Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Everly Brothers

The KINGSTON TRIO - 16 (1962)
Par ERWIN le 1er Septembre 2019          Consultée 67 fois

Malgré un titre d'un ridicule à faire frémir les oreilles des moins révolutionnaires d'entre nous, New Frontier à relancé la carrière de nos ex-étudiants et s'est révélé un catalyseur efficace pour le KINGSTON TRIO, qui revient quelques mois plus tard avec dans sa besace ce 16eme album sans plus de titres que cela... tant qu'à faire dans la naze au moins qu'on n'ait pas à payer une division marketing pour le trouver, bordel ! Bien tout le monde est là, on allume le feu et on s'assoit autour allez !

C'est "The Reverend Mr Black" qui fait office de single pour ce nouvel album. Un titre empreint de toute la tradition des grands espaces existante aux Etats-Unis. La composition est agréable et le refrain se laisse bien reprendre en choeur, comme il se doit. On notera des voix féminines pour une fois ! Le classique de cette livraison. Sinon, parmi les titres à retenir, nous avons le classique intemporel "Try To Remember", écrit par "le" Tom JONES américain pour la comédie musicale "The Fantastiks". Nick Reynolds se l'approprie avec une très belle verve. J'aurais peut-être souhaité un rythme plus lent, un léger smooth en plus, mais la chanson reste superbe. Harry BELAFONTE reste cependant inatteignable sur ce titre.

Dans le registre légèrement moins efficace, je retiens les cowboys songs suivantes : la trépidante "Big Ball In Town" est un nouvel hymne de garçons vachers, un de plus dans la longue lignée de leurs classiques. Chaque chanteur se succède au micro avec toujours la même constance et le banjo de Stewart fait des merveilles. On reste dans la tradition des "vieux" de la musique populaire avec "Old Joe Hannah" ; celle-là est assez sympa : on se prend à fredonner le refrain en leur compagnie sur cette véritable cavalcade effrénée à la gloire des travailleurs de l'ouest américain.

Deux chansons ont été composées par le TRIO : le banjo mène "Low Bridge", une véritable chanson de travail de l'ouest. L'esprit pionnier est là et dispense une belle dynamique. IL y a aussi la sympathique "One More Round" où les harmonies vocales des trois membres font merveille. "Ballad Of The Quiet Fighter" voit le TRIO s'engager dans une nouvelle direction, plus variété internationale que réellement folky, malgré de jolies guitares. Et je ne peux m'empêcher de rejoindre le concert des mauvaises langues qui disent que le groupe s'arrange avec le patrimoine folk et transforme de manière drastique les chansons… C'est bien possible, il n'empêche que le résultat est joli.

Quatre titres sont issus de la gratte de John Stewart qui s'impose véritablement comme le leader naturel du groupe. "River Run Down" est sympa, "Road To Freedom" est tirée du même tonneau, pas déterminante. On note l'originalité plus évidente de "Run The Ridges" même si le chant reste standard et manque un brin de caractère. "La Bamba", à l'origine un standard du mariachi mexicain, est joué à une vitesse supersonique la plupart du temps. On sait toutefois que le jeune et regretté Richie VALENS l'a reprise dans une sauce rock'n'roll bluffante cinq années plus tôt, peu avant son tragique décès. Le KINGSTON se contente ici d'une version folky proche des thèmes hispanisants, avec des guitares qui scandent la rythmique et un banjo un peu incongru mais qui de fait sonne TRIO. Enfin, "Mark Twain" nous ramène sur les berges du Mississippi, une chanson à chanter tous ensemble autour du feu.

La sortie de "Greenback Dollar" quelques mois plus tôt a permis au KINGSTON TRIO de bénéficier d'un délai. Ce n'est guère prosaïque mais c'est la triste vérité. Alors que ce 16 ne dispense finalement que du réchauffé, puisque seule "The Reverend Mr Black" passe le cap de la postérité immédiate. L'album remonte cependant à la 4eme place du billboard, une performance qu'il s'agit de souligner. L'espoir revient, on se prend à rêver que le groupe pourrait rester au sommet des charts. Cependant, il s'agit malgré un 3 de circonstance de l'album le plus faible du groupe jusqu'à présent.

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


John MELLENCAMP
Plain Spoken (2014)
Toujours le même




Bob DYLAN
The Freewheelin' Bob Dylan (1963)
Le prince de la folk

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Bob Shane (chant-guitare)
- Nick Reynolds (chant-ukulele-percussions)
- John Stewart (chant-guitare-banjo)


1. The Reverend Mr Black
2. Road To Freedom
3. River Run Down
4. Big Ball In Town
5. One More Round
6. Oh Joe Hannah
7. Run The Ridges
8. Try To Remember
9. Mark Twain
10. Low Bridge
11. Ballad Of The Quiet Fighter
12. La Bamba



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod