Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Everly Brothers

The KINGSTON TRIO - Stay Awhile (1965)
Par ERWIN le 9 Septembre 2019          Consultée 50 fois

La foi … Certaines carrières la démontrent, pas forcément dans le sens que l'on croit. En effet,le KINGSTON TRIO a connu les sommets les plus hauts du billboard et a été adulé par une foule de jeunes et de moins jeunes pendant quelques années décisives pour la pop music. Mais voyez donc cette suite de chiffres :
1 – 2 – 15 – 1 – 1 – 1 – 1 – 11 – 2 – 3 – 3 – 3 – 7 – 16 – 4 – 7 – 18 – 22 - 53
Fibonacci ? Nombres premiers ? Que nenni , n'essaye pas le moindre calcul ami asperger ! Il s'agit des résultats du TRIO pour chacun de ses albums. Voua avouerez qu'hormis les 2 derniers, cela frise la perfection non ? Mais il y a comme une certaine pente descendante aussi, n'est-il pas ?

C'est exactement le point ou je souhaite en venir, car passée la 53eme place du Billboard, qu'est-ce qui motive un groupe ayant gagné de quoi faire vivre plusieurs générations de rentiers à se la couler douce, à continuer de sortir des albums et vouloir faire jeu égal avec les BEATLES ou Bob DYLAN ? Je n'ai pas de réponse, mais il faut soit s'en foutre comme de sa première groupie, soit aimer prendre des tomates en pleine tronche pour le plaisir !

Et c'est ici qu'intervient la foi, car tel Jesus aux abords du Golgotha le KINGSTON est en passe de recevoir une nuée de projectiles non identifiés puisque inutile de vous faire languir, l'album va péniblement atteindre une coquette 126eme place dans les charts... A rajouter à la liste donc ! Voila qui ne fait pas sérieux au moment d'écrire la fin discographique de ce groupe tout de même. Alors tel Djizeus, on ramasse la croix, et sous une pluie de légumes avariés, on continue le chemin de croix. La foi, les gars, la foi !

"Hannah Lee" est plus orchestrée qu'à l'accoutumée, sur le joli chant de Nick avec une harmonica plaintive, c'est gai, toujours aussi pionnier et glorifiant l'ouest américain, franchement réussie ! Le single "Yes I Can Feel It" est introduit par une voix pacifienne, on nage encore dans les eaux de Waikiki, c'est mignon, certes, mais c'est du même acabit qu'Elvis qui se roule dans les flots du Pacifique à la même époque. Le banjo joyeux de "Stay Awhile" est vraiment percutant, l'air est cool oui, mais plus de ce temps à moins d'adorer les westerns et les ambiances un peu surannées. Mais quel boulot sur les harmonies vocales à nouveau ! La trépidante "Gonna Go Down The River" sonne traditionnelle à donf, on se croirait sur les rives du Mississippi à gueuler avec un chapeau de paille en compagnie de Tom et d'Huck ! Quelle dynamique ! "Dooley" n'a rien à voir avec la fameuse "Tom Dooley", c'est à nouveau hyper dynamique et on y entend : attention ! Une gratte électrique mais oui !! Ils s'éclatent à porter leur croix les gars !

Et on recule encore l'époque puisque "Three Songs" sonne carrément comme une contine des fifties, c'est très sympa, d'autant que le canon a une très belle allure avec les trois superbes voix de Nick John et Bob, pas le moindre doute la dessus. Perso, j'aime beaucoup... Mais il n'en sera pas de même des jeunes de 65. le meilleur moment de cette livraison. "Rusting In The Rain" est l'habituelle reprise de Rod McKuen, qui doit toute sa notoriété aux reprises que font de lui le KINGSTON TRIO, celle là n'est pas au niveau des autres cela dit ! Enfin, vous reconnaîtrez "Sacré bouteille" de Graeme ALLWRIGHT sous les traits de "Bottle Of Wine", classique de PAXTON..

C'est comme dab, le boulot est super bien fichu, mais totalement hors de propos en cette année 65. On conseille donc aux aficionados de l'époque de passer leur chemin, et aux fans de belles mélodies de tenter le coup, et ne passez pas à coté de "Three songs" sans l'essayer ! Et oui, ce chemin de croix nous donne donc encore un 3... Patience on parvient au sommet de la colline !

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


John MELLENCAMP
Uh-uh (1983)
Le bouseux devient playboy.




Joe DASSIN
Joe Dassin à New York (1966)
Début de carrière prometteur.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Bob Shane (chant-guitare)
- Nick Reynolds (chant-ukulele-percussions)
- John Stewart (chant-guitare-banjo)


1. Hannah Lee
2. Three Songs
3. Gonna Go Down The River
4. Rusting In The Rain
5. Dooley
6. If I Had A Ship
7. Yes I Can Feel It
8. Bottle Of Wine
9. Stories Of Old
10. Where Im Bound
11. If You See Me Go
12. Stay Awhile



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod