Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK BRITANNIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Pentangle, Malicorne, Rosemary Standley , Blackmore's Night
- Membre : Alan Simon , Richard Thompson
- Style + Membre : Steeleye Span, Jethro Tull

FAIRPORT CONVENTION - Xxxv (2002)
Par MARCO STIVELL le 11 Août 2019          Consultée 143 fois

FAIRPORT CONVENTION célèbre le passage au XXIème siècle avec un album par lequel il fête son trente-cinquième anniversaire, d'où le titre, vous l'aurez compris !

Un peu comme pour Jewel in the Crown sept années plus tôt, Simon Nicol et les autres mettent les moyens et invitent quelques musiciens supplémentaires dont une harmonie de cuivres (sur "The Crowd" et sa reprise en fin de disque), les chanteuses Chris While et Julie Matthews, la multi-instrumentiste Anna Ryder, le guitariste Mark Tucker ("The Light of Day")... Et, il n'est pas le moins connu de tous, Ian Anderson de JETHRO TULL en personne pour jouer un peu de flûte, point trop folle cela dit contrairement à ses habitudes, sur l'instrumental "Portmeirion".

XXXV est un effort soigné, avec quelques morceaux-fleuve avoisinant parfois les sept minutes, dans la tradition des meilleurs albums de FAIRPORT, ceux sortis plus de trente ans avant. À l'heure actuelle, le groupe ne peut rattraper un tel niveau, mais sait toujours bien se défendre, et un petit nombre de chansons s'avère être de franches réussites. Certains arrangements flirtent avec le courant progressif, doucement mais sûrement, et le groupe peut compter sur la virtuosité de Ric Sanders au violon, comme de Gerry Conway à la batterie.

Ce dernier ne se gêne pas pour réinventer le jeu au sein de FAIRPORT voire du folk en général, s'amusant avec les contretemps en usant d'une pointe d'accents jazzy, alternant cymbales et tambourin dans un ton médiéval, sur les premiers titres notamment. Quoiqu'il fasse, c'est un régal ! On note ces détails sur "The Crowd" (dont Anna Ryder est principale responsable en termes d'écriture), "The Banks of Sweet Promises", "The Light of Day" particulièrement, mais même la caisse claire simple et adaptée de "The Deserter" a de quoi nous émouvoir.

Sanders place un joli piano Fender Rhodes sur "I Wandered by a Brookside", ballade à la mélodie sensuelle, une des plus belles surprises de l'opus. "The Deserter" en fait également partie, grâce à son propos lent et déroulé avec force sur une bonne durée, ainsi que de légers changements musicaux plus visibles sur le suivant, "The Light of Day", où quelques touches rock devenues rares chez FAIRPORT sont apportées. On regrette d'ailleurs qu'il n'y en a pas plus, malgré l'habitude ! Par contre, la voix de Simon Nicol est toujours aussi magnifique, et les arrangements de choeurs pareil.

Sur "Madeleine", on se rapproche du rock'n'roll mais aux instruments folk, duo de mandolines à l'appui. Admirable, tout comme l'élégante reprise de "Neil Gow's Apprentice", chanson d'un certain John RICHARDS. Il y a aussi la country pure et fraîche de "Talking About My Love" chantée par Chris Leslie avec un zeste de 12 cordes qu'on retrouve aussi sur l'instrumental humoristique de Ric Sanders, "Everything but the Skirl", vigoureux mais d'une qualité relative. De même, la reprise de "Now Be Thankful", single de FAIRPORT paru la même année que Full House en 1970.

On préfère la touche marine apportée au début de l'album avec "The Happy Man" et "My Love is in America" dont les refrains font penser à des chansons de marins, ainsi que "Portmeirion" et son ambiance sereine, magique, pas seulement grâce à Ian Anderson. Le problème reste que XXXV avoisine une heure et quart de musique, et qu'on y trouve du très beau comme du plus commun, à une époque où FAIRPORT CONVENTION demeure très prolifique. Ce n'est pas leur meilleur effort, loin s'en faut, mais on salue le geste !

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


MACHIN
Moi, Je Suis Un Folkeux... (1976)
Mise en route de la machine




Clarisse LAVANANT
Je Te Souviens Glenmor (2011)
Encore plus beau que le précédent


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Simon Nicol (guitares, chant)
- Dave Pegg (basse, chant)
- Gerry Conway (batterie, percussions)
- Ric Sanders (violons, piano électrique)
- Chris Leslie (mandolines, violon, banjo, chant)
- + Ian Anderson (flûte)
- Julie Matthews, Chris While (chant)
- Chas Mcdevitt (trompette)
- Chris Knibbs (trombone)
- Anna Ryder (piano, accordéon, cor, whistle, choeurs)
- Mark Tucker (guitare électrique, e-bow)
- Public De Cropredy (claps)


1. Madeleine
2. My Love Is In America
3. The Happy Man
4. Portmeirion
5. The Crowd
6. The Banks Of Sweet Primroses
7. The Deserter
8. The Light Of Day
9. I Wandered By A Brookside
10. Neil Gow's Apprentice
11. Everything But The Skirl
12. Talking About My Love
13. Now Be Thankful
14. The Crowd Revisited



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod