Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Glenmor, An Triskell , Wurtemberg, Machin
- Membre : Magma, Alan Simon , René Werneer
 

 Site Officiel (1892)
 Musique Progressive Bretonne (377)

TRI YANN - La Tradition Symphonique 2 (2004)
Par CHIPSTOUILLE le 14 Mars 2005          Consultée 5355 fois

Après 2 albums dont le verdict était plutôt mitigé, je gardais bon espoir de retrouver un Tri Yann flambant neuf sur cette nouvelle édition de la tradition symphonique. En effet, les bretons avaient su donner un coup de jeune à une partie assez peu connue de leur répertoire, sur leur live intitulé 'la tradition symphonique', réalisé avec l'orchestre national des pays de la Loire. J'étais donc très heureux qu'ils renouvellent l'exploit en m'attendant au meilleur... Pourtant, dès l'achat, j'ai eu comme un sursaut d'hésitation en consultant la set-list du live en question...

En effet, sur 11 titres, 4 sont repris de Marines, 3 autres du Pélegrin, les deux derniers albums du groupe, ce qui laisse malheureusement peu de place pour des titres plus vieux (ceux que je m'attendais à retrouver à vrai dire). Après une étude plus attentive, je m'aperçois de la présence du titre Bro Gozh ma zadou (l'hymne 'national' Breton et Gallois à ma connaissance, mais sûrement d'autre contrées comme l'Acadie ou la Galice...) qui était déjà présent sur la première mouture de la tradition celtique. Il ne nous reste donc plus que trois titres, et en fait il ne s'agit que de deux titres puisque Lug et Kan ar Kann sont tous deux extraits de An heol a zo glaz (titre déjà présent dans son intégralité là aussi sur la tradition symphonique 1), et concernant le troisième, Korydwen et le rouge de kenholl, il est extrait de Belle et rebelle qui est loin d'être l'album le plus recommandable des trois Jean de Nantes.

C'est donc avec une certaine appréhension concernant la set-list que j'ai découvert ce live. A juste titre au final, car en définitive, la magie de la première mouture n'opère plus. L'idée est usée et le choix des titres n'aide vraiment pas à rallumer la flamme.

Le contenu en lui-même n'est pourtant pas toujours négatif. Du pélegrin, on retrouve Les filles d'Irlande, titre qui m'avait laissé un mauvais souvenir, ici plus varié et plus rafraîchissant mais un mauvais titre reste un mauvais titre à mon avis. On retrouve également Gwerz Porsal et La Geste de Sarajevo, mais au même titre que Marie Jeanne Gabrielle de Marines, ces titres se font moins percutants dans leur version orchestrée. Les chants ici ne sont plus le fer de lance et se retrouvent noyés dans 10 épaisseurs d'arrangements orchestraux qui ne les mettent pas en valeur. Bien sur, quelques moments a capella sont restés intacts, mais au final ces nouvelles versions ne valent pas les originales.

Les autres titres issus de Marines gagnent en grandiloquence grâce à la présence des choeurs, l'orchestre se faisant plus discret sur ces titres. On reste donc en quelque sorte dans la simplicité originale de l'album Marines, mais on y perd en intimité, pourtant un des points fort de ses meilleurs titres que l'on retrouve ici.

Reste donc les trois titres plus 'intéressants' car sortant du lot. J'avoue ne pas avoir écouté Belle et rebelle depuis un certain temps, ce n'est pas cette version de Korydwen et le rouge de kenholl qui m'en a donné de nouveau envie (il y avait pourtant de bons titres comme Le renard sur ce disque, dommage) Les deux autres titres sont très bons, notament Kan ar Kann, mais comme je l'ai déjà précisé, ils étaient déjà présents sur la tradition symphonique premier du nom.

Au final j'avoue être très déçu de ce live réorchestré duquel j'attendais beaucoup plus. Si vous avez apprécié les deux derniers albums de Tri yann, il se peut que ce live vous réjouisse plus que moi. Celui-ci étant plus digeste que Le pélegrin (qui traîne un peu en longueur), il se peut qu'il fasse une bonne alternative à l'achat des deux derniers albums du groupe. Mais au final, je ne pourrai que vous conseiller d'en rester à la tradition symphonique première du nom et de vous récupérer les albums originaux qui avaient tous l'avantage de développer une ambiance propre. Entendons-nous bien cependant, le contenu de ce disque n'est pas mauvais en soi, c'est son intérêt qui m'amène à une appréciation aussi sévère. Cependant, la galette ayant déçu du monde, vous n'aurez aucun mal à le trouver d'occasion si jamais l'idée vous en prenait.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE :


Johnny HALLYDAY
Gang (1986)
L'album de Goldman pour Johnny




Alain SOUCHON
Rame (1980)
Variété à cheval sur deux époques


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Jean Chocun (choeurs, mandoline, banjo)
- Jean-paul Corbineau (lead vocal, choeurs)
- Jean-louis Jossic (lead vocal, choeurs)
- Gérard Goron (choeurs, batt., percus., mandoloncelle...)
- Jean-luc Chevalier (guitares acoust. et électr., basse)
- Konan Mevel (cornemuse, veuze, northumbrian pipe...)
- Freddy Bourgeois (choeurs, piano, claviers)
- Christophe Peloil (choeurs, violon, alto, basse fretless...)


1. Les Filles D'irlande
2. Gwerz Porsal
3. Marie-jeanne Gabrielle
4. Bro Gozh Ma Zadou
5. Korydwen Et Le Rouge De Kenholl
6. Divent An Dour
7. Sein 1940
8. La Geste De Sarajevo
9. La Complainte De Louis-marie Jossic
10. Lug (extrait)
11. Kan Ar Kann



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod