Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



The KINGSTON TRIO - String Along (1960)
Par ERWIN le 2 Octobre 2014          Consultée 659 fois

En 1960, le KINGSTON TRIO est l’une des grandes sensations du moment. Etrange que si peu nous en soit parvenu et qu'il faille chercher le web pour trouver des éléments d'histoire sur la flamboyante carrière de Bob Shane, Dave Guard et Nick Reynolds en ce début des années soixante. Toujours est-il que voilà le cinquième album à atteindre la première place du Billboard pour les trois étudiants, qui profitent et surfent sur la vague du succès tels des demi-dieux grecs. Pour l'instant rien ne semble pouvoir stopper leur course effrénée vers le stardom international.

Deux singles vont être les fers de lance de l'album : « Bad Man Blunder » pioche sur les terres voisines du rock, avec une forme de fusion entre le rockabilly, le doo-wop des voix et la country, conduit par l’humour de Shane et Guard. Mais ce sixième opus contient surtout ce qui est à mon sens l’une des plus chouettes chansons que s'est appropriée le TRIO, il s'agit de la Floridienne « Everglades » : on y retrouve tous les ingrédients qui ont fait leur force, des harmonies vocales sur le somptueux refrain, que j'ai en tête depuis ma plus tendre enfance, aux guitares western qui rivalisent de rythmiques cinglantes. Ne passez pas à côté !

« Who's Gonna Hold Her Hand » est une charmante mélodie oubliée, très originale, composée par Bob Shane, qui restera à jamais comme l'âme du TRIO. On y retrouve sa voix légèrement musquée, notamment sur le refrain, qui tient remarquablement la route. Du country and western, on en trouve partout comme sur l'amusante « To Morrow », où les trois compères laissent libre cours à leur humour dévastateur, une perle à découvrir ! Et puis il y a la ballade crépusculaire qu'est « Colorado Trail », sur laquelle avec un peu de bol vous croiserez John Wayne sur son cheval, dans un soleil couchant, en tout cas, le refrain risque fort de vous marquer. Le banjo de Dave Guard est partout sur la jolie « The Escape of Old John Web », adressée aux Anglais, et la douceur de la voix de Nick, Bob et Dave de vous emporter loin, l'imagination faisant le reste... On retrouve des intonations plus ibères sur la jolie « South Wind », mais finalement les Etats-Unis sont une terre d'accueil et leur musique folklorique rassemble toutes les traditions européennes...

Cela devient une habitude ! Encore un album qui atteint la première place du Billboard ! Le succès du TRIO est tel en cette année qu'il rapporte des fortunes colossales à sa maison de disque : 15% du chiffre de Capitol, qui comprenait aussi le catalogue de Frank SINATRA, vous voyez la perf’ ? La folie bat son plein autour du groupe, mais les trois compères restent sages et tranquilles, tous mariés avec des enfants, propageant la bonne parole de la fête et d'une certaine conception de la vie, saine et simple.

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


John MELLENCAMP
Scarecrow (1985)
Sale temps aux usa




Bob DYLAN
The Freewheelin' Bob Dylan (1963)
Le prince de la folk

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Dave Guard (chant, guitare, banjo)
- Nick Reynolds (chant, ukulele)
- Bob Shane (chant, guitare)


1. Bad's Man Blunder
2. The Escape Of Old John Web
3. When I Was Young
4. Leave My Woman Alone
5. This Mornin
6. Everglades
7. Buddy Get On Down The Line
8. South Wind
9. Who's Gonna Hold Her Arms
10. To Morrow
11. Colorado Trail
12. The Tatooed Lady



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod