Recherche avancée       Liste groupes



      
SYNTHPOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



YELLO - Point (2020)
Par WALTERSMOKE le 2 Décembre 2020          Consultée 397 fois

Toute société a besoin de piliers pour tenir. Ne serait-ce que parce qu'on a besoin de se rassurer, de se dire que quoi qu'il arrive, on aura toujours quelque chose de solide sur quoi se reposer, au propre comme au figuré. Et quand je dis "toute société", cela vaut pour le monde de la musique. On peut vivre dans son temps, se pâmer devant Aya Nakamura ou [insérer ici groupe de k-pop au pif], on en revient à un moment ou un autre aux vieilles références, parfois aux premières qu'on a connues dans sa vie de mélomane.

YELLO est un pilier de la musique. Présent depuis 40 ans, déjà, le duo suisse s'est rapidement et facilement imposé comme un incontournable de la musique électronique, et malgré quelques couacs, surtout dans sa deuxième partie de carrière, il n'en reste pas moins flamboyant. Aussi, chaque sortie d'album procure toujours un plaisir certain ante-écoute, et celle de Point, en 2020, n'échappe pas à la règle, encore plus en ces temps incertains que tout le monde vit.

Ensuite, si on est resté sur l'immense déception qu'a constitué Toy (2016), il est normal de rester frileux quand même. Dieter Meier et Boris Blank ont ainsi tout intérêt à rassurer, dans un premier temps. Pour être franc, le premier single de Point, "Waba Duba", parvient à nous faire une Schrödinger : oui, YELLO pète la forme, non, on n'a pas envie d'être follement optimiste. Le morceau est délirant, inventif, joyeux, bref, du Yello dans le texte. C'est même trop YELLO, un fan ou un amateur averti reconnaît trop vite les gimmicks utilisés par le duo, ce qui, au bout de 40 ans, peut légèrement agacer. Mais bon, il faut bien un appât pour attirer le chaland.

Fort heureusement, Point a plus que de la redite à offrir. Déjà, il semble montrer que YELLO a compris les défauts de son œuvre précédente. L'album est en effet bien plus court, à peine 40 minutes, et surtout les morceaux sont moins nombreux. Certes, cela fait quand même une succession de morceaux courts, ne dépassant jamais les 4 minutes, mais en contrepartie, l'efficacité est de mise. Bon, parfois, c'est peut-être trop efficace et concis : "Spinning my Mind" développe une ambiance nocturne dont seul YELLO a le secret, et on s'y fait avec plaisir, mais un petit développement épique n'aurait pas été de trop. Ceci étant, c'est sans doute mieux comme ça vu le contexte musical, et puis YELLO avait déjà montré par le passé que la concision est son fort.

Le passé, justement... Le choix d'un titre d'album n'est jamais innocent, et nommer son album Point n'est pas anodin. "Waba Duba", "Spinning my Mind" ou encore "Basic Avenue" orientent le disque dans une sorte de rétrospective remasterisée de la discographie de YELLO. Oui, comme dit plus haut, il y a de la redite, mais elle paraît manifestement volontaire, histoire de consolider pour de bon ses acquis tout en sonnant résolument moderne – pari remporté haut la main, au passage. Et quand bien même, quand YELLO innove vraiment, cela donne "Out of Sight", de loin le meilleur morceau de l'album, minimaliste mais incroyable tant il est entraînant et festif – ou entraînant car festif, c'est selon.

YELLO n'est pas mort, contrairement à ce que de nombreuses mauvaises langues avaient pu dire 4 ans plus tôt par exemple. Et quitte à ne plus avoir quoi que ce soit à prouver, Meier et Blank renforcent leur position dans l'histoire de la musique, en radotant un peu sans perdre cette passion à raconter de petites mais fantastiques histoires. De vrais piliers, en somme.

A lire aussi en NEW-WAVE par WALTERSMOKE :


SKY FERREIRA
Night Time, My Time (2013)
Synthpop bruyante et acérée

(+ 1 kro-express)



OMD
Peel Sessions 1979-1983 (2000)
O.M.D chez John Peel


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Dieter Meier (chant)
- Boris Blank (tout le reste)
- +
- Fifi Rong (chant sur 12)


1. Waba Duba
2. The Vanishing Of Peter Strong
3. Way Down
4. Out Of Sight
5. Arthur Spark
6. Big Boy's Blues
7. Basic Avenue
8. Core Shift
9. Spinning My Mind
10. Hot Pan
11. Rush For Joe
12. Siren Singing



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod