb Malfunctions
14. Discovering Hans
15. The Raid In Tarifa
16. Thoughts Of Home
17. Hiding The Family
18. End Credits



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod