Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK 80\'S  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Pentangle, Malicorne, Rosemary Standley , Blackmore's Night
- Membre : Alan Simon , Richard Thompson
- Style + Membre : Steeleye Span, Jethro Tull

FAIRPORT CONVENTION - Gladys' Leap (1985)
Par MARCO STIVELL le 14 Mars 2014          Consultée 1030 fois

Qui l'eut cru ? FAIRPORT CONVENTION se reforme en 1985 ! En réalité depuis 1982, soit trois ans après avoir cessé son activité discographique, le groupe occupait la scène de manière annuelle au village de Cropredy, rendez-vous rapidement devenu celui qu'attendent encore aujourd'hui tous les fidèles passionnés. Les différents membres n'ont pas chômé en dehors de cette opportunité. Alors que Bruce Rowland, batteur des derniers albums précédant la rupture a totalement arrêté la musique, Dave Mattacks reprend son poste derrière Dave Pegg (alors également employé chez... Jethro Tull !) et Simon Nicol, en compagnie de qui il a soutenu Richard et Linda Thompson durant leur tournée triomphale en 1982. Dave Swarbrick quant à lui, jouait un peu avec Nicol mais choisit de partir subitement pour l'Ecosse afin de s'occuper de son projet Whippersnapper. Un nouvel album de FAIPORT CONVENTION voit donc le jour en 1985, Gladys' Leap. Swarbrick refuse d'en jouer des extraits à la réunion de Cropredy la même année, et il finira par être détaché de l'avenir du groupe, décision durable et au profit du jazz-folkeux Ric Sanders, emprunté à l'Albion Band.

Avant même son contenu, le processus de Gladys' Leap est témoin d'un groupe en pleine reconstruction. Presque aucun morceau traditionnel n'est de la partie en raison d'une sélection infructueuse. Manquant encore également d'assurance à fournir des compositions originales et concluantes, le groupe fait appel à divers compositeurs. Il s'octroie même des reprises de Richard Thompson ainsi que de Cathy Lesurf, autre membre de l'Albion Band. C'est Ralph McTell qui se taille la part du lion en signant ou co-signant trois chansons et au final, seule la suite instrumentale provient réellement de l'équipe principale.

Mais que peut bien signifier ce titre, Gladys' Leap ? Il s'agit d'un hommage à Gladys Hillier, dont l'histoire savoureuse autant que véridique est celle d'une postière du village de Cranham (Gloucestershire) qui, pendant sa ronde, économisait trois kilomètres de marche en sautant par-dessus un ruisseau large de plus d'un mètre. Le lieu de cette action quotidienne porte aujourd'hui son nom, et nourrit ce que l'on apprécie habituellement de l'humour typiquement british.

Pour ce disque aussi, on peut parler de bond en avant, mais plus encore pour l'enthousiasme affiché par le groupe que pour la musique proposée. FAIRPORT CONVENTION nous avait laissé sur une note mitigée à la fin des années 70, en tout cas plus appréciable que ce qu'ont dévoilé les années précédentes. Gladys' Leap marque une sorte de retour en grande pompe mais sur des bases encore un peu fragiles. On se laisse néanmoins volontiers prendre dès la reprise de «How Many Times» : certes, la chanson -à l'origine acoustique- contient toute la classe et la force mélodique de Richard Thompson, mais l'interprétation du groupe et particulièrement de Simon Nicol au chant, sans oublier le jeu rafraîchissant des mandolines, provoquent très volontiers la sensation de plaisir.

Ce n'est bien sûr pas la seule perle du disque, les trois chansons qui suivent le sont également. Chantée par Dave Pegg, «Bird from the Mountain» est une ballade vibrante, de même que «The Hiring Fair». Cette dernière, future carte de visite du groupe en live est introduite de superbe manière par Simon Nicol, puis développée de manière épique avec quelques passages aux relents eighties, preuve que FAIRPORT se réinvente sans se renier. «Honour and Praise» n'est pas en reste en particulier grâce à son début à la guitare classique. La suite instrumentale est un peu moins convaincante. On pourrait reprocher en premier lieu la proéminence de la batterie de Dave Mattacks dans le mix, plus que sur le reste de l'album.

Puis arrive l'OVNI de celui-ci, le plus qu'inattendu «My Feet Are Set for Dancing» de Cathy Lesurf, extrait de son disque solo publié la même année. La batterie électronique, la basse slapée et les synthétiseurs en avant n'arrivent pas à masquer totalement les guitares acoustiques et une excellente prestation de la chanteuse. Mais même en aimant cette expérience, il est difficile de trouver un quelconque rapport avec le restant de l'album, tant elle s'en écarte... On retrouve véritablement FAIRPORT grâce à «Wat Tyler». Nouvelle ballade épique, dédiée au leader de la révolte paysanne anglaise du XIVème siècle, elle vient densifier le tout par l'entremise d'une progression toute en finesse, jusqu'au final glorieux et comme à la grande époque. Que demander après cela ? Pourquoi pas un bon tube joyeux. "Head in a Sack" achève de nous convaincre, son rock mâtiné de pop eighties archi-efficace étant complété par la présence de Richard Thompson, au jeu toujours aisément reconnaissable bien que discret ici.

S'il peut paraître légèrement maladroit et ponctué de choix surprenants, Gladys' Leap constitue un retour sympathique, offre une poignée de moments qui s'accordent avec la légende renaissante. On y croit, on y croit !

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


FIRST AID KIT
The Lion's Roar (2012)
Folk éthéré à la Fleet Foxes en net progrès

(+ 1 kro-express)



Bernard BENOIT
Prélude Englouti (1981)
Vangelis et Dan Ar Braz


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Simon Nicol (chant, guitares)
- Dave Pegg (basses, mandoline, bouzouki, chant)
- Dave Mattacks (batteries, percussions, claviers)
- + Ric Sanders (violon)
- Richard Thompson (guitare électrique)
- Cathy Lesurf (chant)
- Harold Wells (voix)


1. How Many Times
2. Bird From The Mountain
3. Honour And Praise
4. The Hiring Fair
5. Instrumental Medley '85
6. My Feet Are Set For Dancing
7. Wat Tyler
8. Head In A Sack



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod