Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 



The KINGSTON TRIO - ...from The Hungry I (1959)
Par ERWIN le 15 Septembre 2014          Consultée 479 fois

Après un premier effort studio qui a littéralement explosé à la face du monde, les trois étudiants du KNGSTON TRIO comprennent qu'il faut remettre le couvert sans attendre. Adeptes de la fiesta permanente et déjà connus des cénacles estudiantins pour leur capacité à créer une ambiance de dingue lors de leurs shows, leur maison d'édition leur propose un live de nouvelles chansons comme second album. C'est gai, c'est fun, entrecoupé de pauses humoristiques déclamées par chacun des trois musiciens. Du coup, la totalité de l'album est composé de matériel traditionnel que les gars ont réarrangé ou de classiques intemporels de la chanson populaire américaine. C'est à San Francisco au HUNGRY I, le club des « affamés » que sont enregistrés les deux concerts qui donneront vie à ce deuxième album.

Parmi les hits de l'opus, nous retrouvons le classique de la calypso « Zombie Jamboree ». A une époque où les USA fonctionnent encore sur un mode que l'on pourrait aisément qualifier d'apartheid, surtout dans les Etats du Sud, qu'un groupe de blancs tout proprets se mettent à reprendre des standards de la musique caribéenne est déjà une évolution notable. Cela participe à l'évolution des mœurs et précède en cela les idées révolutionnaires de leurs fils spirituels à venir. Comme la logique le souhaite ils continuent en reprenant le supra hit des TOKENS « Winoweh » que la France connaît sous le sobriquet « Le lion est mort est mort ce soir », une chanson zoulou issue en droite ligne d'Afrique du Sud et dont il ne faut pas oublier l'origine, peu de gens savent ce détail. C'est sans doute « Shady Grove » qui est la chanson la plus connue, elle sonne quasiment baroque même si elle ne date que du XVIIIe, une petite merveille de dynamique qui mérite une écoute attentive.

« New York Girl » est gaie à souhait, le banjo lui donne une identité « grands espaces » évidente. On nage dans la grande fête américaine. La tradition de la fièvre de l'or est aussi mise à l'honneur avec « They Call the Wind Mariah » écrite par Allan LERNER pour les pièces de Broadway ; les percussions rehaussent encore l'aspect rustique de cette chanson. Et puis il y a la présence de l'incontournable « The Saints Go Marchin’ in », qui n'est pourtant pas si évidente à reprendre en mode folk, mais la bonne humeur et l'ambiance créent une version carrément originale. Je passe sur « Tic Tic Tic » et « Gue Gue » dont les enregistrements sont vraiment trop médiocres.

Contrairement au premier album, on ne trouve ici aucun des supers gigas classiques du groupe. En revanche, Reynolds Guard et Shane revendiquent avec une certaine verve des influences qui honorent leur début de carrière. Les ventes suivent, des millions d'albums s'écoulent à nouveau. Le swing dont ils savent faire preuve les préserve d'une mise à l'écart de la part des disc jockeys qui programment sans cesse leurs titres sur les radios. Entre le sommet des charts et l'amour de leur fan, le TRIO gagne son pari et embraye sur une carrière de première bourre.

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


OF MONSTERS AND MEN
My Head Is An Animal (2012)
Sensation du moment




Calvin RUSSELL
Dream Of The Dog (1995)
Un rêve de chien


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Bob Shane (chant guitare)
- Dave Guard (chant guitare banjo)
- Nick Reynolds (chant ukulele percussions)


1. Tic Tic Tic
2. Gue Gue
3. Dorie
4. South Coast
5. Zombie Jamboree
6. Winoweh
7. New York Girls
8. They Call The Wind Mariah
9. The Merry Menuet
10. Shady Grove/lonesome Traveller
11. Saints Go Marching In



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod