Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Everly Brothers

The KINGSTON TRIO - Sold Out (1960)
Par ERWIN le 22 Septembre 2014          Consultée 791 fois

Sold Out est le troisième album de rang du KINGSTON TRIO à venir truster la place de numéro 1 du Billboard. Imaginez un instant ce que cela représente pour des données d'aujourd'hui, à une époque où les grands artistes de notre temps sortent un album tous les deux ans dans le meilleur des cas. Le TRIO aligne donc les succès avec la régularité d'un métronome. Il faut dire que la recette fonctionne à merveille. Les folks songs traditionnelles sont superbement arrangées par Dave Guard, et Shane et Reynolds se chargent de les chanter. Les tierces se succèdent avec naturel, ce d'autant que les chansons tiennent la route et swinguent dans les soirées dansantes de ces folles années. Tout est en place !

Alors, à l'instar de ses coreligionnaires, Sold Out est drivé par la force de ses singles, qui appartiennent aujourd'hui à l'inconscient collectif, même si la majorité a oublié d'où ils viennent... C'est le cas de l'ultra connue « El Matador » qui n'a rien d'une condamnation de la corrida mais rappellera aux amoureux de littérature les écrits d'Hemingway sur le sujet tels « Mort dans l'après-midi » ou « Le soleil se lève aussi »... Une vraie bande originale et une fabuleuse mélodie, dont le trio arrive à sortir la substantifique moelle. « Raspeberries Strawberries » nous intéresse au premier chef puisqu'on y retrouve du français, comme il se doit, et la magie opère remarquablement sur ce titre entre les voix de Nick, Dave et Bob. Et ce n'est pas tout, mais non, on rebondit alors sur la supra britannique « With Her Head Tucked Underneath Her Arms » : les étudiants mettent en scène la légende d'Anne Boleyn, ou plutôt de son fantôme, qui hanta les nuits de Henry VIII. Une mélodie géniale sert ce titre que vous retiendrez dès la première écoute.

On repart sur les sentiers de la calypso avec « Bimini » ; rappelons à l'occasion que Harry BELAFONTE est l’une des superstars de l'époque, mais pas pour tout le monde, les Hawaïens californiens permettent à nouveau de visualiser les noirs comme autant d'artistes à part entière. Dans une Amérique plus que raciste, le combat continue. Comme dab’, il y a de la musique du Pacifique aussi, avec le medley de chants hawaïens « Tanga Tika Toerau ».

Le banjo drive « With You My Johnny » de long en large, lui conférant une identité plus roots tu meurs, vieille comptine que chacun pourra apprécier. « The Hunter » rappellera les harmonies vocales des EVERLY BROTHERS, élément récurrent tant le duo et le trio sont proches l'un de l'autre, alors que les premiers font du rock, là où les seconds font du folk. Nick achève l'opus sur « Farewell Adelita » issue du répertoire mexicano du Texas. Et comme à l'accoutumée, le TRIO part dans tous les sens, celui du répertoire irlandais avec la tendre « The Mountain o’ Mourne » et l'Afrique avec « Mangani Mpulele ».

Cet album d'excellente qualité va rester plus d'un an dans le Billboard. Incontestablement une des œuvres majeures du TRIO, dont acte : 3.5 arrondi à la supérieure.

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


Bruce SPRINGSTEEN
Nebraska (1982)
Dans l'intimité du boss

(+ 1 kro-express)



Bob DYLAN
The Times They Are A Changin' (1964)
Le plus sombre des Dylan


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Bob Shane (chant-guitare)
- Nick Reynolds (chant-ukulele-percussions)
- Dave Guard (chant-guitare-banjo)


1. El Matador
2. The Mountains Of Mourne
3. Don't Cry Katie
4. Medley Tanga Tika Toerau
5. With Her Head Tucked Underneath Her Arm
6. Carrier Pigeon
7. Bimini
8. Raspberries Strawberries
9. Mangwani M Pulele
10. Wth You My Johnny
11. The Hunter
12. Farewell Adelita



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod